Corse Net Infos - Pure player corse

Les vœux du maire de Calvi au personnel communal


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mardi 10 Janvier 2017 à 20:11 | Modifié le Mardi 10 Janvier 2017 - 23:48


Le personnel communal de la Ville de Calvi était convié ce mardi soir à l'Hôtel de Ville de la cité Semper Fidélis pour la traditionnelle cérémonie des voeux du maire, Ange Santini. Une cérémonie au cous de laquelle un hommage appuyé a été rendu à Paulette Prudenti rappelée à Dieu il y a quelques jours


Les vœux du maire de Calvi au personnel communal

La grande famille du personnel communal de la Ville de Calvi était réunie ce mardi à 18h30, dans la salle des fêtes de l'Hôtel de Ville pour la traditionnelle cérémonie d'échange de vœux.
Comme il est de tradition, c'est le directeur général des services de la Ville, Michel Nadal, qui,  au nom du personnel communal,  et en son nom propre, présentait les voeux  au maire Ange Santini et à son conseil municipal représentée par Jean-Toussaint Guglielmacci, Pancrace Guglielmacci, Sylvie Bereni, Annie Falcucci,  Françoise Sévéon, Marie Luciani, Jean-Louis Delpoux, Didier Bicchieray, adjoints au Maire et Maguy Brandaloni, Hélène Astolfi, Marie Laurent Guerini,  Laétitia Paquet Plaiter,  Jean-Michel Nobili et François-Xavier Acquaviva..
Au cours de son allocution, le DGS mettait l'accent sur cette année 2016 singulière, à bien des égards.
Nous en garderons tous un souvenir teinté d'amertume, du fait des événements tragiques qui l'auront émaillée, mais nous retiendrons bien plus encore le réveil des consciences qu'ils ont impulsées en chacun d'entre nous, et l'attachement irrépressible à nos valeurs et à notre liberté.
J'ai aussi une pensée pour les absents, ceux qui malades, souffrants, ou brisés par le chagrin dû à la perte d'un être cher, n'ont pu se joindre à nous. J'ai cette pensée pour celles et ceux qui sont touchés par la tristesse et qui ne sont pas présents à notre fête. Je veux leur témoigner toute notre sympathie".

Et de poursuivre: 
"J'appelle notamment de mes bons voeux pour cette année 20017 la joie et le bonheur dans vos familles et dans vos coeurs, le bonheur de vivre ensemble dans notre si belle commune et qau-delà dans notre si chère région de Corse. Je vous souhaite également la pleine réussite dans vos projets personnels et professionnels, et bien entendu la santé pour chacun d'entre vous, calvaises et calvais, pour vous-même, pour vos proches, pour chacun d'entre vous ici présents".
Michel Nadal poursuivait en soulignant  les réalisation de cette année 2016, tout en insistant sur les dossiers sensibles en cours pour laquelle la ville reste impliquée.
S'adressant au élus, il ajoutait: " Cette cérémonie de voeux est à nouveau l'occasion pour moi de vous remercier, sincèrement et sobrement, pour votre implication et votre sens aigu des responsabilités qui vous incombent. Merci également pour la confiance, sans cesse renouvelée, que vous placez en votre personnel municipal ainsi qu'en moi-même.
Particulièrement Monsieur le Maire, je souhaite vous remercier car j'aime à penser que chacun dans notre carrière professionnelle, nous avons à  rencontrer la personne qui saura nous permettre de nous réaliser.
Ainsi, soyez assuré de notre pleine reconnaissance".

Le DGS remerciait enfin "le personnel de son dévouement et sa capacité à tirer le meilleur de lui-même pour relever au quotidien le défi que représente la pleine gestion de l'ensemble de nos missions de service publics"  avant de renouveler ses  voeux de Pace e salute per tutti.

L'hommage à Paulette Prudenti
Prenant à son tour la parole, c'est non sans émotion que le maire Ange Santini évoquait la mémoire de Paulette Prudenti, non sans avoir précisé que la question de savoir s'il fallait annuler cette cérémonie au lendemain de ses obsèques s'était posée.
Calvaise, Paulette Prudenti,  agent territoriale spécialisée des écoles maternelles (ATSEM) a consacré 37 années de sa vie au service des enseignants et des enfants.
" J'ai hésité un instant de savoir s'il fallait maintenir ou pas  cette manifestation parce que tout simplement, hier nous avons porté en terre , non seulement une de nos anciennes employées municipales mais aussi une de nos amies, puisque nous avons appris avec stupeur et tristesse le décès brutal de notre amie Paulette Prudenti. Paulette n'était pas qu'une employée communale, c'est un  personnage, c'est une calvaise, une vraie  calvaise, qui a vu passer entre ses mains durant ces 37 années un  certain nombre d'enfants de Calvi, de générations. Malheureusement, elle n'aura pas pu profiter longtemps de sa retraite.
J'ai hésité, puis je me suis dit que ça ne correspondait pas à  l'état d'esprit et au caractère de Paulette.
Simplement, je voudrais une fois de plus assurer sa fille, notre amie Clara de tout  notre soutien, et  toute  notre affection. Et puis, tout simplement  je voudrais dédier cette réunion familiale à celle qui nous a quitté hier parce que, de la où elle nous voit, si on ne l'avait pas fait, je pense qu'elle nous aurait menacé de nous mettre dans sa soupe aux choux, telle que nous la connaissions, elle menaçait  les enfants de Calvi , ce qui faisait tout  naturellement sa réputation et son charme".

"C'est la proximité qui est importante"

Le Premier magistrat se réjouissait de la présence  d'un grand nombre d'employés et d'élus et poursuivait:
" Nous formons une grande famille et je salue avec plaisir celles et ceux qui ont pris une retraite bien méritée et qui nous font l'amitié, le plaisir et l'affection d'être  parmi nous ce soir. Cela fait chaud au coeur et  cela prouve qu'il y a une continuité dans l'action du service public et au service du public.
Alors oui, nous sommes les uns et les autres liés par ce serment que nous faisons à nous-même de servir   du mieux possible les Calvaises et les Calvais. Et, par  les temps qui courent, lorsqu'on parle d'intercommunalité, vous aurez remarqué que nous avons tout fait, et réussi, au moins dans un premier temps, pour préserver notre territoire, non pas que nous ayons peur de l'inconnu, que nous ayons peur des autres,  mais parce que nous avons estimé que ce territoire était  déjà suffisamment pertinent , qu'il fallait d'abord aller au bout de ses possibilités et de ses compétences, avant que de se lancer dans d'autres aventures.
Et puis, il y a des réformes qui s'approchent. Il y a la Collectivité Territoriale unique, on verra ce que ça donnera, on verra si la démarche ira au bout, dès la fin de l'année en cours.
Tout ça pour vous dire quoi?
Pour vous dire que lorsqu'on regarde vers l'avenir, on se rend de plus en plus compte que, certes ont est dans des réformes, certes il faut aller de l'avant, mais que, quelque part on s'éloigne de plus en plus du citoyen. 
Si l'intercommunalité et trop importante, le service au citoyen  est plus éloigné, le pouvoir  de décision est plus éloigné. Si l'on fusionne les Départements avec la Collectivité Territoriale pour en faire une Collectivité unique et s'il n'y a pas une proximité, on s'éloigne de plus en plus de nos citoyens . Et, l'ancrage local, l'ancrage communal, il va revêtir tout son sens, de plus en plus pour l'avenir. C'est nous, c'est vous qui au quotidien êtes au service des Calvaises et des Calvais. Et ça, je sais que vous ne l'oubliez pas. C'est une mission qui est noble, qui n'est pas toujours facile mais c'est une mission que vous assurez plutôt avec réussite".


"Il y a encore des coins comme en Corse ou l'humanité, la solidarité et même  la tolérance existent"
Le premier Magistrat revenait ensuite sur les événement dramatiques qui ont marqué cette année 2016:
"C'est vrai, comme l'a évoqué Michel auparavant, la commune c'est une grande famille et dans cette période noire que traverse la République, l'Europe, le monde, c'est toujours important de pouvoir se retrouver entre nous, c'est toujours important pour échanger. C'est important de se dire que ici,  sans doute même plus qu'ailleurs en dehors de la Corse, il y a encore une forme de solidarité. Ici, si il y a un problème, si il y a  une difficulté quelconque, on peut encore, heureusement, compter les uns sur les autres. C'est aussi un message d'espoir, c'est aussi un message d'avenir que de considérer que dans ce monde en folie qui n'arrête pas de s'en prendre aux hommes, aux femmes, aux enfants, aux innocents, il y a encore des coins de terre, comme en Corse ou l'humanité, la solidarité, même la tolérance existent encore".
Enfin, Ange Santini saluait les 9 naissances qui sont venues égayer le personnel communal, avant de remettre la médaille du travail ( vermeil) à Philippe Luchetti, depuis 30 ans employé au port de plaisance de Calvi.
Une occasion pour le Maire de se réjouir du travail exemplaire de Philippe  et de saluer son papa, Jean qui a été premier  adjoint au Maire de cette ville  durant une mandature.
Avant d'inviter le personnel à se rapprocher du buffet et de lever le verre de l'amitié, le Maire rappelait qu'en cours d'année un autre employé, Antoine Hemhouma a fait valoir ses droits à la retraite. Une retraite qui lui permet de s'adonner à l'une de ses passions, la musique
Un cadeau lui était remis.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 87881 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 44600 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 38892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire