Corse Net Infos - Pure player corse

Médaille d'argent pour le brocciu AOP de brebis de la fromagerie Sisti


Rédigé par Patrick Bonin le Mercredi 26 Février 2014 à 14:15 | Modifié le Mercredi 26 Février 2014 - 22:08


De nombreuses médailles ont récompensé l'agriculture insulaire au cours de ce concours général agricole 2014


Victoire d'équipe pour cette médaille d'argent Brocciu de brebis U Tagnone (Photo SG).
Victoire d'équipe pour cette médaille d'argent Brocciu de brebis U Tagnone (Photo SG).
A l'instar de nombreux agriculteurs insulaires qui ont fait le déplacement pour l'édition 2014 du salon de l'agriculture, François Sisti, producteur de fromages du village de Pietrosu peut être fier. En effet, il vient de remporter pour son brocciu de brebis nommé U Tagnone une médaille d'argent bien méritée. Ce chef d'entreprise passionné par sa terre et son métier avait déjà reçu l'an dernier une médaille d'or pour son brocciu de chèvre et une médaille de bronze pour sa tommette de brebis, deux titres dont il peut se prévaloir de la jouissance commerciale pour cette année 2014.

Porter l'image de la Corse au travers d'une production de qualité.
Bien au delà des récompenses,  de cette reconnaissance qualitative et gustative que lui a attribué cette année encore le jury de table exigeant de ce concours, c'est une image de la Corse authentique, de la culture agropastorale et des prospectives de développement agricoles et économiques qui est portée avec force, vigueur et abnégation par le producteur : "Lorsque la motivation est présente, tout reste possible. J'ai débuté en 1995 avec une centaine de chèvres. A force de travail, de choix stratégique pour l'entreprise, je suis entouré aujourd'hui de huit salariés en contrat à durée indéterminée, et recueille sur l'île entre le Fium'orbu et le Cap corse près de 500 000 litres de lait par an qui nous servent à la confection de nos fromages. J'enregistre une croissance économique à deux chiffres et pourtant le seuil de rentabilité n'est pas encore présent " a déclaré François Sisti.

Le partenariat financier indispensable à l'évolution de l'entreprise
En effet, le chef d'entreprise fait un choix stratégique marqué,  celui de la production identitaire de qualité et du salariat annuel pour l'équipe qu'il dirige.  Il est en recherche de partenaires financiers privés, les dispositifs existants telle que la BPI (Banque publique d'investissements) ne lui permettant pas d'obtenir d'aides en matière de trésorerie et dans le soutien spécifique des diverses contraintes financières qui sont les siennes: " Il est important que le pouvoir politique prenne la pleine mesure de nos difficultés et favorise sur l'île le développement d'une agriculture forte. Pour cela, il faut axer les efforts sur la formation des générations montantes, favoriser l'accès au foncier et faciliter les financements. C'est un véritable cri que j'ai envie de pousser " a ajouté l'entrepreneur qui a ajouté :" Historiquement , la Corse est de tradition agropastorale, C'est l'île des bergers. Si il y a une filière à dynamiser c'est bien celle de l'élevage.  Notre période d'activité commerciale et de production est guidée par la nature et notamment les périodes de lactation.  Ce sont six mois de l'année et pourtant , nous payons nos charges salariales et de fonctionnement sur toute l'année. Si la production de lait corse était augmentée, nos possibilités de stockage existantes permettraient d'allonger les périodes de production de fromages et leurs commercialisations sur l'année". 
Recherchant sans cesse de nouveaux marchés; ( Des contacts sont pris avec la Grande épicerie fine parisienne Bon marché);  le producteur vient d'engager une responsable qualité HACCP, la jeune Lorie Claret : " Formée à l'université de Corte, Lorie nous assure un suivi rigoureux de la qualité de notre production, analysant la matière première, mais également tous les produits en cours d'élaboration et d'affinage.  Elle réalisera dans l'avenir des audits internes à l'entreprise mais aussi des audits externes auprès des apporteurs dans un seul but, celui de hisser vers le haut la qualité de notre lait et celui de nos produits et ce dans le respect strict des normes sanitaires européennes"a déclaré François Sisti.

Développer l'agriculture en harmonie avec d'autres secteurs économiques porteurs pour l'île

Ce camion parcourt tous les matins les routes insulaires pour récupérer le précieux lait. (Photo SG).
Ce camion parcourt tous les matins les routes insulaires pour récupérer le précieux lait. (Photo SG).
Insistant sur le fait qu'il ne s'agit pas d'opposer un secteur de développement à un autre, Francois Sisti a ainsi précisé sa pensée : "Des moyens existent pour étaler la saison touristique.  Je pense comme cela existe ailleurs à la pratique du golf, un secteur qui pourrait aisément établir des partenariats avec le monde agricole. Je pense aussi au développement d'un tourisme rural, d'une découverte de la Corse authentique, d'un tourisme de proximité qui attire de plus en plus les visiteurs de notre île".
En effet, l'entrepreneur a su diversifier ses activités et allie avec intelligence les charmes du tourisme rural avec la découverte de ses installations fromagères. En relation avec des "tour opérator" européens, il attire ainsi chaque saison, d''avril à octobre, de nombreux visiteurs étrangers dans cinq gites comportant chacun une capacité d'accueil de dix personnes. "Les secteurs de développement économiques de l'île sont complémentaires. Ce n'est pas parce que l'on identifiera des zones de terres agricoles que l'on empêchera de se développer intelligemment le tourisme ou l'immobilier.  Le tout est de savoir raison garder et d' oeuvrer dans un seul et unique but : Assurer le développement harmonieux de la Corse pour que nos enfants et petits enfants puissent continuer à vivre et à prospérer chez eux" a poursuivi François Sisti.  
Optimiste, ayant détecté dans la société insulaire des signes évidents de prise de conscience de l'intérêt général au détriment de l'intérêt particulier, l'agriculteur voit dans l'accession à la chambre régionale d'agriculture de Joseph Colombani, militant nationaliste de la première heure, un signe très positif pour l'avenir agricole insulaire. 
Malgré les inquiétudes légitimes de François Sisti sur la recherche des financements indispensables aux évolutions nécessaires de sa TPE en PME, l'entrepreneur, comme il le dit avec un brin d'humour, " boit son petit lait" à l'issue de ce salon 2014, formule adaptée à l'immense fierté d'avoir obtenu cette médaille d'argent. Juste récompense d'un labeur acharné et constant, une récompense qu'il dédie également aux apporteurs de lait insulaires sans qui le succès de ses fromages n'aurait point la même saveur. 

L'interview de François Sisti

François Sisti Producteur (Photo SG).
François Sisti Producteur (Photo SG).

interview_françois_sisti_.mp3 Interview françois sisti .mp3  (8.05 Mo)



La confection du fromage comme si vous y étiez.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85578 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40972 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348