Corse Net Infos - Pure player corse

Lucciana : Première journée scientifique pluri-professionnelle de la santé en Corse


Rédigé par Carole Heiligenstein le Samedi 12 Mars 2016 à 19:05 | Modifié le Samedi 12 Mars 2016 - 19:29


Alors que le soleil commençait seulement à se lever ce samedi matin, quelques 80 personnes se sont réunies à l'Hôtel la Madrague, à Lucciana, pour une journée exceptionnelle à laquelle ont participé la directrice de la CPAM 2B, le délégué territorial de l'Agence Régionale de la Santé (ARS), le directeur du Centre Hospitalier de Bastia et les présidents des URPS Infirmiers, Médecins Libéraux et Pharmaciens. Organisée par l'Union Régionale des Professionnels de Santé Infirmiers de Corse, l’occasion a été donnée à des professionnels, de spécialités différentes, de se former ensemble pour la première fois dans notre région.


La position corse

Lucciana : Première journée scientifique pluri-professionnelle de la santé en Corse
Au moment où la stratégie nationale en matière de santé « priorise » la prévention et le dépistage et se tourne vers les soin ambulatoires et de proximité, les professionnels de santé libéraux corses doivent s’interroger sur les organisations à mettre en place pour mieux se coordonner et assurer des soins de qualité et un suivi efficace des patients. Face à un vieillissement de sa population et des territoires isolés, notre île doit s’assurer des services de santé de proximité et trouver de nouveaux outils de travail notamment à destination des personnes âgées qui vivent à domicile. Dans un contexte de modernisation de la Loi du système de santé français, la Corse doit s’adapter et optimiser la coordination de ses acteurs de terrain. Nous sommes engagés dans une nouvelle ère qui implique des changements d’habitudes au profit de cette coordination des professionnels de santé.   


Favoriser la coordination des acteurs de santé
Le directeur de l’hôpital de Bastia, Pascal Forcioli a affirmé sa volonté de mettre en place de nouveaux outils et se détacher ainsi du carcan actuel qui repose sur un système de santé qui souffre d’un « campanilisme » et d’un hôpital « hospitalo-centré ». Il s’agit de mettre en place une stratégie pour aller en dehors des murs et au devant des professionnels de santé « Dans une région comme la Corse, tout le monde doit connaître tout le monde » plaisante Pascal Forcioli mais il est bien question pour les hôpitaux de Haute-Corse et les autres ainsi que leurs partenaires privés de travailler ensemble et d’inscrire le projet médical à l échelle territoriale en faisant progresser la communication. L’URPS des médecins libéraux de Corse, représenté par son président Antoine Grisoni, a également insisté sur l’importance de cette coordination « Nous n’avons pas la possibilité en Corse de faire l’impasse sur la coordination des professionnels de santé ».
La mission de l’URPS est en ce sens déterminante tant dans ses actions en terme de communication et de valorisation des professions libérales que dans ses missions d’expérimentation avec notamment la signature d’une convention entre ARCODECA et l’URPS Infirmiers visant à l’amélioration du dépistage du cancer du sein.


Mutations dans le monde de la santé
Le secteur de la santé a été ces dernières années, à la proue du changement, scientifique, numérique, sociétal , territorial …Il est ainsi indispensable de la part des pouvoirs publics d’organiser une prospective stratégique. La transformation de notre système de santé ne pourra se faire dans le bon sens qu’avec la synergie des professionnels de santé, forts de leur compétence. Ces derniers aspirent à être mieux préparés pour faire face à ces transformations, à l’évolution des besoins et de l’organisation de notre système de santé. Ils souhaitent être davantage impliqués dans l’organisation de l’offre de soins sur le territoire.
 

Des journées comme celle de ce samedi sont une véritable avancée pour le monde médical qui peut échanger sur les problématiques actuelles et partager sur des thématiques communes. Cette journée, permettant à chacun de valider son obligation de formation professionnelle (DPC), s’est articulée autour de différentes thématiques toutes reliées à la fois à l’actualité et à la pratique quotidienne tels que la fin de vie, les chimiothérapies ou la nutrition cérébrale. Des intervenants de qualité se sont succédés tout au long de cette journée afin d’apporter un éclairage nouveau et/ou une remise à jour des connaissances des professionnels présents dans des domaines d’actualités partagés. Et tout cela en adéquation avec les axes du Plan Cancer 2014-2019, avec la Grande Conférence Santé (du 11/02/2016) et les directives de la nouvelle Loi de Santé.   

 


Lucciana : Première journée scientifique pluri-professionnelle de la santé en Corse





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85235 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40775 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345