Corse Net Infos - Pure player corse

Les vœux de Jean Zuccarelli, président de l'Adec


Rédigé par le Jeudi 1 Janvier 2015 à 23:07 | Modifié le Jeudi 1 Janvier 2015 - 23:37


Les vœux de Jean Zuccarelli, conseiller excutiif de Corse, président de l'agence du développement économique de la Corse


"  J’ai d’abord une pensée particulière pour les  familles  frappées par la maladie ou la perte d’un être cher. Pour celles et ceux qui n’ont pas de travail ou ne trouvent pas à se loger, et qui ne parviennent pas à joindre les deux bouts. À chacun je veux apporter ma solidarité.
Dans  notre  contexte actuel  de  crise  sans  précédent et  de  contrainte  budgétaire,  l’Exécutif territorial s’est dès le début de la mandature fortement investi aux côtés de l’Etat pour lutter contre le chômage, et en faveur du logement. Il a exploité ses compétences pour faciliter la création et le développement d’activités.

Ainsi l’ADEC, qui s’est mobilisée pour limiter les effets du conflit SNCM ou pour proroger le crédit d’impôt investissement, n’a eu de cesse de soutenir les entreprises corses. 
J’ai  tenu à  réaffirmer notre volonté sans  faille de poursuivre cet engagement à leur égard, car  elles  sont  un  atout  essentiel  pour  la  Corse.  Et  cette  année  encore,  nous  serons  à leurs  côtés  pour  les  aider  à  traverser  la  crise  et  à  anticiper  la  reprise,  notamment  par  la structuration de filières et la conquête de nouveaux marchés, avec comme priorité l’emploi. 
Dès ce début d’année, j’irai à leur rencontre dans nos microrégions.

De  même,  je  poursuivrai  notre  politique  volontariste  en  faveur  du  secteur  de  l’économie sociale  et  solidaire.  Cette démarche  a  été  consolidée  par  le  vote  du  PADDUC  qui  marque notre volonté de construire un modèle de développement durable, harmonieux et solidaire.
L’année  2014  a  été  marquée  par  le  dépôt  des  armes  du  FLNC.  Celui-ci  met  un  terme provisoire à une impasse longue de 40 années de drames et de dérives qui ont lourdement pénalisé la Corse.
Malheureusement  nous  n’en  avons  pas  fini  avec  la  violence.  Face  aux  assassinats  et  à  la pression du grand banditisme, l’Etat doit poursuivre et amplifier ses efforts afin d’apporter les  réponses  policières  et  judiciaires  aux  maux  qui  endeuillent  la  Corse  depuis  trop longtemps et entravent son développement.

Cependant  je  crois  plus  que  jamais  que  notre  île,  riche  de  ses  atouts  et  de  ses  talents  a toutes les cartes en main pour relever le pari de l’avenir. 
En 2015, notre île pourrait être dotée d’une nouvelle organisation institutionnelle. Demain comme  hier,  j’agirai  pour  qu’elle soit  élaborée  dans  le  respect  de  nos  spécificités,  dans  le cadre de la réforme nationale, et pour qu’y soit inscrit un indispensable principe d’équilibre territorial. Je veillerai à ce que la population soit consultée.

Vous serez également appelés aux urnes à plusieurs reprises. Je souhaite qu’à ces occasions vous exprimiez par votre vote, le rejet des tentations démagogiques, de l’intolérance et des discours séparatistes, en faisant le choix de politiques claires, responsables et pragmatiques. 
Pour ma part, contre les postures et les aventures, je serai là pour défendre à Bastia et en Corse les valeurs républicaines sans lesquelles il ne peut y avoir de progrès partagé.
J’adresse  à  tous  mes  vœux  les  plus  chaleureux  pour  cette  nouvelle  année.  Qu'elle  vous apporte épanouissement, bonheur et succès. 
Cù a pace è a salute ".



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85372 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40831 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346