Corse Net Infos - Pure player corse

Mitraillage du Bar de la Tour : L'enquête se poursuit à Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mercredi 5 Novembre 2014 à 15:23 | Modifié le Jeudi 6 Novembre 2014 - 01:25


A la suite du mitraillage de la façade du Bar de la Tour dans la nuit de lundi à mardi, la Gendarmerie, en charge de l'enquête, poursuit ses investigations en procédant notamment à certaines vérifications…


Mitraillage du Bar de la Tour : L'enquête se poursuit à Calvi

Pour l'heure, les enquêteurs se refusent à la moindre déclaration sur cette affaire qui a causé un vif émoi à Calvi mais aussi aux quatre coins de l'île où la famille Bicchieray est très connue.
Adjoint au maire, président du club de football du FC Calvi, Didier Bicchieray, déjà victime il y a quelques jours d'une agression a reçu le soutien de l'ensemble du conseil municipal réuni pratiquement au complet lundi à 18 heures à l'Hôtel de ville.
Contrairement à ce qui a pu être écrit dans la presse nationale, lors du dernier conseil communautaire, Didier Bicchieray n'a jamais été victime de menaces et d'agressions d'autres élus mais bien d'un citoyen en proie à des problèmes d'ordre psychologique.
Selon les éléments recueillis, ce dernier, originaire de Calvi avait hospitalisé en unité psychiatrique à sa demande et en était ressorti le matin même du mitraillage du Bar de la Tour. Il aurait fait de même lundi soir, alors que son véhicule stationné sur le parking de la mairie était enlevé mardimatin sur réquisition.

Réaction de Jean-Toussaint Guglielmacci
Par ailleurs, Jean-Toussaint Guglielmacci, conseiller Général du canton de Calvi-Lumio, vice-président de la chambre de commerce et d’industrie de Haute-Corse, président de la délégation Balagne, a réagi au mitraillage perpétré dans la nuit de lundi à mardi contre l’établissement du Bar de la Tour à Calvi ;
«  Une fois encore, une fois de trop, c’est par la violence et non par la voie de la démocratie et du dialogue que le ou les auteurs de ce lâche mitraillage ont choisi de s’exprimer.
Je condamne fermement cet acte qui vise une famille fort honorablement connue et plus particulièrement mon filleul, Didier Bicchieray, élu comme moi au sein du conseil municipal de Calvi et membre associé de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Haute-Corse.
Je souhaite vivement que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que le ou les auteurs soient appréhendés  au plus vite afin de répondre de leur acte.
Je renouvelle ici mon total soutien à la famille Bicchieray et témoigne à mon filleul, Didier, toute mon affection ».


 





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41504 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37504 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33699 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37