Corse Net Infos - Pure player corse

Les réserves communales de Haute-Corse mobilisées contre les feux de forêts


Rédigé par François Daumont le Mercredi 29 Juin 2016 à 15:03 | Modifié le Mercredi 29 Juin 2016 - 15:17


A quelques jours de la signature par le préfet de Haute-Corse, de l’ordre départemental d’opération « feux de forêts », les réserves communales de sécurité civile de la Haute-Corse , se préparent activement à leurs missions de surveillance et de dissuasion. Fédérées au sein de l’association départementale des comités feux de forêts et réserves communales de Haute-Corse (ADCCFF 2B), les communes d’Oletta-CCNebbiu, Speloncato, Muro, Monticello, Corbara, Lumio, Asco, Valle-Di-Rostino, Sisco et Logo-di-Nazza vont lors des jours à risques élevés d’incendies, mettre en place des patrouilles sur les secteurs sensibles de leurs territoires dans le cadre d’une coordination avec le centre opérationnel du service d’incendie et de secours de la Haute-Corse.


Les réserves communales de Haute-Corse mobilisées contre les feux de forêts
Ainsi ce sont 70 bénévoles, 10 véhicules tout-terrain équipés de kits de première intervention, 5 véhicules légers de liaison et 2 porteurs d’eau armés qui seront déployés au plus fort des alertes météorologiques déclenchées depuis le CODIS de Haute-Corse.
Leur mission essentielle : occuper l’espace et renforcer le maillage défensif du territoire de Haute-Corse afin de prévenir et tenter de stopper tout départ de feu, voire en limiter la propagation dans l’attente des moyens de lutte.
Comme le souligne Jean-Pierre Mazzi, président de l’ADCCFF 2B et coordinateur de ces moyens en liaison avec le service d’incendie et de secours de Haute-Corse : « Nos moyens seront comme tous les ans, activés en fonction du niveau de risque qui aura été défini par les services spécialisés de Météo-France. Cette mobilisation se fait sur la base du bénévolat et durant des périodes bien définies durant lesquelles nous serons sur le terrain ». Puis il ajoute : « Nous sommes des moyens complémentaires et notre action doit se limiter à la surveillance et éventuellement à une première intervention sur feu naissant mais de manière très limitée. Les réserves communales reprennent la mission des comités feux de forêts et ne doivent en aucun cas, se substituer aux moyens des sapeurs-pompiers ».


Cependant ces outils représentent un intérêt majeur par leur parfaite connaissance du terrain et leur capacité à guider les moyens de renforts venant de l’extérieur. Par ailleurs, et c’est loin d’être négligeable, les réservistes en patrouille sur leur territoire, constituent une véritable force d’action rapide, menant à la fois une mission d’information sur les risques, de dissuasion visible et de frappe sur l’éclosion d’un incendie si la situation l’exige. L’intérêt des réserves communales ne s’arrête pas aux missions précitées, car quand d’importants moyens sont engagés sur un feu, les patrouilles des réserves communales présentes pour certaines de jour comme de nuit, permettent d’assurer une « garde arrière » des secteurs provisoirement laissés sans moyens.  Ainsi le maillage défensif peut être conservé à minima, prévenant toute nouvelle tentative de mise à feu.


Quant aux chefs d’équipes, qui sont les véritables pivots de ces moyens communaux, ils ont été récemment sensibilisés par les pompiers de Haute-Corse, notamment au respect de certaines consignes élémentaires de sécurité liées à l’environnement accidentogène des incendies de forêts. Une note interne de l’ADCCFF 2B est également venue leur renforcer ce message de prudence même si les chefs d’équipes des réserves communales sont par nature,  des gens prudents, aguerris et conscients de leurs responsabilités. 


En guise de conclusion, les administrateurs de l’ADCCFF 2B à travers la voix de leur président, ont tenu à renouveler leur vive reconnaissance au Conseil Départemental de Haute-Corse et à son président François Orlandi pour l’intérêt constant porté par ce dernier aux comités et l’aide financière qui permet la continuité de ces missions de service public. Ces remerciements s’adressaient  également au service d’incendie et de secours de Haute-Corse et à son directeur le colonel Charles Baldassari, qui a encouragé la création de ces moyens, permis leur reconnaissance et soutenu leur fonctionnement à travers l’ADCCFF 2B, et ce, malgré les difficultés rencontrées par l’établissement. Enfin, restait à souhaiter bonne chance aux réservistes communaux de Haute-Corse dans leur combat désintéressé et courageux pour la défense de notre patrimoine.
François Daumont




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 22:25 Aleria célèbre a Festa di a nazione

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85352 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40815 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346