Corse Net Infos - Pure player corse

Lycée maritime de Bastia : " Silence, on coule…"


Rédigé par le Mercredi 5 Novembre 2014 à 18:48 | Modifié le Mercredi 5 Novembre 2014 - 22:53


C'est le titre de la pétition qui circulant depuis quelques jours déjà sur internet, met sur la place publique les problèmes qui se posent au lycée maritime Jacques-Faggianelli de Bastia. Et la situation de l'établissement ne laisse pas insensible puisque la pétition, qui s'adresse tout à la fois à la collectivité territoriale de Corse ainsi qu'à la municipalité qui en seront destinataires, est en passe, d'atteindre les 2 000 signatures. Que dit cette pétition qui prône la mise à disposition des locaux promis depuis 12 ans et indispensables au fonctionnement du lycée maritime ?


(Photo Lycée maritime)
(Photo Lycée maritime)
Le lycée « Jacques Faggianelli » de Bastia est le 3ème lycée maritime au niveau national et l'unique lycée Maritime de Corse. Il reçoit aujourd’hui 170 élèves et 100 professionnels de la mer en formation continue alors qu’il est conçu pour en accueillir seulement 70.

Conséquences : des élèves entassés dans les salles de classe, des conditions d’enseignement dégradées, 50 internes logés dans 2 hôtels aux frais de l’établissement et refus d’une centaine de candidatures chaque année faute de places et de moyens.
En dépit de la croissance de l’établissement, de résultats aux examens parmi les meilleurs de France et le fait que plus de 80 % de nos jeunes diplômés corses trouvent un emploi à l’issu de leurs formations reconnues internationalement, la CTC diminue de 50 % la subvention de fonctionnement de l’établissement.  
Par ailleurs, la nouvelle réglementation maritime impose à tous les marins professionnels de revalider leurs brevets tous les 5 ans. Pour pouvoir offrir aux marins professionnels de la région la possibilité d’effectuer en Corse cette remise à niveau obligatoire, le lycée a décidé de réaliser un centre complet de formation spécialement prévu à cet effet. Si notre établissement ne peut pas le faire faute de moyens et de place, tous les marins corses en activité devront aller sur le continent pour revalider leurs brevets. C’est inacceptable.
De plus, il faut savoir que l’État est prêt à s’engager de façon très importante pour permettre le développement de notre lycée et la réalisation de nos projets d’avenir. 

Malgré une forte implication de l’Etat et une participation financière importante des autres régions dans le développement des lycées maritimes, la CTC et la commune de Bastia sont incapables, depuis douze ans,  de s’accorder pour trouver un terrain d’entente indispensable à la survie du lycée. A titre d’exemples, les investissements en cours dans les lycées maritimes sont de 37 M€ à Boulogne, 28M€ à Saint-Malo, 15M€ à Nantes et 12 M€ à Sète.  
Un naufrage imminent
L’extension indispensable et vitale du lycée dans les locaux de l’école du Chiostro est gelée depuis 2004 ! 
Faute de locaux, faute d’investissement et faute d’hébergement, le Lycée maritime de Bastia n’est plus en mesure, aujourd’hui, d’assurer un enseignement de qualité répondant aux nouvelles normes internationales de formation des marins.Devant l’indifférence des collectivités face à cette situation catastrophique et dans l’espoir de sauver le lycée, les membres de l’établissement envisagent des actions de blocage sur Bastia et Ajaccio.
Inseme per salvà u liceu marittimu.

Pour signer la pétition, cliquez ici  




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 20:54 Bastia : Aurélie Pitrat hôte de Wittgenstein !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85489 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40920 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348