Corse Net Infos - Pure player corse

Lutte contre la pauvreté et l’exclusion : La CLE-Pumonte s’adresse aux candidats


Rédigé par Jose FANCHI le Vendredi 9 Juin 2017 à 16:32 | Modifié le Vendredi 9 Juin 2017 - 22:12


La Coordination inter-associative de la Lutte contre l'Exclusion (CLE) regroupe les principales organisations et associations œuvrant auprès des plus pauvres  en Corse. Elles n’étaient que trois au début, elles sont neuf aujourd’hui et plus encore lorsqu’il s’est agit d’adresser un courrier à tous les candidats aux législatives il y a quelques semaines. Sur les 40 candidats, 13 ont répondu à l’appel. Vendredi, au siège du Secours Populaire, Hyacinthe Choury a fait le point.


Lutte contre la pauvreté et l’exclusion : La CLE-Pumonte s’adresse aux candidats
Lorsqu’on entre dans les locaux du Secours Populaire, l’inscription murale saute aux yeux et ne fait pas l’ombre d’un doute sur la motivation qui anime les membres : « Mondialisons la solidarité, pas la misère. » C’est une lutte de tous les instants, la bataille du cœur et du partage, la foi qui soulève les montagnes et abat les préjugés. Quel bel exemple…

La réflexion et l’action
La CLE-Pumonte a décidé de prendre le taureau par les cornes et changé son fusil d’épaule pour aller plus encore de l’avant et remuer ciel et terre pour sortir la Corse de cette place de lanterne rouge de la pauvreté. La CLE mais aussi les associations qui se sont associées à ce mouvement, qu’il s’agisse du Collectif AVA Basta, la Croix Rouge, Médecins du Monde, Falep, Fraternité du Partage, Présence Bis, Secours Catholique et Populaire, Resto du Cœur,  auxquelles se sont rajoutées une dizaine d’autres associations des quatre coins de l’île dans le mouvement du courrier adressé a tous les candidats aux législatives.

« Notre coordination étant un organe de réflexions et d’actions, de mise en relation, de mutualisation, il paraissait normal d’en arriver à cette proposition aux candidats et ce courrier expliquant l’ensemble des thématiques liées à la précarité. Cela a permis de mettre en place un réseau pour aller vers une synergie. Nous n’avons reçu que 13 réponses certes, mais la quasi-totalité des candidats contactés nous soutient et s’est excusée de ne pouvoir répondre faute de temps à l’approche de ces élections » explique Hyacinthe Choury, le président du Secours Populaire, qui rappelle en substance que la Charte de lutte contre la pauvreté, adoptée en janvier 2014 par l'Assemblée de Corse, dans le cadre du Plan d'aménagement et de développement durable de la Corse (PADDUC), insiste sur le caractère durable et structurel de cette pauvreté, contre laquelle les méthodes traditionnelles d’action se brévèlent de moins en moins efficaces.

Un nouveau plan, un espoir
La CLE considère qu’il est aujourd’hui nécessaire de mieux identifier les causes de la précarité, d’aller au fond des choses. L’avenir s’annonce difficile pour le milieu associatif en raison de l’accroissement de la pauvreté et de la diminution des aides institutionnelles et des dons. Raison pour laquelle la coordination de la CLE préfigure ce qu’il convient de réaliser pour répondre à ces nouveaux enjeux : privilégier la recherche de la  mutualisation intelligente et des réponses innovantes que peuvent proposer les associations humanitaires et caritatives pour lutter contre les nouvelles formes de la précarité qui conduisent à la pauvreté. C’est le défi de ces cinq prochaines années.

« Nous allons poursuivre la lutte contre la pauvreté et l’exclusion à travers un nouveau plan pour lequel nous affichons un certain optimisme, notamment avec la CTC et la CAPA. Tous, nous allons nous battre pour trouver les solutions qui se doivent d’être nationales à ce niveau. Raison pour laquelle nous avons établi des courriers aux candidats pour connaître leur position face à l’exclusion. C’est une démarche qui a été engagée au-delà du plan local car il est intéressant de demander aux candidats leur point de vue sur cette lutte que nous menons. Les candidats ont souligné l’importance de cette lutte, l’ampleur de la pauvreté et l’insuffisance des aides liée au handicap de l’insularité sans oublier le sous équipement. La réflexion collective permettra, qui sait, l’espoir d’un recul de la pauvreté et surtout de se dégager fortement de cette place de lanterne rouge. Nous allons entamer un certain nombre de mesure, à savoir :
- Coopération entre les associations humanitaires sur le recyclage du textile collecté
- Création d’une collecte pour les invendus alimentaires
- Lutte contre le gaspillage
- Répartition
- Extension de nos actions à d’autres surfaces
- Présence accrue sur les réseaux sociaux"


21 octobre : journée de la solidarité
Autre innovation de la part de l’association, dans le cadre de la semaine nationale de la solidarité, une grande journée sera organisée au palais des congrès d’Ajaccio le 21 octobre prochain. Une journée de fête afin qu’elle devienne une véritable classique de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion.

La conférence de presse a été animée par Hyacinthe Choury, accompagné de Stéphanie de Cicco, de la Croix Rouge Corse du Sud, Colette Vercellin, de Médecins du Monde, Françoise Hubcher, membre de l’association, Kikou Chabrol, d’Ava Basta, Hélèbe Dubreuil, de la FALEP, André Estienne des Resto du cœur. Le docteur Pernin, l’un des grands artisans de ce chamboulement et président de la CLE-Pumonte, était absent pour cause de convalescence.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90042 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47188 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39383 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 422