Corse Net Infos - Pure player corse

Partenariat Ville d'Ajaccio-BTP Ensembles immobiliers : Appellation langue corse contrôlée !


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Jeudi 23 Juin 2016 à 16:04 | Modifié le Vendredi 24 Juin 2016 - 01:25


Signature de la Convention Ville - Fédération du BTP jeudi à la mairie d’Ajaccio entre Laurent Marcangeli, député-maire et François Perrino, président du BTP Sud, relative à la toponymie des bâtiments afin de sensibiliser les entrepreneurs et promoteurs à l’intérêt de dénommer en langue corse les ensembles immobiliers neufs. Cela avait été acté il y a quelques semaines, jeudi est intervenue la signature


Partenariat Ville d'Ajaccio-BTP  Ensembles immobiliers : Appellation langue corse contrôlée !
Adieu les résidences bien aimées « Lila », « concerto », « amandiers » que chantait si bien Marc Paoli à l’époque où des vagues entières d’Ajacciens quittaient les anciens quartiers pour des résidences modernes. Aujourd’hui, les nouveaux ensembles immobiliers porteront des noms corses, bien de chez nous et surtout en rapport avec le lieu de la construction. Cela, depuis que la ville d’Ajaccio, signataire de la charte sur la promotion et l’usage de la langue corse a proposé la signature d’une convention avec le BTP, lequel a répondu favorablement.
Un peu comme les résidences Castelvecchio ou Pasci Pecore voire Asprettu ou Lazzarettu… 
La maire d’Ajaccio, qui a travaillé sur ce dossier en compagnie de Christophe Mondoloni, délégué à la langue Corse,  a salué cette initiative et s’est félicité de ces changements qui vont transformer le paysage ajaccien et surtout l’appellation des nouvelles résidences et ensembles immobiliers.
Même réaction de François Perrino, le patron du BTP de la Corse du Sud, qui va dans le sens de la langue corse, de sa culture, de son histoire : « Il en va de notre responsabilité à tous car nous avons tous connu, par le passé, des noms de programmes immobiliers  aux saveurs incertaines, parfois douteuses, qui se voulaient attractifs…
La charte que nous signons aujourd’hui fait entrer l’histoire dans notre quotidien. A l’instar de nos rues et places qui rappellent l’histoire de notre ville, nos futurs programmes participeront à la fois à ce devoir de mémoire mais aussi et surtout à la promotion de notre culture et de notre langue. Ainsi, nous ferons auprès de nos collègues promoteurs, les actions de sensibilisation nécessaires pour que notre initiative d’aujourd’hui connaisse un véritable succès… 
»
J.-F. V.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85306 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40798 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345