Corse Net Infos - Pure player corse

Patrimoine bastiais : Une convention et des déductions fiscales


Rédigé par le Vendredi 10 Avril 2015 à 22:10 | Modifié le Vendredi 10 Avril 2015 - 23:01


La Ville de Bastia a signé vendredi dans les jardins du Musée, une convention de partenariat avec la Fondation du Patrimoine. Cette signature doit permettre d’offrir des déductions fiscales aux particuliers qui réhabilitent des éléments remarquables de leur patrimoine bâti à Bastia.


Patrimoine bastiais : Une convention et des déductions fiscales
Les jardins suspendus du musée, qui symbolisent la valeur du patrimoine bastiais ont servi de cadre vendredi matin à la signature de la convention liant désormais la ville de Bastia à la Fondation du Patrimoine.
Le document a été signé par Barthélémy Colombani, délégué regional adjoint de la Fondation, en présence de François-Xavier Bieuville, directeur général de la Fondation, Gilles Simeoni, maire de Bastia, Philippe Peretti, adjoint au maire, Charles Giudicelli, délégué départemental de la Fondation, Thierry Rovere, chargé de mission pour la Corse et les représentants de la direction du patrimoine de la ville.
Cette signature, ainsi que l'a expliqué, Philippe Peretti (notre vidéo) permettra d'offrir des déductions fiscales aux particuliers qui réhabiliteront des éléments remarquables de leur patrimoine bâti à Bastia.
Un acte dont ce sont successivement félicité François-Xavier Bieuville et Gilles Simeoni.
"Le patrimoine, pour le directeur général de la Fondation, c'est le partage de la mémoire collective. "
"C'est un ancrage territorial qui permet aux uns et aux autres d'avoir dans le temps et dans l'espace un sentiment d'appartenance à une terre. C'est un vecteur de valeurs : le Patrimoine nous replace dans le temps, il nous redonne des dimensions  - "il n'y pas d'homme qui ne connaisse son avenir s'il ne connaît pas son passé "  a t-il souligné en citant Nietzsche. Et cette mémoire collective a enfin, pour fonction, de faire en sorte que l'on puisse regarder ensemble vers d'autres horizons. C'est à dire travailler ensemble pour des projets d'intérêt commun".
Et à Bastia, on sait qu'ils ne manquent pas...
Fondation privée créée par la loi, animée par 550 bénévoles - ses moteurs - qui met en place un agrément fiscal, la Fondation du Patrimoine va donc permettre, à travers l'avènement de cette convention, d'ouvrir un champ nouveau : "rendre possible tout ce qui est nécessaire" ainsi que l'a rappelé François-Xavier Bieuville.

A son tour, Gilles Simeoni a tenu à saluer le travail remarquable effectué par "Philippe Peretti, Charles-Edouard Nigliaglioni et M. Orsoni et les services du Patrimoine de la ville qui développent une action remarquable, d'ailleurs commencée sous la précédente mandature, pour la préservation et l'amélioration de notre patrimoine collectif".
"Si je devais retenir de cet exercice des responsabilités et notamment de ce mandat de maire une seule dimension celle que je privilégierai, celle pour laquelle je m'investi avec beaucoup de joie et de bonheur, c'est la dimension patrimoniale et bien évidemment la dimension culturelle qui est au cœur à la fois de notre projet de mandature et de notre conception de l'action publique" a soutenu avec beaucoup de conviction le maire de Bastia.
Avec cette convention, levier financier et fiscal de la Fondation du Patrimoine - les propriétaires pourront donc bénéficier d'aides financières directes et indirectes qui vont, c'est sûr, les inciter à réhabiliter le "patrimoine matériel et immatériel de Bastia d'une valeur inestimable", comme a aimé, encore, à le rappeler Gilles Simeoni.





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 21:26 Et si on mangeait du grillon pour ce réveillon?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85341 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40811 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345