Corse Net Infos - Pure player corse

Municipale : Laurent Marcangeli remporte l’élection d’Ajaccio haut la main


le Dimanche 1 Février 2015 à 22:56 | Modifié le Lundi 2 Février 2015 - 00:35


Il n’y a pas eu de surprise pour le second tour de l’élection municipale d’Ajaccio. Laurent Marcangeli a été réélu dimanche soir avec 59,26% des suffrages. Simon Renucci et ses alliés d'Aiacciu Cità Corsa sont donc battus avec 40,74% des voix. La victoire est donc nette, autrement plus importante que lors de la première élection. Près de 19 points d’écart, plus de 4 000 voix d’avance, c’est exactement ce que désiraient Laurent Marcangeli et ses colistiers. Autre fait marquant de cette élection, les indépendantistes, qui font pour la première fois leur apparition au conseil municipal. Ils siégeront dans l'opposition aux cotés de la gauche. Le conseil municipal sera composé de 39 sièges pour la majorité et 10 pour l'opposition


Municipale : Laurent Marcangeli remporte l’élection d’Ajaccio haut la main
A midi, la participation pour le second tour s’élevait à 28%. Participation qui se situait à 26% la semaine dernière à la même heure. Rappelons enfin qu’elle était de 32.4 % au second tour du précédent scrutin le 30 mars 2014. La participation s’élevait à 56,5% à 16 heures. Elle était de 56,2% à la même heure lors du premier tour dimanche dernier, et de 66,7% le 30 mars 2014 lors du second tour du précédent scrutin. Voilà pour les chiffres.
 
Du 60/40 dès les premiers dépouillements
Il est 19 heures au bureau centralisateur de la maison Carrée. Les gens vont et viennent en attendant les premiers résultats. Le hall est bien garni, sans plus. Dehors il fait frisquet et seuls les fumeurs s’y risquent. Au cours des minutes qui suivent, les premiers résultats tombent, les premières salves commencent et dès lors, le hall de la mairie a fait le plein. A l’annonce des premiers bureaux dépouillés, les cris de joie fusent et les premiers chiffres tournent autour de 60% pour Laurent Marcangeli et 40 pour Simon Renucci. Surprise ?

« Certainement pas » répliquent les partisans du député d’Ajaccio qui estiment avoir pronostiqué ces chiffres plusieurs fois au cours de la semaine. Les autres ne l’entendent pas ainsi et les résultats qui suivent leurs donnent raison dans la mesure où les pourcentages changent à la vitesse grand V au fil du dépouillement si bien qu’à 19 h 45, les chiffres ont effectivement changé. Toujours nettement en faveur de Laurent Marcangeli (56,8) contre 43,3 à Simon Renucci. 13 points d’écart, le score, comme on peut s’en douter, n’en restera pas là, bien au contraire, d’autant qu’il restait plus de la moitié des bureaux de vote…
 
39 bureaux à 1 ! 
Si la mairie commençait sérieusement à se remplir (il est vrai que dehors il ne faisait pas bon stagner), les deux permanences des candidats faisaient littéralement le plein, avec en toile de fond, les commentaires au fil des résultats, pratiquement tous en faveur de Laurent Marcangeli, à l’exception d’un des deux bureaux de vote du lycée Laetitia, le seul à l’avantage de Simon Renucci, identique au premier tour…
 
Plus de 4000 voix d’avance
L’écart entre les deux candidats continua de progresser dans la seconde partie du dépouillement. Laurent Marcangeli ayant même approché les 60% en l’espace de 6 bureaux, portant son avance à 19 points. Des chants commencèrent à s’élever dehors, où le froid n’avait plus aucune incidence sur les supporters du maire sortant. Même les étourneaux, et leurs terribles fientes qui tombaient des palmiers de la place Foch, n’empêchèrent pas les partisans d’entamer les premiers chants de la victoire. Les dés étaient désormais jetés tout comme l’écart entre les deux adversaires, pratiquement de 19 points avant les derniers dépouillements.
Peu avant 21 heures, les deux derniers bureaux de Mezzavia dépouillés et favorables à Laurent Marcangeli, donnaient les résultats suivants :
Laurent Marcangeli : 12 969 voix, soit 59,23%
Simon Renucci :  8917 voix, soit 40,74%


Plus de 4000 voix d’avance et près de 19 points d’avance  pour le maire sortant, nous sommes loin, très loin du second tour de mars dernier où moins de 300 suffrages séparaient les deux candidats.  
« Oh ! les amis, crions très haut, vive le maire d’Ajaccio » entonné sur les marches du grand escalier suivi de l’Ajaccienne, des klaxons et de l’impressionnants défilé de voitures dans la ville avec un point de ralliement, le cours Napoléon, où l’attendaient ses amis et sa famille, pour une fête à l’Ajaccienne comme aux plus beaux jours.
 
Et maintenant au travail
 Laurent Marcangeli est venu sur la place Foch dire sa satisfaction, sa joie d’être élu, sa fierté d’être un Ajaccien : « Je porte cette fierté d’avoir été élu dans cette ville qui est la mienne, que j’aine par-dessus tout, et j’essayerai d’être un maire à la hauteur durant ces cinq prochaines années, un maire à la hauteur, qui saura déléguer, accompagner car avant tout, je suis fier de notre ville, de sa place en Corse et dans la Méditerranée. Je n’ai qu’un seul mot : celui du rassemblement, clair et net dans les urnes. Il doit incarner dès demain une politique, une réussite, une vision de notre ville et du territoire ajacciens. Je suis fier d’être Ajaccien et fier d’être le maire de tous les Ajacciens. Forza Aiacciu. »
J. F. 




Dans la même rubrique :
< >

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Ajaccio
Manon Perelli | 01/02/2015 | 2821 vues
00000  (0 vote)
Ajaccio
Vanina Bruna | 31/03/2014 | 2636 vues
00000  (0 vote)
1 sur 4