Corse Net Infos - Pure player corse

Pascale Boistard en Corse-du-Sud : La Silver économie après Cauro, Ajaccio et Cargese


Rédigé par le Vendredi 20 Mai 2016 à 22:52 | Modifié le Samedi 21 Mai 2016 - 01:21


Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie auprès du Ministre des Affaires Sociales et de la Santé état en visite officielle, vendredi, en Corse du Sud. Au programme de cette journée la visite de l’EHPAD mutualiste Valle Longa de Cauro et de l’accueil de jour de l’ADMR A Spannata à Ajaccio, l’inauguration du nouvel établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de Cargèse et du pôle de santé pluridisciplinaire, et la signature d’une convention sur la Silver Economie.


Pascale Boistard en Corse-du-Sud : La Silver économie après Cauro, Ajaccio et Cargese
Un nouvel EHPAD pour les Deux Sevi, les Deux Sorru et le Cruzzini-Cinarca
 
Après l’ouverture en 2012 de l’EHPAD de Cauro l’UMCS poursuit son engagement de prise en charge et d’accompagnement en faveur des personnes âgées dépendantes en ouvrant un deuxième établissement à Cargèse avec comme particularité un pôle santé pluridisciplinaire au rez de chaussée de l’établissement qui pourra accueillir des professionnels de santé libéraux.
Il a été inauguré vendredi en fin d'après-midi par Pascale Boistrard et François Garidacci, maire de Cargese.


Les 33 communes des Deux Sevi, des Deux Sorru et du Cruzzini-Cinarca, sont à présent dotées d'une maison de retraite dans un cadre de vie chaleureux et convivial dans un environnement naturel très privilégié : un terrain vue mer qui avait été cédé par la Mairie de Cargèse pour un euro symbolique contribuant ainsi à la réalisation de ce projet ambitieux sur la commune.
La capacité actuelle du nouvel EHPAD est de 24 lits mais elle pourra être évolutive avec une extension possible permettant d’offrir à moyen terme jusqu’à 60 hébergements. Chaque Résident bénéficie d’un logement individuel, meublé et d’une salle de bain privative.
L’établissement accueillera en priorité les personnes issues du canton de Sevi-Sorru-Cinarca (actuellement le moins peuplé du département avec une population relativement âgée d’environ 8000 habitants) mais son rayonnement important permettra d’englober également le territoire d'Ajaccio et du Grand Ajaccio, sans écarter les demandes émanant de l'ensemble du territoire national.
L'UMCS hébergera au rez-de-chaussée de son bâtiment sur 1200m2 un pôle médical ambulatoire offrant quantité de soins conventionnés aux résidents de l'EHPAD ainsi qu'à toute la population de la microrégion : une concentration pluridisciplinaire de professionnels de santé, un accès aux soins de premier recours mais aussi des consultations spécialisées délocalisées une à deux fois par mois, ainsi que la mise à disposition de tous les services sociaux.
L’investissement financé par la Mutualité représente 6 millions d’euros dont 200 000 euros versés par la Collectivité Territoriale de Corse. L'ouverture de ce nouvel EHPAD en zone rurale aura permis en outre de créer bon nombre d’emplois directs et assure un bel avenir économique à toute la microrégion !


« Silver Pôle Economie Corsica »
Dans la foulée la secrétaire d'Etat et les représentants des collectivités et des divers oragnismes impliqués ont signé la convention les liant désormais dans le cadre de la convention de la Silver économie*.
 Le « Silver Pôle Economie Corsica » est un nouvel essor économique à destination des personnes âgées en Corse dont le fond d’amortissement atteindra 360 000 euros sur 3 ans ce qui permettra le lancement de divers projets dont le comité de pilotage aura défini le cahier des charges.


Prévenir, dépister, anticiper et accompagner la perte d’autonomie des personnes âgées en Corse nécessite des mesures adaptées et innovantes tant sur le plan social que technologique et économique.
Les projets couvriront les champs de la santé, de l’habitat, des établissements de santé et médicaux sociaux, l’aménagement du territoire et de la ville, la culture et le social, la lutte contre l’isolement, accès aux loisirs ; la technologie, l’économie, les aides financières et sociales des usagers, la création d’emplois, l’accompagnement par les aidants, la formation, la recherche…..
La « Silver économie », représente un enjeu particulièrement important pour la Corse confrontée à un vieillissement conséquent et en augmentation, de sa population. La Corse c’est 86% de personnes de plus de 65 ans contre 65% sur le plan national.
------
*Les signataires :
Pascale BOISTARD Secrétaire d’Etat chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, Bernard SCHMELTZ Préfet de Corse, Jean HOUBEAUT Directeur Général Adjoint de l’ARS de Corse, Gilles SIMEONI Président du Conseil Exécutif de Corse, Pierre-Jean LUCIANI et  François ORLANDI Présidents des Conseils Départementaux de Corse du Sud et de Haute Corse, J.Christophe ANGELINI Président de l’ADEC, Vincent VERLHAC Directeur Général de la CARSAT, J.Pierre FABIANI Président de l’UMC et J.Paul BANOIT Président de la Fédération des Mutuelles de France.

 
Visite à l’UADJ A Spannata rue Rossi à Ajaccio
 Auparavant Pascale Boistard avait effectué une visite à l’EHPAD mutualiste Valle Longa de Cauro  et à A Spannata, structure d’accueil de jour installée rue Rossi Villa Isabelle à Ajaccio, qui est au service des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de troubles apparentés
André Quastana Président de la Fédération de Corse-du-Sud de l’ADM, Sébastien POLI Président de l’ADMR de Corse du Sud et Bernard Di Scala coordinateur de l’association A Spannata y ont accueillis la Secrétaire d’Etat en début d’après-midi, en présence des bénéficiaires, de leurs familles, des bénévoles et salariés, et des représentants du monde politique local.


Créé en 2009, le service d’accueil de jour A Spannata a pour objectifs : de préserver l’autonomie des personnes atteintes de pathologie par l’élaboration d’un projet individuel d’aide et de soins adaptés, rompre avec la monotonie du quotidien et le confinement, maintenir au travers de diverses activités les capacités de la personne  pour éviter une aggravation de sa perte d’autonomie et permettre  le maintien à domicile et dans son cadre de vie aussi longtemps que possible, préserver et établir des contacts sociaux pour la personne et ses aidants familiaux, repérer les modifications comportementales, permettre le répit à l’aidant principal.


« Nous voyons en vous aujourd’hui le promoteur au plus haut niveau d’une politique sociale innovante dont la Corse a besoin »… « Nous nous interrogeons sur l’évolution institutionnelle quant à la création d’une collectivité unique pour la Corse à l’horizon 2018. Sachant qu’en Corse, un recruté sur 4 bénéficie de l’aide sociale nous devons tous mesurer l’obligation d’assurer le transfert de la compétence sociale vers la nouvelle collectivité dans la plus grande transparence. Actuellement le Département assure le rôle de chef de file en la matière et nous sommes soucieux de savoir comment sera administrée la compétence en matière d’action sociale en faveur des personnes âgées, des personnes handicapées, de l’enfance, de la famille et des personnes en difficultés. Nous souhaitons être associés aux travaux préparatoires et aux réflexions engagées à ce sujet » soulignera le président de la Fédération de l’ADMR de Corse-du-Sud.

Ecoutez la réponse de la Secrétaire d’Etat

vocal_034.mp3 Vocal 034.mp3  (4.37 Mo)







Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 22:20 Volley Ligue A : Le GFCA s'impose face à Sète

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85586 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40978 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349