Corse Net Infos - Pure player corse

Leur situation se dégrade de plus en plus : Les retraités de Corse battent le pavé


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Jeudi 29 Septembre 2016 à 16:55 | Modifié le Jeudi 29 Septembre 2016 - 17:33


Comme leurs homologues du continent, les retraités insulaires redescendent dans la rue pour manifester leur colère et pour rappeler que leur situation se dégrade au fil des semaines et des mois. Ils réclament en effet une revalorisation de leurs pensions. Les retraités sont en colère, ils sont exaspérés par la dégradation de leurs conditions de vie. Ils le crient haut et fort dans le rue, comme hier matin devant les grilles de la préfecture de région


Cela s’est passé jeudi dans toutes les régions de France pour demander au gouvernement une hausse de leurs pensions. A Ajaccio ils étaient plusieurs dizaines plantés devant la préfecture. Depuis 2013 en effet, les retraites sont gelées avec les conséquences que l’on imagine pour non nombre d’entre eux comme le pouvoir d’achat en baisse, les difficultés pour régler les frais médicaux. Un appel lancé par une dizaine d’organisations syndicales. Tous demandent que les retraites soient indexées sur le salaire minimum de base afin qu’elles ne soient pas inférieures au SMIC.
« Nos pensions sont une nouvelle fois gelées au 1er octobre 2016. C’est en tout cas ce que prévoit la commission des comptes de la sécurité sociale. La loi Touraine de janvier 2014 a reporté cette revalorisation d’avril à octobre et surtout modifié les règles » a rappelé Patrick Maurel de la CGT.
En Corse, la revendication est encore plus difficile pour les retraités. Tout cela étant dû selon les syndicats à la cherté de la vie et à la contrainte des transports. Les 75 000 retraités de l’île, dont 50% ne perçoivent que 800 euros par mois, et 25% sont à moins de 800 euros n’acceptent plus cette dégradation sociale. Les syndicats exigent :
  • Une prime de vie chère de 200 euros par mois, compétence politique de la CTC et financière de l’Etat
  • La réduction de 50% voir plus si nécessaire, du prix des transports maritimes et aériens (enveloppe de continuité territoriale) qui est de la compétence de la CTC, ainsi que sur le réseau ferré
  • La gratuité des transports urbains et périurbains pour tous les retraités (domaine de compétence de la CAPA et de la CAB)
  • L’accès aux soins de qualité sur tout le territoire
  • La possibilité de se loger dans un habitat collectif ou particulier adapté, à domicile ou dans un établissement de personnes âgées
  • Le maintien et le renforcement des services publics notamment en zone rurale
La France est un pays riche où ne cessent de s’accentuer les inégalités. Plus de 10% des retraités survivent sous le seuil de pauvreté » a conclu le secrétaire département du syndicat des retraités.
J.-F. V.  





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85534 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348