Corse Net Infos - Pure player corse

Médecine militaire : Tous les acteurs de l'urgence corse réunis à Bastia


Rédigé par le Lundi 26 Mai 2014 à 12:13 | Modifié le Lundi 26 Mai 2014 - 15:19


Le service médical du service départemental d'incendie et de secours de Haute-Corse a rassemblé durant toute la journée de lundi tous les acteurs de l'urgence corse dans ses locaux de Furiani pour, au cours de cette journée de formation continue, animée par des spécialistes de la médecine militaire notamment, leur permettre d'échanger et de discuter autour de deux thèmes : le patient brûlé et les urgences neurochirurgicales.


C'est parce que ces deux urgences ont pour point commun de parfois nécessiter une évacuation sur le continent que le Sdis de Haute-Corse, dirigé par le colonel Charles Baldassari, et son service médical, ont organisé lundi dans les locaux du service départemental la première journée corse de médecine militaire.
Pourquoi militaire ?
Le Service de Santé des Armées entretient depuis longtemps avec la Corse une relation de confiance réciproque. L’insularité et l’éloignement des hôpitaux d’instruction des armées ont permis de tisser des liens très importants avec les hôpitaux locaux afin de prendre en charge les militaires vivant ou venant s’entraîner en Corse. 
De la même façon, le Service de Santé des Armées a toujours aidé les centres hospitaliers locaux grâce à ses moyens d’évacuation et la participation des médecins et infirmiers militaires aux gardes des services d’urgences.
C'est afin de pérenniser cette relation de confiance et apprendre à encore mieux se connaître que les Centres Médicaux des Armées de Solenzara et de Calvi et le Service Médicale du SDIS ont organisé cette journée qui ainsi que l'explique dans notre vidéo le médecin-chef, du Service départemental d’incendie et de Secours de la Haute-Corse Stéphane Bergzoll.
Pas moins de six interventions ont rythmé cette journée entrecoupée sur le coup de 12 heures, sur le pôle nautique de l'Arinella, par une démonstration dynamique du Super Puma de Solenzara avec ses plongeurs et les équipes nautiques du Sdis 2B.
L'auditoire fort de près de 80 personnes, venues des quatre coins de l'île, avait pu auparavant entendre le Dr Cavalier CMA de Calvi faire part de son retour d'expérience du Mali, le docteur De Carfantan, CMA Solenzara présenter l'activité "Sar" - Search and rescue - de l'escadron d'hélicoptères de la BA 126, le docteur de Cafarelli, du Samu 2B, exposer la variabilité démographique et le plateau technique corse et, enfin, le docteur Moubarakdu CH de Bastia s'attarder sur les indications opératoires en neurochirurgie qui doivent décider de savoir qui l'on doit évacuer.
Dans l'après-midi tous les participants se sont retrouvés dans les locaux du Sdis pour débattre de la problématique des centres aigus de traitements des brûlés en présence de l'équipe de l'hôpital d'instruction des Armées Sainte-Anne de Toulon. Les critères de gravité d'une brûlure (Dr Dantzer), prise en charge  pré-hospitalière du patient brûlé et nouveautés dans la prise en charge du choc hémorragique ( ( Dr Bordes) ont été développés par les médecins de Sainte-Anne, établissement qui dédié, on le sait, aux patients brûlés, peut accueillir, en été surtout, la population insulaire au moment où elle croît et où les risques d'incendie sont les plus importants…






A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85278 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40791 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345