Corse Net Infos - Pure player corse

Mgr Dominique Mamberti préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique


Rédigé par le Dimanche 9 Novembre 2014 à 22:56 | Modifié le Dimanche 9 Novembre 2014 - 23:25


Dominique-François Joseph Mamberti, le prélat originaire de Vico, vient d'être nommé par le Pape François, préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique, au Vatican.


(Radio Vatican)
(Radio Vatican)

Il devrait donc normalement être créé cardinal, ce qui fera un cardinal français électeur de plus. Si toutefois le pape François l’entend ainsi. Jusqu’ici secrétaire pour les relations avec les Etats (ministre des Affaires étrangères) Mgr Mamberti est diplômé d’études politiques et de droit public.
Il a été ordonné prêtre pour le diocèse d’Ajaccio le 20 septembre 1981. Dès 1986, il a fait son entrée au service diplomatique du Saint-Siège.
Il a successivement nonce en Algérie, au Chili, au Liban et aux Nations unies.
Le 3 juillet 2002, il a été consacré évêque en la basilique Saint-Pierre de Rome par le  secrétaire d’État du Saint Siège.

Archevêque de Sagone
Le Pape lui a attribué le titre d’archevêque in partibus de Sagone, évêché aujourd’hui disparu, qui se situait dans la région d’origine de Dominique-François Mamberti.
De 2002 à 2006, le nouveau préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique, a été nonce apostolique au Soudan, en Érythrée et en Somalie avant d'être nommé secrétaire pour les relations avec les États de la Secrétairerie d’État le 15 septembre 2006. 
Depuis  ce samedi il est préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique.

Le Tribunal suprême de la Signature apostolique
Le Tribunal suprême de la Signature apostolique est la juridiction supérieure du Saint Siège, siégeant dans le palais de la Chancellerie apostolique, au Vatican.
Il est apparu au XIIIe siècle, il regroupe alors les rapporteurs (appelés « référendaires ») chargés de préparer la signature par le pape des suppliques et des causes particulières. Eugène IV l'a érigé en office stable au XVe siècle, puis Pie X, dans le cadre de sa réforme du droit canonique au début du XXe siècle, en a fait un tribunal de dernier ressort.
À l'heure actuelle, son fonctionnement est régi par la constitution apostolique Pastor bonus de 1988 : le tribunal connaît des litiges de nullité (cassation), des recours contre les sentences de la Rote romaine et des conflits de compétence. C'est l'un des tribunaux dits « du Siège apostolique ».
Le TSSA est constitué de prélats nommés par le Pape. Il est donc dirigé depuis le 8 Novembre par Mgr Dominique Mamberti, assisté d'un secrétaire et d'un sous-secrétaire.
(Avec Wikipedia et Riposte Catholique)





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 22:25 Aleria célèbre a Festa di a nazione

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85330 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40807 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346