Corse Net Infos - Pure player corse

PRG de Haute-Corse : Eric Calloni dénonce des dysfonctionnements


Rédigé par le Mercredi 29 Mai 2013 à 18:04 | Modifié le Vendredi 31 Mai 2013 - 02:41


Eric Calloni conseiller général PRG de Bastia, qui s'est rallié à François Tatti au lendemain de sa "séparation" avec Emile Zuccarelli et qui a également démissionné récemment de son poste de président de la commission des finances du conseil général de la Haute-Corse, a rendu public, mercredi, la copie d'une lettre adressée à Alex Allesandrini président de la fédération du PRG de la Haute-Corse. Il y dénonce des dysfonctionnements…


PRG de Haute-Corse : Eric Calloni dénonce des dysfonctionnements
"Monsieur le Président, Cher Ami,
Vous avez annoncé publiquement par voie de presse votre décision de convoquer à nouveau le bureau de notre fédération départementale sans avoir, au préalable, répondu à mes questions sur ses dysfonctionnements.
Vos courriers, au demeurant fort courtois, ne sont pas de nature à apaiser les inquiétudes que j'ai évoquées dans les lettres des 12 février 13 avril derniers.
C'est donc publiquement que je les réitère cette fois-ci. Ma première préoccupation est d'ordre statutaire et porte sur le non-respect de l'article 8.2 de nos statuts qui stipule que « La fédération départementale est animée par un bureau, élu par l'Assemblée départementale, pour une durée de trois ans.
Sauf erreur de ma part, la dernière Assemblée Générale de notre fédération s'est tenue en octobre 2006 à Furiani.
Dès lors, on peut s'interroger, en 2013, sur la légitimité de nos instances fédéralespour convoquer notre fédération, valider les adhésions, ou encore, nous représenter dans les instances nationales.
Cela pose un problème de démocratie sur lequel il n'est même pas utile de s'appesantir tant il est patent.
Ma seconde préoccupation concerne les comptes rendus financiers. Je vous renvoie à l'application de l'article 8-6 de nos statuts portant sur les modalités d'approbation des comptes.
Notre fédération ne me paraît pas respecter le règlement statutaire puisque, sauf erreur, elle ne produit plus de bilans financiers conformes, pas plus qu'elle ne les propose à l'approbation de l'ensemble des adhérents en Assemblée Générale annuelle.
Monsieur Le Président, l'objectif de ce formalisme, que vous jugiez excessif dans votre dernière correspondance, est de permettre aux adhérents de se prononcer, en toute transparence, sur la gestion financière et veiller ainsi au fonctionnement démocratique de notre parti.
Je vous rappelle que cet ensemble d'éléments m'a conduit à ne pas participer à l'approbation des comptes en comité directeur le 28 février dernier.
Aujourd'hui, c'est toujours animé par la même volonté de préserver notre parti que je vous recommande de prendre les mesures qui s'imposent pour remettre notre fédération en ordre de marche.
Je vous prie de recevoir, Monsieur le Président, Cher Ami, mes Salutations Radicales
."




1.Posté par Zeruffu le 30/05/2013 21:56
La "démocratie" au PRG...
La transmission de la mairie en famille de père en fils depuis 4 générations, ça porte un nom : le népotisme.
Dans aucune vraie démocratie, et même tout simplement sur le continent français, ça n'existe pas.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Corse | Entretiens | Elections | Institutions


Les plus récentes
Corse
Nicole Mari | 11/09/2013 | 5936 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Corse
Charles Monti | 22/08/2012 | 4417 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 11