Corse Net Infos - Pure player corse

Nicolas Sarkozy : Séance de dédicace sur un air de campagne à Ajaccio


Rédigé par Pierre BERETTI le Jeudi 14 Juillet 2016 à 00:53 | Modifié le Jeudi 14 Juillet 2016 - 01:09


L’ancien président de la République était venu rencontrer ses admirateurs nombreux lors d’une séance de dédicace qui s'est déroulée mercredi en fin d'après-midi à Ajaccio.


Il y avait une file d’attente assez impressionnante devant la librairie « La Marge » à Ajaccio où l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy était venu dédicacer son ouvrage « La France pour la vie ».
Militants Républicains, élus, curieux et touristes de passage également étaient présents pour rencontrer l’ancien chef d’Etat. Ce dernier a eu droit à un véritable bain de foule lors de son arrivée se prêtant volontiers au jeu des photos souvenirs et échangeant quelques mots avec certains de ses supporters.
Il s’est ensuite assis dans la librairie et a commencé sa séance de dédicace pendant plus d’une heure. Quelques blagues lancées de-ci de- là avec les gens qui se succédaient mais aussi avec les journalistes. C’est donc dans la bonne humeur que la séance s’est déroulée laissant supposer des airs de campagne qu’on ne saurait dévoiler à cette heure puisque le président des Républicains n’a toujours pas officiellement annoncé s’il sera candidat aux futures primaires du parti

Marine Vinglin, membre des Jeunes Républicains de la Corse du Sud
Marine Vinglin, membre des Jeunes Républicains de la Corse du Sud
Les partisans étaient également présents pour l’accueillir comme Marcel Francisci, président de la Fédération de la Corse-du-Sud, suivi du responsable des jeunes Républicains du département Sébastien Ristori accompagné de ses adhérents comme Marine Vinglin. « Je suis venue rencontrer le président national mais aussi pour lui témoigner notre engagement pour le parti et les valeurs qu’il véhicule. Son livre m’intéresse beaucoup, il reflète son parcours et sa vision de la République ».
Nicolas Sarkozy a déclaré quelques mots sur sa vision d’une Corse "inscrite dans la République française avec ses spécificités". Il a rappelé son "attachement profond à l’île de beauté" en évoquant notamment le PEI qu’il avait initié. Il a également évoqué en quelques mots le rapprochement des prisonniers auquel il serait favorable afin de ne "plus punir injustement les familles". 




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

Corse | Entretiens | Elections | Institutions


Les plus récentes