Corse Net Infos - Pure player corse

Opération de déminage au large de Bastia : Une première bombe détruite


Rédigé par le Mardi 2 Juin 2015 à 15:21 | Modifié le Mercredi 3 Juin 2015 - 00:54


La première des trois bombes découvertes il y a quelques temps au large de Bastia a explosé mardi à 17h47 avec un peu de retard sur l'horaire prévu mais l'opération qui va se poursuivre mercredi matin avec la destruction de deux autres engins a été couronnée de succès pour le groupe de plongeurs démineurs de la Marine nationale appuyé par le chasseur de mines tripartite « Orion » et le bâtiment base de plongeurs démineurs « Pluton »


Opération de déminage au large de Bastia : Une première bombe détruite
Rappelons que trois bombes historiques datant de l’un des deux conflits mondiaux ont été découvertes au large de Bastia, par environ soixante mètres de fond, en 2012 et en 2014 et que pour les neutraliser le groupe de plongeurs-démineurs de la Marine nationale est intervenu pour déplacer ces munitions plus au large dans un premier temps puis pour  procéder ensuite à leur contreminage.
Mardi une seule bombe a pu être détruite. Mercredi matin les deux autres subiront le même sort. 
Mais leur explosion au large de Bastia n'aura pas les mêmes répercussions que celles de mardi avec notamment la fermeture à la circulation automobile du tunnel sous Vieux-Port et d'une partie de la route de Front de mer jusqu'au rond-point des pompiers.


Pendant de longues heures malgré le dispositif mis en place Bastia a fait un bond de 30 ans en arrière quand le tunnel sous le Vieux-Port n'existait pas.
Mais même si beaucoup ont pesté il fallait passer par ces mesures pour parer à toute éventualité.
Peu après 17 heures cependant la circulation automobile reprenait sa physionomie normale à Bastia : les trois bombes, déplacées, et à distance respectable des côtés et de Bastia ne faisaient plus peser aucun danger pour les automobilistes.

Pour le reste c'est Alain Thirion le préfet de Haute-Corse, qui avait supervisé l'opération en mer en compagnie de l’administrateur en chef des affaires maritimes Philippe Livet, délégué à la mer et au littoral de Haute-Corse, représentant le préfet maritime, et du lieutenant de vaisseau Fadde du groupement de plongeurs démineurs,  qui a expliqué le déroulement de l'opération.


"Elle s'est déroulée en deux temps. Il fallut d'abord récupérer les bombes et les remonter à la surface ensuite les éloigner au large pour éviter quand on les fera exploser l'une après l'autre que cela ait des effets sur la ville. Le transport de la première permet d'assurer dès aujourd'hui que le tunnel ne sera fermé mercredi. Maintenant que les bombes sont au large le risque sur la ville est complètement levé."
Ce mercredi  la Marine nationale procèdera aux deux dernières bombes de 250 kg. Cette fois c'est en mer que sera le risque. Mais à ce niveau, aussi, toutes les précautions ont été prises pour maintenir à distance les pêcheurs, les plaisanciers et les  les mammifères marins avec pour eux de bienvenues mesures d’effarouchement…





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 10:00 Bastia : Téléthon au collège Simon-Vinciguerra

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41502 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33699 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37