Corse Net Infos - Pure player corse

PNC Ghjuventù : Europe et défis démocratiques, des enjeux pour l'avenir


le Samedi 19 Octobre 2013 à 12:16 | Modifié le Dimanche 20 Octobre 2013 - 08:36


A l'initiative du PNC Ghuventù, le cinéma l'Alba a accueilli jeudi, à Corti, diverses les délégations étrangères sur le thème : l'Europe et les défis démocratiques de l'année 2014. Cet évènement s'est déroulé en deux parties : activisme, jeunesse et engagement politique au 21eme siècle et Policy makers et les défis des politiques de jeunesse.


Les délégations étrangères en point de mire
Les délégations étrangères en point de mire
Chacun avec ses enjeux , s'est impliqué pour l'intégration de la jeunesse avec des visons d'avenir. Ces échanges ont permis de faire le point sur des problèmes majeurs où chaque délégation a pù s'exprimer librement . Un but bien précis : Unis dans la diversité.
A Ghjuventù PNC a voulu marquer à sa manière, les esprits en conviant des délégations étrangères pour débattre de l'avenir et  l'implication de la jeunesse dans la politique sur l'autodétermination avec des sujets d'actualités : l'Europe et le nationalisme, une idéologie qui peut faire son bout de chemin avec des niveaux différents où chacun a pu s'exprimer librement . Une rencontre qui a porté ses fruits et bien huilée, proposant la traduction en corse, en français et en anglais pour les délégations venues pour l'évènement .

Activisme, jeunesse et l'engagement politique au 21eme siècle

de gauche à droite : Antonia Luciani, Jon Egeris Karstoft, Roccu Garoby, Pèire Costa, Emyr Gruffydd
de gauche à droite : Antonia Luciani, Jon Egeris Karstoft, Roccu Garoby, Pèire Costa, Emyr Gruffydd
En introduction et après le discours de bienvenue, Roccu Garoby a rappelé à l'assistance le rôle que la ville de Corti  a joué sous la période l' indépendance de la Corse et que Corti est la seule capitale historique de 1755 à 1769. Le message a été très clair : nationalisme et Europe peuvent aller de pair. Un nationalisme ouvert à tous où la jeunesse a et doit avoir toute sa place. La solidarité, le respect tant aussi bien que linguistique, culturel, la défense des peuples sans Etat avec des droits à la reconnaissance  tels que la langue, la démocratie et où la jeunesse est prête à se battre malgré leurs différences de cultures où le besoin de communication est nécessaire. Le président de l'ALE Jeunes a bien décrit l'état d'esprit qui doit régner : créer  " a Casa Cumuna ".
----

Etaient conviées à cette rencontre :
Roccu Garoby, Président de l'Alliance Libre Européenne ( ALE Jeunes ) ; Antonia Luciani, Représentante de PNC Ghjuventù ; Emyr Gruffydd, Représentant l'organisation de jeunesse galloise " Plaid Cymru Ifanc " ; Jon Egeris Karstoft, Représentant l'organisation SSW Ungdom ( branche danoise en Allemagne ) ; Pèire Costa, Représentant du Parti Occitan.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85352 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40815 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346