Corse Net Infos - Pure player corse

Liste « Ajaccio c’est vous »-François Casasoprana : « Le cheval de Troie de personne ! »


le Vendredi 14 Novembre 2014 à 20:31 | Modifié le Vendredi 14 Novembre 2014 - 20:40


L’avenue Pascal Paoli (montée du tribunal) était noire de monde vendredi soir et l’établissement du même nom bien trop petit pour accueillir les supporteurs de François Casasoprana, conseiller général du troisième canton et candidat à la prochaine élection municipale. Voilà donc la campagne bel et bien lancée. Le jeune candidat a présenté la totalité de sa liste


Liste « Ajaccio c’est vous »-François Casasoprana : « Le cheval de Troie de personne ! »
« Il y a un moment où l’on sent, au plus profond de soi, qu’il faut agir, qu’il faut oser ! Nous vivons un tel moment…»
François Casasoprana est un fonceur, mais cela on le savait. Point d’attaque ni de critique, mais une entrée en matière qui se veut utile, bienfaisante, sans jamais entrer dans la polémique, rien de tout cela. Le conseiller du troisième canton connaît parfaitement ses gens, il les voit assez souvent pour s’adresser à eux avec franchise. En clair, il fait son travail en tant qu’élu de proximité et le fait bien si l’on en juge par le nombre de réunions régulières organisées dans les différents quartiers du canton. Pour lui, le devoir est simple : « Que cette élection soit utile aux Ajacciens. Ils sont de nouveau appelés aux urnes. Ils ne le sont pas en raison d’un geste magnanime de la majorité sortante qui voudrait redonner la parole au peuple après six mois où à vrai dire, ils ont peu agi en faveur du bien commun. La décision de justice est intervenue, la démission collective n’étant qu’une manœuvre de plus… »
 
« Je suis prêt à faire face… »
 Il estime qu’Ajaccio doit regarder plus loin et ne plus se retourner sur son passé. Il lève le ton pour dire haut et fort que « l’heure n’est pas au règlement de compte mais bien au travail. La situation est terrible pour nombre de nos concitoyens et de nombreuses factures vont nous être présentées au prochain semestre. J’ai pleinement conscience de ces difficultés et je suis prêt à y faire face. Raison pour laquelle je veux maintenant porter un projet, porter une génération car je n’aime pas voir ma famille politique, la gauche, mourir à petit feu. Je n’accepte plus de la voir se réduire elle-même. Je ne supporte plus que la gauche oublie de condamner toutes les atteintes aux valeurs républicaines… »
François Casasoprana souhaite voire la communauté ajaccienne se retrouver sur des valeurs positives afin qu’elle puisse se tourner vers l’avenir, vers l’espérance. Il est sûr de son projet, celui de donner un souffle nouveau à Ajaccio.
Le jeune candidat estime que les Ajacciens n’aspirent pas à un changement d’équipe ni de maire, mais à un véritable changement de fond : « Nous ne voulons pas assister à une nième bataille de personnes, la revanche de la revanche, le 3e tour de l’élection de mars 2014 ou le tour de chauffe de l’élection prochaine. Nous sommes les seuls à proposer un virage auquel les Ajacciens aspirent : celui de la confiance. »
 
« Faire d’Ajaccio une priorité… »
Dans sa profession de foi, François Casasoprana évoque sa liste, ses idées, les personnalités qui la composent et parle d’un authentique rassemblement et lâche : « Sur notre liste, figurent des personnalités qui portaient les couleurs distinctes lors du précédant scrutin ; alors que d’autres forces se recroquevillent, négocient pour…être dans la continuité. Nous, nous ouvrons ! »
Une liste, rappelons-le, totalement ancrée dans la famille de gauche, ouverte, décidée à apporter le souffle nouveau qui faisait défaut jusque là. Le chef de file de « Ajaccio c’est vous » est formel sans sa déclaration : « Nous ne seront le cheval de Troie de personne, nous ne nous enfermerons pas dans un appartement pour trouver, en catimini, des majorités territoriales, évoquer des sujets régionaux, sur le dos des Ajacciens. Notre liste, c’est faire d’Ajaccio une priorité. »
François Casasoprana a poursuivi son discours sous les applaudissements de ses colistiers et de nombreux supporteurs avec une petite phrase qui n’est sans doute pas passée inaperçue : « Nous, ce n’est pas sur le dimanche électoral que nous avons les yeux rivés, mais sur les 5 ans à venir… Ce vent de renouveau, c’est des idées neuves, des pratiques nouvelles et des visages nouveaux…»
J.F.
 
La liste « Ajaccio c’est vous » 
  1. François CASASOPRANA, Conseiller général de la Corse du Sud, juriste ;
  2. Anne-Marie LUCIANI, formatrice anglais/tourisme à l’AFPA ;
  3. Patrice TERRAMORSI, Maître de conférences à l’Université Pascal Paoli ;
  4. Marie Pierre MOUSNY-PANTALACCI, Avocate au barreau d’Ajaccio ;
  5. Sauveur MERLENGHI, médecin généraliste ;
  6. Vanessa SAMPIERI, cadre Air Corsica ;
  7. Silvere SILVESTRI, cadre affaires maritimes ;
  8. Marie-Dominique MONDOLONI, Directrice d’école ;
  9. Gérard MARY, retraité organisme mutualiste ;
  10. Marie-José JOLY, infirmière libérale ;
  11. Michel PAPPADACCI, conseiller pédagogique rectorat ;
  12. Cathy BARBAGELATA, responsable de rayon, cadre syndical ;
  13. Kevin COUCORAVAS, employé compagnie de navigation, artiste ;
  14. Marie-Madeleine BATTINI-SULMONT, cadre établissement bancaire ;
  15. Raphaël BAUER, employé ;
  16. Rita PASSOS, hôtesse de l’air ;
  17. Franck FRANCESCONI, magasinier ;
  18. Sylvie PAPAZIAN, cadre entreprise touristique, militante culturelle ;
  19. Damien NATALI, collaborateur de groupe politique ;
  20. Sandrine ARMANI, employée du secteur associatif ;
  21. Antoine CASTAGNOLI, retraité de la fonction publique territoriale ;
  22. Danièle PERES-VILLAROYA, cadre secteur associatif ;
  23. Gérard MONDOLONI, kinésithérapeute - ostéopathe ;
  24. Véronique COLOMBANI, assistante sociale MSA ;
  25. Jérôme CAMILLY, écrivain ;
  26. Chantal PASQUALINI, cadre fonction publique territoriale ;
  27. François QUILICCHINI, agent chambre de commerce et d’industrie ;
  28. Nathalie SECONDI, employée Air France ;
  29. Anthony CAPPAI, proviseur d’établissement privé ;
  30. Aïcha AIT EL MOUS, médiatrice sociale ;
  31. Noël MARTINELLI, pilote de ligne ;
  32. Marie-Antoinette SALINI, conseillère pédagogique langue et culture corses ;
  33. Philippe OLIVIER, professeur, militant culturel ;
  34. Isabelle OLIVIERI, demandeur d’emploi ;
  35. Jean BOZZI, journaliste ;
  36. Cathy DELORME, infirmière en ehpad ;
  37. Semou DIOUF, employé ;
  38. Anne Charlotte RAIOLA, employée ;
  39. Laurent GIORGI, retraité industrie pharmaceutique ;
  40. Olivia VAEREGHE, employée secteur associatif ;
  41. Albert CASTILLO, retraité La Poste ;
  42. Anne-Sophie ALZAPEDDI, agent de la fonction publique d’Etat ;
  43. Christophe TRAMONI, chef d’entrprise services à la personne ;
  44. Evelyne PERES ;
  45. Pierre-Louis ISIDORE, agent administratif Education Nationale ;
  46. Ghislaine CECCARINI, agricultrice ;
  47. Philippe AURUS, informaticien ;
  48. Vanina FERRARI, enseignante ;
  49. André OLIVIERI, retraité, responsable associatif. 

Petites phrases du soir…

Présentation de la liste « Ajaccio c’est vous » devant un parterre de d’Ajacciens jeunes et anciens, discours et apéro tout ce qu’il y a de plus convivial, et quelques mots ci et là lâchés dans l’euphorie de la présentation : par François Casasoprana
 
-Le système d’en face est usé jusqu’à la corde…
-Pour certains, ce qui compte, c’est le pouvoir. Cette campagne est celle d’un comportement dépassé. Nous ne nous accrocherons pas à ce mirage qui représente ce système…
-Notre liste, c’est renouvellement et jeunesse, avec des gens de couleurs distinctes…
-Nous pratiquons l’ouverture, mais notre liste est ancrée dans la famille de gauche.
-Notre priorité, c’est pour Ajaccio et avec les Ajacciens…
-Je souhaite que notre communauté ajaccienne puisse à nouveau se retrouver sur des valeurs positives…
-Nous ne voulons plus continuer dans ce monde ancien, dans cette logique politique qui ramène tout aux personnes et à leurs accommodements…
-Nous vous proposons des idées neuves, des comportements nouveaux, en femmes et hommes libres.
-Ajaccio, c’est vous. C’est avec vous que nous voulons passer des accords, c’est vers les réponses à vos difficultés que se dirigent nos pensées et nos efforts. Il y a beaucoup à faire..…
-Nous vivons ce moment comme une éclosion. Un printemps en hiver, le printemps de la confiance retrouvée…
-Je sais bien que certains voudraient galvauder cette campagne, ce rendez-vous démocratique majeur…
-Qu’on se le dise, nous respecterons jusqu’au bout les gens qui viennent à nous. Je demande qu’on respecte notre engagement.
-Ajaccio ce doit être une capitale de 15 régions françaises, c'est-à-dire une des plus dynamiques de France…
 J. F.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85540 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40957 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348