Corse Net Infos - Pure player corse

Les vœux au Conseil départemental 2A : Une année belle mais utile et constructive


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Jeudi 14 Janvier 2016 à 18:43 | Modifié le Jeudi 14 Janvier 2016 - 19:45


La grande famille du Conseil départemental de la Corse-du-Sud s’est réunie jeudi matin au palais des congrès d’Ajaccio. Une immense famille de près de 1 500 personnes venues assister aux vœux du président Pierre-Jean Luciani. Une première également car depuis 2008, aucune cérémonie n’avait été organisée. Celle-ci a réellement comblé le retard


Les vœux au Conseil départemental 2A : Une année belle mais utile et constructive
Renouer avec la tradition. C’est ce que voulaient le président et les membres du Conseil Départemental. Cela a été fait dans une belle et grande convivialité pour le plus grand plaisir des centaines d’invités de la grande maison départementale.
Aux côtés de Pierre-Jean Luciani, le préfet de Corse, le député-maire d’Ajaccio, une grande partie de ses adjoints, des élus de la ville et de la montagne, vraiment beaucoup de monde. Et d’ambiance surtout.
Jean-François Armani, directeur général des services, s’est exprimé en premier et présenté les vœux au nom des agents du département, aussitôt relayé par le président du Conseil département qui s’est adressé à tous :
« Si cette année nous avons voulu nous réunir, c’est par reconnaissance pour le travail de l’ensemble des personnels de la collectivité auxquels nous dédions cette réception. Certains sont venus de plus loin que d’autres, qu’ils en soient doublement remerciés. J’aimerai à travers ce moment de convivialité et de partage, réanimer le sentiment d’appartenance à notre département, à notre institution. »
 
Je devine et partage vos craintes…
Pierre-Jean Luciani a rappelé que le département était plus que jamais au service de la population pour servir, réaliser et réussir, le tout dans la synergie :
« Nous accordons une attention toute particulière aux agents et aux services qui sont au cœur de ces attentes. Dans l’exercice de nos compétences, personne ne doit être défaillant. Nous sommes et resterons à votre écoute. Nos échanges ont toujours été fructueux et m’ont décidé à mettre en place des mesures que vous attendiez depuis longtemps.
Cette confiance, vous pourrez la mettre également à l’épreuve lorsqu’il s’agira de vous défendre, de défendre votre statut et vos conditions de travail. Je devine et je partage vos doutes parfois, même vos craintes relatives à la collectivité unique. La perspective de la disparition du CD a fait naître chez beaucoup de nos compatriotes et à fortiori chez les agents, de nombreuses interrogations. Aujourd’hui nous avançons à l’aveugle, car aucune question concrète n’a reçu de réponse.  Il est trop tôt direz-vous. Nous avons créé une commission chargée d’accompagner la réforme contenue dans la loi NOTRe. Cette commission que j’installerai dans quelques jours prévoit d’associer les élus mais aussi les représentants du personnel et les personnels eux-mêmes. Avec cette démarche, je souhaite que notre collectivité soit respectée, que les syndicats prennent toute leur place cat leur légitimité est incontestable. Je veux que la négociation qui débute le 16 février à Paris se fasse en toute transparence.  L’année 2016, qui succès à une année particulièrement éprouvante en raison des attentats qui ont touché notre pays, doit mobiliser tout notre énergie et nos compétences. L’année 2016 ne sera belle qu’à la condition qu’elle soit utile et constructive. »
 J.-F.V.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85372 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40831 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346