Corse Net Infos - Pure player corse

Parkings payants à L'Ile-Rousse : Création d'un collectif des usagers


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Lundi 31 Octobre 2016 à 17:25 | Modifié le Mardi 1 Novembre 2016 - 00:22


Les commerçants et usagers réunis ce lundi à L'Ile-Rousse pour protester contre la décision de la municipalité de rendre payants à l'année les deux principaux parkings de la cité paoline ont décidé de créer un collectif de défense des intérêts des île-roussiens.



La tension engendrée par la décision du conseil municipal de l'Ile-Rousse de rendre payants à l'année les deux principaux parkings dits du Napoléon et de La Poste est loin de retomber, bien au contraire.
A l'appel de l'Association des Commerçants et Artisans de l'Ile-Rousse - Balagne, une réunion regroupant de nombreux commerçants et usagers s'est déroulée ce lundi à 14 heures, dans les locaux de la CCI de Haute-Corse à la gare maritime.


Franco Farsetti, président de l'ACAIR prenait la parole pour souhaiter à tous la bienvenue et se féliciter de cette mobilisation face à cette situation pour le moins confuse.
Il  rappelait que jusqu'alors les deux principaux parkings concernés étaient payants en saison et qu'ils étaient gratuits l'hiver et ce à compter de ce 31 octobre, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.
Et de poursuivre: "Depuis le 1er janvier 2016, l'Etat a imposé la création d'un Service public industriel et commercial (SPIC) pour la gestion des parkings. Ce SPIC est  une forme de gestion de service public soumise aux règles de droit privé et à la compétence du juge judiciaire.
Le comité de gestion créé est présidé par le maire et compte plusieurs membres dont votre serviteur en qualité de vice-président, représentant les commerçants.
Ce que nous reprochons au maire aujourd'hui, c'est sa façon de diriger ce SPIC sans la moindre concertation et au mépris de tous. Cette façon d'agir est elle-même contestée par des membres de sa  propre majorité au sein de son conseil municipal. Pour preuve, les question,s inscrites à l'ordre du jour du dernier conseil sur cette volonté de rendre les parkings payants ont été votées à une très courte majorité (12 voix contre 11).
Aujourd'hui, si nous sommes là, c'est pour débattre ensemble de ce problème et nous opposer à cette décision qui va à l'encontre de nos intérêts".



Au terme des discussions, la décision a été prise de créer un collectif de défense des intérêts des usagers. Celui-ci composé de commerçants et d'usagers se réunira très prochainement pour décider des actions qui vont être menées pour inverser cette décision de parkings payants mais aussi  pour veiller à l'avenir que les décisions de projets  soient prises dans la transparence et la concertation.*
Rappelons qu'une pétition papier et numérique pour s'opposer aux parkings payants l'hiver est disponible.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85459 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40907 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 347