Corse Net Infos - Pure player corse

Par un soir de "lune bleue" dans le ciel de Corse


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Vendredi 31 Juillet 2015 à 23:52 | Modifié le Samedi 1 Août 2015 - 01:05


Lorsque deux pleines lunes ont lieu le même mois, on appelle la seconde, "lune bleue". Un événement qui se produit qu'une fois tous les deux ou trois ans. Un phénomème rare qui a été saisi peu après 23 heures par Kevin Guizol à qui nous devons ce remarquable cliché


Par un soir de "lune bleue" dans le ciel de Corse

Les Anglophones ont pour habitude d’utiliser l’expression "once in a blue moon", littéralement "une fois toutes les lunes bleues", pour désigner un événement qui ne se produit que très rarement. C'est en tout cas celui qui nous a été donné d'observer ce vendredi soir dans le ciel de Corse comme partout ailleurs.
Le phénomène que l'on a pu observer  ce soir ne se reproduit que tous les 2 à 3 ans, il s’agit d’une « lune bleue », lorsque deux pleines lunes se produisent durant le même mois.
Rien à voir avec la couleur bleue donc, mais le phénomène est suffisamment rare pour être noté.
" Après la pleine lune du 2 juillet dernier, nous pourrons en observer une nouvelle ce soir, la seconde du mois. Ce phénomène qui ne se produit en moyenne que toutes les 2,7 années porte le nom de « lune bleue ». Pourquoi ? Ce terme est tiré de l’expression « once in a blue moon » soit « une fois toutes les lunes bleues », une autre version de notre expression «tous les 36 du mois». Elle veut signifier un évènement rare.
Si l’on observe si peu de « lunes bleues », c’est à cause de notre calendrier civil, dont les mois sont constitués de 28 à 31 jours. Or, les phases lunaires durent en moyenne 29,53 jours et se trouvent presque toujours à cheval sur deux mois civils. Toutefois, lors des mois de 31 jours, il peut donc arriver que deux pleines lunes se succèdent, en début et en fin de mois.
Notons qu’il peut arriver très rarement que la lune prenne une teinte bleue. Cela peut être le fait d’importants incendies ou d’éruptions volcaniques qui projettent des panaches de cendre jusqu’à très haute altitude. Les particules agissent alors comme un filtre bleu dans l’atmosphère, donnant une couleur bleutée à la lune, comme ce fut le cas en 1883"
explique le magazine Sciences Post.
La tradition veut que lorsqu'on observe ce phénomène comme ce fut le cas ce soir, l'on doit émettre un voeu pieu.
La dernière « lune bleue » avait été observée en août 2012 et il faudra maintenant attendre jusqu’au mois de janvier 2018 pour qu’il se produise à nouveau. 
Un grand merci à Kevin Guizol d'avoir saisi cet instant

Et au-dessus de Bastia

A luna splende soprà Bastia...
Ce cliché que nous devons à un de nos fidèles lecteurs, traduit assez bien les paroles de la célèbre "Barcarolle bastiaise".
Fredonnez-là et laissez-vous emporter a mezzu mare…




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85277 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40791 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345