Corse Net Infos - Pure player corse

Pas de grève pour les employé du Musée Fesch et de l'Espace Diamant


Rédigé par le Vendredi 8 Février 2013 à 19:04 | Modifié le Samedi 9 Février 2013 - 03:00


Un préavis de grève reconductible à partir du samedi 9 février, avait été déposé le 4 février par le personnel du musée Fesch et de l'Espace Diamant à Ajaccio. Promettant de sérieusement perturber les évènements culturels du week-end à venir, les personnels concernés et le syndicat STC, voulaient ainsi dénoncer une mauvaise gestion du personnel du musée, et demandaient des revalorisations salariales notamment pour les agents travaillant les week-end et les jours fériés.


Pas de grève au musée Fesch
Pas de grève au musée Fesch
Un protocole d’accord a été trouvé, vendredi, entre la direction municipale représentée par Charles Cervetti adjoint au maire, et les syndicats STC et UNSA de la Ville. Le préavis a été levé à 16h40.
Il a été notamment convenu que l’autorité municipale diligentera une enquête administrative au sein du musée dès le lundi 11 février et pour une durée estimée à un mois. Pour le bon déroulement de cette enquête, l’organigramme du musée sera changé temporairement à compter de vendredi, en ce qui concerne la gestion du personnel et de la sécurité. Les deux postes seront pourvus par deux chargés de mission désignés par Monsieur le maire.
Les personnels administratifs de l’Espace Diamant, qui sont soumis à des sujétions particulières (travail du soir, le week-end et jours fériés), se verront attribuer 1 point d’IAT à compter du mois de février 2013. Par ailleurs, dans les deux mois  seront étudiées, en concertation avec la direction de la culture, les possibilités d’accroissement de 3 points d’IAT pour ces mêmes personnels.
S’agissant des agents du Musée, l’application du règlement intérieur sera vérifiée et si nécessaire appliquée avec effet rétroactif.
Le plan de résorption de l’emploi précaire sera mené pour les agents du musée comme pour l’ensemble des agents non titulaires de la ville. S’il ne peut être assuré que les agents saisonniers, dont les contrats ont été poursuivis depuis septembre 2012 soient maintenus sur un poste au musée, l’autorité municipale s’engage à leur donner priorité pour couvrir un besoin de remplacement qui correspondrait à leurs compétences.
Le protocole d’ouverture du Salon Napoléonien, et le règlement intérieur du musée seront étudiés par le chargé de mission sécurité.
La situation de l’agent concerné sera étudié avec attention.
L’ACMO, en collaboration avec les services techniques, sera mandatée pour étudier la faisabilité des travaux demandés.
L’attribution de la NBI encadrement au personnel du musée, sera mise en œuvre dans la mesure où les agents remplissent les conditions du décret régissant l’attribution de la NBI aux agents territoriaux.

Le mouvement levé

Les syndicats STC, UNSA de la ville d’Ajaccio ont fait savoir, de leur côté, qu'à la suite du "préavis de grève déposé le lundi 4 février et après deux réunions de négociation avec les représentants de l’autorité municipale, lesquelles se sont déroulées dans un esprit constructif et convivial, le mouvement de grève initié est levé, conformément au protocole d’accord établi, rajoutant qu’ils se félicitaient d’avoir été écoutés et entendus."
 
 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13927 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8551 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 6651 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28