Corse Net Infos - Pure player corse

"Pas d'éducation, pas d'avenir" : Les lauriers pour l'école Charles-Bonafedi d'Ajaccio


Rédigé par le Dimanche 1 Juin 2014 à 21:34 | Modifié le Lundi 2 Juin 2014 - 01:17


Chaque année en Corse-du-Sud, les écoles sont invitées à participer à la campagne « Pas d’éducation, pas d’avenir ! », mais une seule est choisie par le recteur, en accord avec le directeur académique des services de l’Education nationale en Corse-du-ud et le président de la Falep2A, pour recevoir, dans ses locaux, la cérémonie officielle de la campagne. Cette année c’est l’Ecole « Charles Bonafedi », à Ajaccio, qui était à l’honneur.


"Pas d'éducation, pas d'avenir"  : Les lauriers pour l'école Charles-Bonafedi d'Ajaccio
Héloïse Pendino, déléguée du secteur éducation, culture et vie associative de la Falep2A et Célia Marchi, en contrat d’avenir, ont rencontré, en Mai 2014, les classes de CP et CE1 et CM1 pour une sensibilisation autour des thèmes de la campagne : le droit de l’enfant, la solidarité internationale, l’éducation dans le monde, l’école ailleurs… Travail qui s’est poursuivi en classe, avec les institutrices.
Toutes les classes de l’école ont ensuite voté pour choisir le projet que la Corse-du-Sud soutiendrait cette année.
Parmi les différents projets proposés dans sept pays (Afghanistan, Bénin, Burkina Faso, Madagascar, Myanmar (ex-Birmanie), Sénégal et Tunisie, ils ont voté et choisi le projet qui concernait  Madagascar dont le thème était la scolarisation des enfants en situation de rue d’Antananarivo.
L’association porteuse du projet était « Graines de Bitume »  en partenariat avec la « Ligue de l’enseignement de Paris ».

Point de vue d'enfant
Le projet consistait à soutenir les enfants des rues vivant dans les quartiers les plus démunis de la capitale de Madagascar. L’objectif du projet était notamment de rendre viable les projets de vie de ces enfants en leur donnant accès à l’éducation et à la formation professionnelle et en finançant les fournitures, les frais d’inscription, d’écolage et d’équipement.
A travers plusieurs chansons et textes, en français et en corse, les élèves ont exprimé leur point de vue d’enfant, et pourtant très mature et réaliste, sur le « droit des enfants à aller à l’école ». Ils ont dénoncé la participation des enfants à la guerre et les conditions de vie des enfants travailleurs, privés de scolarité et d’enfance.
A la suite de la représentation, Jean Alessandri, président de la Falep2A, Michel Barat, recteur, et Dominique Bucchini président de l'assemblée de Corse, ont, chacun leur tour, adressé leurs vives félicitations aux élèves pour la qualité de leur travaux et leur belle récolte de 410€. Ils ont salué leur engagement solidaire de jeunes et futurs citoyens, rappelant que l’école laïque, gratuite et obligatoire reste un modèle pour l’émancipation et l’égalité de tous.

Ils étaient présents

Dominique Bucchini, président de l’Assemblée de Corse, Aghitella Pietri-Mistre conseillère général du 1e canton d’Ajaccio, Jean-Yves Chapel délégué du préfet dans les quartiers de la politique de la Ville, Michel Barat, recteur de l’Académie de Corse, Guy Monchaux, directeur académique des services de l’Education Nationale de la Corse-du-Sud, Christiane Revest, inspectrice de l’Education Nationale, Jean Alesandri , président de la Falep2A, Nelcy Paoletti, vice présidente de la Falep 2A, Doris Natali et Roberte Stromboni du conseil d’administration de la Falep2A, Héloïse Pendino déléguée du secteur éducation, culture et vie associative à la Falep2A, Casabianca, le directeur de l’école et les enseignants.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85245 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40779 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345