Corse Net Infos - Pure player corse

"Minoru de Jean-Michel Neri" quand un samourai rencontre la Corse de Pascal Paoli


Rédigé par le Mardi 17 Novembre 2015 à 19:55 | Modifié le Mardi 17 Novembre 2015 - 23:58


Vendredi 20 novembre de 20 heures à 21j30 le Bistrot du Cours, 10 cours Napoléon à Ajaccio, accueille Jean-Michel NerI pour son roman : « Minoru ».


Jean-Michel Neri, déjà auteur de « La peau de l’olivier », de son dernier roman : « MINORU », édité chez Colonna Edition. L'auteur répondra aux questions de Florence Vandendriessche-Molinet et des participants.
A propos de ce livre, la presse a pu écrire : « Un roman, épique, sentimental, historique, inattendu, poétique, haletant et incontournable… ». 
C’est la rencontre de deux cultures… Après quelques péripéties, un samouraï japonais, Minoru, se retrouve impliqué malgré lui dans la Corse de Paoli au moment même où la bataille de Ponte Novo fait rage…« On appartient à une Terre plus qu’elle nous appartient » dira l’un des héros...
 
L’histoire
1767. Le Japon vit sous le règne intransigeant du shogun Tokugawa. Un samouraï en rébellion est contraint de s’expatrier. Ses pérégrinations le conduisent vers la lointaine Sérénissime République de Gênes. Il y rencontre d’autres exilés, dont une famille corse ayant fui la Ghjustizia Paolina. Le destin entraine ces personnages en Corse, au moment de la troisième et définitive intervention de l’armée française dans l’île… Leur odyssée s’achèvera en 1769, après la bataille de Ponte Novu, qui sonne le glas du jeune Etat démocratique voulu et instauré par Pasquale Paoli.
 
L’auteur
Jean Michel Neri vit en Corse, où il a exercé le métier d’élagueur pendant plus de vingt ans. Il est aujourd’hui consultant dans le domaine de la préservation du patrimoine arboré et des oliveraies anciennes. Son précédent livre « La peau de l’olivier », paru en 2012, donnait la parole à un vénérable olivier millénaire. « Minoru », est son second roman : Mon envie était de confronter deux cultures, deux types de structures mentales, très différentes et éloignées, et d’y chercher pourtant d’improbables similitudes.
Entrée libre

Tenez-vous au courant de l'actualité du Bistrot du Cours ici





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85328 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40806 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346