Corse Net Infos - Pure player corse

Négociations suspendues à Marseille et le Kallisté toujours à quai : La Corse gronde…


Rédigé par le Mardi 8 Juillet 2014 à 23:04 | Modifié le Mercredi 9 Juillet 2014 - 16:27


L'ultimatum fixé par le collectif des socioprofessionnels de Haute-Corse n'a pas été respecté. Mardi à 18 heures le "Kallisté" était toujours bloqué à quai à Marseille. Dès lors rien ne s'opposera au grand rassemblement prévu ce mercredi à 10 heures devant la préfecture de la Haute-Corse…D'autant qu'il Il n'y a pas eu de fumée blanche à Marseille : la médiation, entre l’intersyndicale de la SNCM et son actionnaire majoritaire Transdev, qui s'est poursuivie jusqu'à très tard mardi a été suspendue. Elle reprendra ce mercredi à 9h30.


(Photo Louis Moutard-Martin/Shipmania.net)
(Photo Louis Moutard-Martin/Shipmania.net)
Il n'y a pas eu de fumée blanche mardi à la préfecture des Bouches-du-Rhône. Manuel Valls a eu beau, lui-même, s'agiter, mais à minuit rien de concret ou à tout le moins de nature à rasséréner les socioprofessionnels et à faire baisser la tension, n'était sorti de la réunion de négociations qui, menée sous les auspices du médiateur gouvernemental Gilles Bélier, s'est tenue par épisodes à Marseille entre les représentants de l’intersyndicale de la SNCM et son actionnaire majoritaire Transdev.
"Il faut que la grève s'arrête, la compagnie est en danger de mort", a prévenu le Premier ministre sur TF1 mardi soir, pendant que les parties concernées tentaient de se mettre d'accord sur un nouveau texte au cours de cette seconde journée de discussion.                                   

On a, en effet, appris que lors de ces négociations de Marseille, le médiateur nommé par le gouvernement avait proposé un premier texte. il aurait été rejeté par Transdev. Une seconde proposition serait en cours d’examen. Elle porterait sur une période sans procédure judiciaire, le temps d’examiner une solution de reprise de l’entreprise.
Ce projet d'accord n'a cependant pas encore reçu l'aval de Transdev.
 
En fin de soirée nouvelle interruption pour une reprise des négociations vers 22 heures mardi. Avec un nouveau texte. Amendé par l'Etat. Et qui devait obtenir l'aval de Veolia et de Transdev.

"L'échec de la médiation serait un camouflet de plus pour ce gouvernement"

Vers 1 heure, Maurice Perrin de la CFE-CGC de la SNCM annonçait que la médiation qui avait lieu à la préfecture de Marseille avait repris pour… 10 minutes pour finalement être reportée à ce mercredi à 9 h30.
"Une médiation soutenue par le Premier Ministre et quasiment aboutie peut échouer face au cynisme, à l'arrogance et au mépris des Pdg de Veolia et de Transdev" soulignait-il.  

"A minuit, avec 2 heures de retard, le médiateur et l'Etat n'ont pas la réponse ni l'accord des actionnaires Veolia et Transdev sur la dernière version du texte de Gilles Belier ! Ils reportent à demain 9h30. C'est dire le mépris et le cynisme de ces gens-là pour les hommes, les femmes de ce pays et les territoires" ajoutait-il en rappelant que la Caisse des Dépôts et Consignation est le premier actionnaire de Veolia et de Transdev, et que "l'échec de la médiation à ce stade serait un camouflet de plus pour ce gouvernement et Manuel Valls en personne !"
Mais toujours pas de reprise.
Et le Kallisté était toujours à quai.
Ce mercredi matin, c'est la colère qui sera dans la rue et devant la préfecture de la Haute-Corse.
Ce ne sera pas faute d'avoir prévenu !





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 20:25 Bastia : La première rencontre CAB-MAC

Jeudi 1 Décembre 2016 - 21:33 Coup d'envoi de "Natale in Calvi 2016"

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85131 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40738 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344