Corse Net Infos - Pure player corse

Michel Barat : " Une rentrée dans d'excellentes conditions"


Rédigé par le Vendredi 6 Septembre 2013 à 19:10 | Modifié le Vendredi 6 Septembre 2013 - 19:26


Pour Michel Barat, recteur de l'académie de Corse, la rentrée 2013, qui s'est effectuée ce Vendredi, s'est "globalement déroulée dans d'excellentes conditions".


Michel Barat au collège de Baleone. (Photo Lydie Colonna)
Michel Barat au collège de Baleone. (Photo Lydie Colonna)

"47 314 écoliers et élèves ont repris ce matin le chemin de l’Ecole dans l’Académie de Corse. Cette rentrée, placée sous le signe de la « Refondation », s’est globalement déroulée dans d’excellentes conditions" affirmait-il au terme de cette première journée de classe.

"Je tiens toutefois à exprimer un certain étonnement voire une totale incompréhension à propos de la situation observée dans le premier degré à Porto Vecchio. Contrairement à certaines informations erronées qui circulent actuellement dans l’extrême sud, il me semble opportun de souligner que je n’ai procédé à aucune suppression de poste à la présente rentrée" commentait-il en évoquant les "mouvements" perçus dans la région.

"En revanche, il est parfaitement exact que des réajustements ont été opérés eu égard aux évolutions d’effectifs relevées entre la prévision initiale et le constat. Ainsi, deux classes ont effectivement été retirées sur le niveau élémentaire (1 à l’école Joseph Pietri et une autre à l’école Marie et Toussaint Marcellesi), et ce, afin de permettre l’ouverture de deux nouvelles classes sur le niveau maternelle (1 à l’école Pifano et l’autre à l’école Funtana Vecchja)"

Décision pertinente

"Cette décision me semble tout à fait pertinente et légitime dans la mesure où elle a pour effet de ramener les effectifs des maternelles de 30 à 25 élèves par classe. En parallèle, les écoles élémentaires touchées par des fermetures voient leurs effectifs augmenter de 21 à 23 élèves par classe, ce qui ne me paraît  en rien scandaleux" ajoutait-il à ce propos.

"Par ailleurs, pour être tout à fait complet,  je précise également que cette décision permet de conserver un potentiel de remplacement en nette amélioration (+3 postes) par rapport à  l’année dernière et que la filière bilingue n’est pas concernée par les fermetures.

La politique de répartition des moyens arrêtée au niveau académique n’a jamais reposé sur une logique comptable. Mon action a toujours été guidée par la défense de la ruralité dans un esprit de justice et d’équité républicaine.  Je continuerai évidemment de poursuivre ce chemin avec conviction et détermination" concluait-il.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85568 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40967 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348