Corse Net Infos - Pure player corse

Michel Mallory en... "Voix" de guérison !


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 22 Août 2015 à 23:22 | Modifié le Dimanche 23 Août 2015 - 19:46


Atteint d'un cancer des cordes vocales au lendemain de ses adieux à la scène, Michel Mallory est aujourd'hui en "voix" de guérison et se consacre à la confrérie Saint-Charles Borromée de Monticellu au sein de laquelle un de ses ancêtre a servi au XVIII èmes siècles. Le 29 août, il y réunira ses amis pour un conceriu di u core. Avec son fils Jean-Thomas, musicien, auteur compositeur en devenir mais aussi ses fidèles comme Michel Cacciaguerra, Patrick Mattei, Jean-Paul Colombani, Séverine Dion et Valentin Carpentier Michel Mallory fêtera cette "résurrection" de sa voix en interprétant quelques titres, accompagné il va de soit par son fils Jean-Thomas. Un concert de l'amour, de l'amitié et de la passion


Michel Mallory et son fils JeanThomas
Michel Mallory et son fils JeanThomas

Présenter Michel Mallory serait faire injure à son immense carrière  d'auteur, compositeur, interprète. Parolier des plus grands, dont Johnny Hallyday, avec qui  il détient le record de chansons écrites pour lui.
Michel Mallory c'est aussi cette merveilleuse voix qui à travers ses titres a sublimé son île et son village Munticellu en Balagne. Cet hymne à Munticellu, qui l'a vu naître, restera à jamais gravé dans notre patrimoine.
Au terme d'une carrière exceptionnelle de richesse, d'amour et de passion, Michel Mallory décide il y a un peu plus de 2 ans de faire ses adieux à la scène.


Le destin parfois si cruel a fait qu'au lendemain de cette "Der", Michel a été frappé par la maladie: cancer des cordes vocales, rien de pire pour un homme. Cette voix qui a tant fait bercer s'éteignait pour laisser place à un long chemin de croix traversé par l'artiste;
Un long combat débutait pour l'homme au bleu de Chine. Entouré de son épouse Nathalie, de ses enfants, ses amis comme Johnny ou encore Jacques Dutronc et bien d'autres, l'enfant de Munticellu s'est battu.
Aujourd'hui, comme il aime à le dire non sans humour, il est en voix de guérison.


Parler de sa maladie ne lu pose pas problème. En revanche, il reconnaît que celle-ci l'a profondément changé sur sa manière d'aborder la vie et de voir le monde;
Dans le patio de sa résidence d'été à la Marine de Davia, Michel parle avec fierté de  la jeune carrière de son fils Jean-Thomas et reconnaît secrètement "qu'il est bourré de talent".
Ensemble, chacun assis au coin d'un transat, ils prennent la guitare et s'évadent dans leur univers. 


Au fil de la discussion, inévitablement l'amour viscéral qu'il partage avec  son village Munticellu revient.
"C'est vrai qu'avec la maladie mon regard sur la vie a changé et qu'il m'a rapproché encore plus de tout ce que j'aime, de tout ce qui me touche dans mon coeur et dans mon âme. Bien évidemment, en dehors de ma famille, de mes amis, il y a mon village Munticellu qui est ancré au plus profond de moi.
J'ai décidé il y a quelques temps de m'investir dans la confrérie San Carlu Borromée de Munticellu dont le prieur est mon ami Jacques Martelli. A cela plusieurs raisons. La confrérie se trouve à quelques mètres seulement de la maison familiale qui m'a vu naître. C'est dans cette même confrérie que je me suis marié, que mon fils Jean-Thomas  a été baptisé et que ma fille Julie s'est mariée;
Cette confrérie représente pour moi une force symbolique. De plus, en effectuant des recherches, j'ai découvert que mes ancêtres étaient membres de cette confrérie au XVIIIème siècle. Il était donc important pour moi de perpétuer cette tradition".



Durant la semaine sainte, au mois d'avril 2015,  A Fraternitas Sancti Caroli Borromaei di Monticellu a renoué avec une tradition vieille de 80 ans en reproduisant à la Casazza la scène dite A Schujudazione suivie de la mise en tombeau et de la procession "A Granitula".
"J'ai même réussi à trouver des clous du XVIIème siècle pour la croix" ajoute Michel Mallory
Aujourd'hui, pour aider la confrérie, l'homme, l'artiste, l'enfant de Munticellu veut aller plus loin pour aider A Fraternitas Sancti Caroli Borromaei di Monticellu:
"Pas question pour moi de revenir sur mes adieux faits à la scène mais, avec  mon fils et mes amis artistes, nous avons tout simplement décidé de donner un concert exceptionnel au profit de la confrérie,  le samedi 29 août à 21 heures en la chapelle Saint-Charles di Munticellu.
Au cours de ce "Concertu di u core" auquel participeront des amis chers comme Michel Cacciaguerra, Patrick Mattei, Jean-Paul Colombani, Séverine Dion qui représentera la gent féminine de la soirée, Valentin Carpentier et mon fils Jean-Thomas, j'interpréterai quelques titres".

Ce concert sera à n'en point douter un nouveau défi pour Michel Mallory dans sa lutte contre la maladie. Avec cette force qui le caractérise, c'est aussi une façon d'exorciser le mal.
Chapeau bas l'artiste.
En raison du nombre limité de places, il est fortement conseillé de réserver sa place au plus tôt en téléphonant au 06 09 26 31 87
Prix des places: 15€.




 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85533 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40949 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348