Corse Net Infos - Pure player corse

Mise en place de la collecte du papier et du tri sélectif dans les bâtiments de l’Etat à Ajaccio


Rédigé par le Jeudi 22 Décembre 2016 à 21:54 | Modifié le Vendredi 23 Décembre 2016 - 00:09


Dans le cadre de la politique environnementale de réduction des déchets, la préfecture de Corse-du-Sud et les services du Conseil départemental, situés au Palais Lantivy, ont adopté depuis septembre 2016 un dispositif de collecte sélective du papier. Il a été présenté jeudi en préfecture par Bernard Schmeltz, préfet de Corse-du-Sud, Marie Zucarelli représentant le président du Conseil départemental, Jean-Jacques Ferrara, président de la CAPA et Pascal Mariani, directeur régional de La Poste. Le tri sélectif à la source sera également mis en place par certains services en 2017 avec le concours et l'expertise de la CAPA et de La Poste.


Mise en place de la collecte du papier et du tri sélectif dans les bâtiments de l’Etat à Ajaccio
La Préfecture de Corse signe un contrat pour le recyclage du papier avec La Poste de Corse
La Poste de Corse a signé avec la Préfecture de Corse un contrat appelé « Recy’go » relatif à la collecte et au recyclage du papier de bureaux. La trentaine de clients Recy’go et a permis de collecté 36 tonnes de papier de bureaux l’an dernier grâce à son réseau de proximité exceptionnel de 650 facteurs qui lui confère la capacité de collecter de façon très fine, au plus près de chaque entreprise, collectivité, administration et leurs collaborateurs. Avec Recy’go La Poste confirme sa volonté de contribuer à la mise en place de circuits efficaces et solidaires d’économie circulaire. Elle collecte ainsi des matières recyclables et assure que leur transformation sera faite en faveur de l’environnement, de l’emploi.
Concrètement, avec Recy’go, la Préfecture de Corse et le site du Conseil Départemental de Corse du Sud bénéficient :
- D’une solution simple : avec un tri à la source grâce à l’Eco’belle installée au poste de travail de chaque collaborateur pour lui permettre le dépôt des papiers de bureau à recycler.
- D’une solution souple : une fois pleine, l’Eco’belle est vidée par le collaborateur ou le personnel de propreté dans des bacs dédiés fourni par la Poste.
- D’une solution confidentielle : avec des bacs dédiés revêtus de cache-bac, qui sont comptabilisés et intègrent la chaîne logistique sécurisée de La Poste une fois collectés.
- D’une solution responsable : sans impact CO² supplémentaire sur l’environnement et qui mesure l’engagement de l’entreprise avec le certificat annuel de recyclage fournit par la Poste.
Recy’go est aujourd’hui devenue une activité au service d’une filière de recyclage professionnel et solidaire des papiers de bureau qui contribue directement au retour de l’emploi durable des personnes peu ou pas diplômées. La Poste s’est engagée, en partenariat avec l’Economie Solidaire et Sociale, en faveur du retour à l’emploi durable des personnes qui en sont éloignées. « Nouvelle Attitude », entreprise d’insertion par l’activité économique spécialisée dans le recyclage de papier de bureau, devenue filiale de La Poste, a accompagné plusieurs salariés en insertion.

Dispositif de collecte du papier depuis septembre 2016 et tri sélectif début 2017 en Préfecture
Les sites et établissements de l’Etat en Corse sont depuis 2015 engagés dans la mise en œuvre de mesures visant à assurer la transition énergétique du fonctionnement de l’Etat, la gestion durable des ressources naturelles et la présentation de la biodiversité.
La collecte du papier fait partie de ces mesures et, la CAPA et la Poste en sont les partenaires. La plateforme régionale d’achats de Corse coordonne avec la CAPA depuis septembre 2016, la mise en place d’une collecte sélective du papier dans une cinquantaine de site des services et établissements de l’état. Entièrement gratuite elle concerne tous les types de papiers. Le ramassage des déchets organiques et les déchets plastiques et de verre sera réalisé par la CAPA dès janvier 2017 pour la préfecture (Palais Lantivy et Ime Solferino).
Plusieurs administrations ont signé avec La Poste un contrat « Recy’Go » : la préfecture de Corse du Sud, le conseil départemental de Corse du Sud, la direction générale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt, la direction régionale de Pôle Emploi, la direction interrégionale de la mer Méditerranée… La poste est le seul organisme qui garantit la traçabilité du recyclage, la sécurisation des documents collectés et un bilan chiffré du volume de papier collecté et recyclé tout au long du processus.
La préfecture consomme plus d’un million de feuille à l’année correspondant à deux ramettes de papiers par mois et par agent.
 
Le Département s'engage pour une politique de développement durable
Le Département s’est engagé dans la mise en œuvre d’un plan d’actions pour le développement durable via son Agenda 21 interne présenté à l’assemblée délibérante du Conseil départemental lors de la session du 1er février 2016.  C’est dans cet esprit que s’inscrit le projet n°5 « Développer une démarche de tri des déchets pour l’ensemble des bâtiments de la collectivité ». Le papier représente la plus grande masse de déchets produite par cette administration. Le Département, agira pour le tri des déchets papiers au sein des trois sites les plus importants de la collectivité qui regroupent 450 agents départementaux. La poste assurera la collecte du papier au sein du Palais Lantivy et les modalités de déploiement de ce tri dans les bâtiments situés cours Grandval seront arrêtés dans les jours à venir. L’ambition de la collectivité est la recherche de l’exemplarité dans le domaine de la gestion des déchets, avec le développement progressif du tri sélectif à l’ensemble des sites avec la mise en œuvre d’un véritable « management des déchets. »
Le Département ne désire pas révolutionner les pratiques au sein de ses services, mais des revoir via des diagnostics afin de les parfaire, de mener des expérimentations, de penser performance et amélioration continue.
 
CAPA : densification en bornes et collecte en porte à porte des papiers des administrations, banques et bureau.
Grâce à la mobilisation des services de l’Etat et au travail collaboratif réalisé avec la CAPA, depuis le 15 septembre 2016, la collecte des papiers en porte à porte a augmenté de 407% tandis que le tonnage des papiers collectés en bornes a progressé de 27,54%.
Depuis cette date, la CAPA collecte près de 60 bâtiments des services de l’Etat. Ce service gratuit est ouvert à l’ensemble des administrations et bâtiments s‘acquittant de la TEOM. En tout, 3 à 6 tonnes de papiers sont collectés par semaine depuis le 15 septembre.
Tous les papiers du quotidien se trient et se recyclent jusqu’à 5 fois grâce à un processus très performant permettant d’extraire facilement certains éléments étrangers pour les orienter vers d’autres filières (spirales, agrafes). 80% des papiers triés redeviennent des papiers.
Le papier est aujourd’hui un support dont il est difficile de se passer, et en consommer n’est pas un problème si chacun adopte un comportement responsable, comme privilégier l’impression recto/verso, le noir et blanc ; acheter des produits en papier recyclé ou fabriqués à partir de matière première traçable (labels forêt éco-gérées) ; mais aussi trier ses papiers pour qu’ils puissent être recyclables.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire






Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 86461 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 43029 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 363