Corse Net Infos - Pure player corse

Manifestation du collectif Parlemu Corsu à Ajaccio : « A Francia à a risa d'u Mondu »


Rédigé par le Jeudi 9 Juin 2016 à 23:35 | Modifié le Vendredi 10 Juin 2016 - 00:16


Le collectif Parlemu Corsu a organisé une conférence de presse mercredi en fin de journée devant la préfecture d’Ajaccio devant une soixantaine de personnes. Michel Leccia et Romain Colonna dans une mise en scène de fumigène et de fusées parachute ont prononcé des discours symboliques en guise de premier avertissement pour dénoncer « le racisme de l’état français à l’encontre de ses minorités. »


Manifestation  du collectif Parlemu Corsu à Ajaccio : « A Francia à a risa d'u Mondu »
Une façon de mettre la pression sur Paris qui n’entend rien de la volonté populaire et qui est aujourd’hui en contradiction avec le droit international. Le collectif demande à être pris au sérieux, « Parlemu Corsu est une organisation sérieuse mais qui s’énerve et qui fera grandir sa détermination. Le ton sera de plus en plus dur et nous continuerons à agir sur le terrain comme nous l’avons toujours fait. »
Des représentants, membres du réseau international ELEN (European Langage Equality Network) sont montés au Palais des Nations à Genève pour la 58 ème session du Comité des Droits Économiques, Sociaux et Culturels Nations Unies qui se déroule du 6 au 24 juin 2016. Ils seront là pour porter la parole des Corses, défendre les langues minoritaires et démontrer que la France n’est pas un état démocratique quand il s’agit de ses langues et de ses minorités.

Les propositions de recommandation d' EBLUL/ELEN-France en vue d'une reconnaissance effective de la diversité des langues et des cultures :
1- promouvoir le bilinguisme dans la vie publique jusqu'à la co-officialité de la langue régionale ou territoriale à côté de la langue française dans les territoires où la demande est exprimée par les assemblées élues ou la population.
2- reconnaître la discrimination linguistique dans la loi pénale contre toutes les formes de discrimination, comme vient de le recommander la commission du Conseil de l'Europe contre le racisme et l'intolérance (rapport de l'ECRI du 1er mars 2016 sur la France)
3- assurer le financement public des établissements scolaires en immersion en langues régionales pour permettre la gratuité de l'enseignement à toutes les familles et aux élèves, quelle que soit leur origine, qui choisissent une éducation en langue régionale permettant un bilinguisme équilibré et la formation de locuteurs actifs.
4- généraliser l'enseignement de la langue, de la culture, de l'histoire régionales, et l'éducation au respect de la diversité des cultures
5- médias audiovisuels : mettre en place une programmation pluriannuelle pour atteindre progressivement un volume de production et de diffusion en langues régionales représentant un pourcentage significatif du budget de l'audiovisuel public (par exemple 10 % en 10 ans).
 
L’ONU devrait se prononcer courant juin. Quant au collectif Parlemu Corsu il promet d’être actif et de se battre en faveur de la reconnaissance de la langue corse.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85569 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40967 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348