Corse Net Infos - Pure player corse

Pari(s) sur la Corse, le site qui promeut l’entreprenariat insulaire


Rédigé par le Dimanche 14 Juin 2015 à 22:05 | Modifié le Mardi 16 Février 2016 - 15:37


Créateur du site Pari(s) sur la Corse, Yann Drumare a 37 ans. Après une première expérience professionnelle en tant que commercial dans un grand groupe de l’agroalimentaire en Corse, il a bifurqué vers le digital et la communication. Aujourd’hui, il travaille à Paris dans la publicité d’un groupe digital. Corse par sa mère, c’est en s’intéressant beaucoup aux initiatives locales qu’il a eut l’envie de créer un outil qui promeut l’entrepreneuriat insulaire. Et ça marche ! Quelques mois seulement après sa mise en ligne, le site Pari(s) sur la Corse, connaît un fort succès. Pour Corse Net Infos, le créateur de ce site novateur, nous en dévoile les coulisses


Quelles sont vos attaches avec la Corse ?
Je suis Corse de ma mère. Paoli de Castagniccia et Orabona de Balagne.  Mon arrière grand-père était entrepreneur et maire de Piedicroce.  Il faisait partie de cette génération qui valorisé les richesses de l’île  dont le bois de châtaignier et l’eau de la vallée d’Orezza.  C’est ma grand-mère, Marthe Fargis-Paoli qui m’a partagé sa passion pour la Corse.
 
D’où est venue l’idée de créer Paris sur la Corse ?
De ma passion pour l’entrepreneuriat et la Corse. C’est y travaillant pendant 1 an que j’y ai rencontré des habitants dynamiques et entrepreneurs. C’est aussi en montant au village de Piedicroce et en passant régulièrement devant la source d’Orezza que j’ai eu l’idée de faire découvrir une Corse qui entreprend et qui s’exporte. A mes amis qui me parlaient de la Corse pour son GR20 et ses plages j’avais envie de leur faire découvrir ses habitants, ses richesses, ses entrepreneurs, ses créateurs…Une Corse qui se réinvente et qui surprend dans le bon sens.
 
Quel est le but du site ?
Le site s’adresse à tous ceux  qui veulent découvrir une Corse dynamique. L'idée est de mettre en avant la Corse et les Corses qui entreprennent sur l'île et en dehors. C'est un site qui traite d'une actualité positive à travers des initiatives, des informations, des découvertes faites en Corse mais aussi à Paris où je vis. Je traite aussi des Corses expatriés qui gardent un lien fort avec leur île natale ou ceux qui vont s’enrichir à l’étranger ou sur le continent et font le pari d’y revenir pour développer un concept en général en relation avec le numérique.
 
Le site met en avant des initiatives locales, des projets, des traditions remises au goût du jour.  Mais aussi des lieux : restaurants, bergeries, magasins…qui sont des références ou qui innovent dans leur démarche. Dans la rubrique « interview » je met à l'honneur les « entrepreneurs corses » : créateurs d'entreprise, étudiant, entrepreneur, artistes, sportifs… qui viennent témoigner, expliquer leur projet, raconter en quoi la Corse a des ressources pour créer.  Le site permet aussi à ceux qui veulent aller en Corse de la découvrir en découvrant une palette large de sujets.

Quelle est la ligne éditoriale de Paris sur la Corse ?
Le ton est résolument positif.  Le site traite d’une Corse dynamique. Les articles  mettent en lumière les hommes et les femmes qui entreprennent. Les internautes doivent pouvoir apprendre, découvrir, comprendre mais aussi aller plus loin en entrant en contact avec la personne ou l’entreprise / le commerce…cité dans l’article.  L’objectif est aussi de créer du lien et de permettre à des créateurs / entrepreneurs qui sont en Corse, sur le continent ou à l’étranger de développer des synergies pour développer ou créer une activité.
 
Comment les idées d’articles vous viennent-elles ?
En m’intéressant à l’actualité mais aussi en allant «  fouiller » sur le web, sur les réseaux sociaux, dans la presse. Je définis aussi des sujets qui m’intéressent et qui me semblent pertinents ou complémentaires  pour enrichir le site.  Les interviewés me donnent aussi des contacts pour des  projets d’articles. Certains d’entre eux sont devenus des «  correspondant de Pari(s) sur la Corse ». Laetitia au Canada, Vincent à Singapour, Chloé ou Diana en Corse me proposent ou écrivent des sujets. Le site devient ainsi une sorte de plateforme de contenus participative. Je reste garant de la ligne éditoriale mais fonctionne dans l’échange de bonnes idées.
 
 Comment choisissez vous les personnages que vous interviewez ?
Le point commun de toutes les personnes interviewées est leur dynamisme. Cette volonté commune de prendre leur destin en main et de bâtir quelque chose.  Ensuite j’essaie d’avoir une diversité des sujets. Je peux très bien mettre en lumière un sportif, un étudiant, un organisme comme un entrepreneur ou une entreprise de cosmétique. J’accorde aussi une place importante aux initiatives digitales. Le numérique est une chance pour la Corse et de nombreux projets fonctionnent grâce à l’opportunité qu’il offre de faire découvrir des produits au-delà du marché Corse. 
 
N’est ce pas trop compliqué de faire des articles sur la Corse alors que vous êtes vous même à l’autre bout du pays ?
Non, car cette distance m’oblige encore plus à m’intéresser à ce qui se passe en Corse. Ca me permet aussi d’avoir du recul et de pouvoir comparer avec ce qui se passe ailleurs. Et puis je viens régulièrement pour rencontrer les acteurs locaux et découvrir de nouvelles initiatives. Mais Pari(s) sur la Corse c’est aussi des articles sur les initiatives de corses qui habitent en dehors de l’île.  A Paris, par exemple, il y a de plus en plus de projets ou de lieux qui valorisent l’île. L’Epicerie A la main par exemple, ou l’espace appartement Spaziu dans le17ème arrondissement. Ce recul me permet aussi de me rendre compte du potentiel énorme des initiatives régionales. La Corse de par son insularité en est le témoin le plus probant.

Yann Drumare, créateur du site Pari(s) sur la Corse, veut promouvoir la Corse qui bouge
Yann Drumare, créateur du site Pari(s) sur la Corse, veut promouvoir la Corse qui bouge
Devant le succès de votre site, comment prévoyez vous de le développer ?
Le contenu du site va continuer à s’enrichir avec de nouvelles découvertes et de nouvelles interviews. Il va également y avoir des dossiers de fond : par exemple, actuellement, j’ai débuté une série de rencontres et d’interviews sur le thème «  partir pour mieux revenir ». Des portraits de Corses qui sont partis s’enrichir d’expériences sur le continent ou à l’étranger et qui reviennent en Corse développer un projet bénéfique pour l’économie  de l’île.  Je vais également développer les synergies entre les Corses qui entreprennent. Ca passera par l’organisation d’événements en Corse et sur le continent. L’objectif sera de créer du lien et de faire connaître les initiatives insulaires à des influenceurs, des financiers ou tout simplement à d’autres créateurs non corses. Pari(s) sur la Corse sera aussi un relais à Paris pour les entreprises insulaires qui souhaitent prospecter des entreprises de la capitale ou avoir des réponses pour venir communiquer ou s’implanter à Paris.
 
Vous habitez donc sur Paris, prévoyez vous un jour de rentrer en Corse ?
Je reviens régulièrement en Corse. Je suis très attaché à la maison que ma famille a à Piedicroce. J’aime m’y ressourcer et faire une coupure dans mon rythme de citadin. La Corse d'aujourd'hui me surprend vraiment dans le bon sens. Elle dispose d'une diversité de richesses que l'on ne trouve pas ailleurs. Les initiatives de la nouvelle génération et les structures mises en place créent une dynamique qui est très attirante. Il y a aussi une qualité de vie qui est inestimable !  Venir y habiter et entreprendre est effectivement un projet qui est possible dans les prochaines années.


Manon PERELLI



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13933 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8551 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7283 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28