Corse Net Infos - Pure player corse

Optimisation de la performance et santé du sportif : La Société corse de médecine du sport veille…


Rédigé par le Samedi 30 Mai 2015 à 23:45 | Modifié le Dimanche 31 Mai 2015 - 02:27


La Société corse de médecine du sport a fait halte samedi à la salle des fêtes d'Erbalunga, à Brando dans le Cap Corse, pour une journée de médecine et de traumatologie du Sport. Marie-Claude Fille et Gilles Testou, qui co-président la Société, ont mis sur pied, pour la circonstance, une dizaine de communications de spécialistes venus de Paris, Marseille, Saint-Raphaël. Ils nous en disent plus sur la structrure et sur la journée - la douzième - d'Erbalunga


Marie-Claude Filippi et Gilles Testou au centre co-président la Société corse de Médecine du sport
Marie-Claude Filippi et Gilles Testou au centre co-président la Société corse de Médecine du sport
- Pourquoi une société de médecine du sport ?
- L'idée était de pouvoir mettre en contact les différents acteurs qui s'occupent de la santé du sportif mais aussi de la performance du sportif. Sont donc concernés les médecins du sport, les kinés, podologues,  les ostéopathes, les diététiciennes, les préparateurs physiques ainsi que les entraîneurs. L'objectif est de pouvoir amener le sportif à une optimisation de la performance  tout en préservant sa santé. Et cela passe par la formation médicale continue, par la prévention du dopage, par la préparation physique et le suivi de blessure.

- C'était nécessaire en Corse ?
- C'était un besoin dans le sens où il n'y pas d'université qui permet d'apporter une formation aux médecins et aux kinés. Le seul moyen de contourner cette difficulté était de créer une société qui est la représentation corse de la société française de médecine du sport.

- Elle est utile ?
- Elle permet de créer un réseau qui est utilisé, ensuite, par le sportif professionnel comme par le sportif amateur.

- L'objet de la journée à Erbalunga ?
- Nous allons aborder plusieurs pathologies traumatiques mais aussi parler de préparation physique avec notamment la préparation dans les sports d'endurance.

- La société corse de médecine du sport bouge ?
- Notre manifestation tourne à travers toute la Corse. Cette année nous sommes à Erbalunga dans le Cap Corse. L'an dernier nous étions en Balagne. Avant ça nous sommes réunis à Porto-Vecchio, Ajaccio, etc... La journée va tous les ans vers tous ceux qui interviennent dans le cadre de la médecine du sport.

- Avec toujours des intervenants extérieurs ?
- Tout à fait. Le professeur Yves Catonne, chirurgien-orthopédiste sur Paris est des nôtres dans le Cap Corse. Il y aussi Olivier Fichez médecin au centre de rééducation de sportif de haut niveau de Saint-Raphaël, Paul Muracciole, chirurgien-orthopédiste à Ajaccio, Jacques Mercier, physiologiste spécialisé dans les pathologies musculaires, Laurent Schmitt qui est venu nous parler de la performance notamment dans les activités de moyenne montagne et Jean-Georges Cellier, kiné de l'OM à Marseille.

- Les médecins locaux suivent ?
- Oui nous les contactons à partir du réseau qui s'est mis en place avec la création de la société de médecine du sport. Les médecins des clubs - du foot essentiellement - sont là aussi. Les cardiologues  du sport également. C'est la preuve que la Société d'ouvrir le débat à beaucoup de monde et à tout le sport.
 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40975 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349