Corse Net Infos - Pure player corse

Les pompiers de Calvi ont fêté leur Sainte patronne Barbe


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Jeudi 4 Décembre 2014 à 20:12 | Modifié le Jeudi 4 Décembre 2014 - 21:40


Les pompiers de Calvi, qui fêtaient Sainte Barbe, leur très sainte patronne, ont assisté jeudi soir à la messe célébrée en l'église Sainte-Marie Majeure de Calvi. Une messe marquée par la présence des autorités et des jeunes sapeurs-pompiers qui, après leur formation, intégreront un centre de secours. A l’issue de l’Office, tous les pompiers se retrouvaient au chalet de l’Amicale, installé au Village de Noël, pour lever le verre de l’amitié.


Les pompiers de Calvi ont fêté leur Sainte patronne Barbe

Les pompiers du centre de secours de Calvi et du groupement Balagne ont fêté jeudi soir  leur patronne, Sainte Barbe . 
A 18 heures, en l’église Sainte-Marie Majeure de Calvi, en présence de nombreux fidèles  et pompiers, ainsi que  des personnalités, parmi lesquelles Ange Santini, maire de Calvi, Anne Ballereau,  sous-préfète de Calvi–Nebbiu -Conca d’Oro, du capitaine Burles, commandant la compagnie de gendarmerie de Calvi Balagne,  c’est l’archiprêtre Ange-Michel Valery, curé de la paroisse  qui a célébré l’office religieux. 
Avant d'évoquer dans son homélie la fidélité au Christ, l’archiprêtre rappelait l’attachement de Barbe au christianisme. 
Barbe vivait au milieu du IIIe siècle à Nicomédie en Asie Mineure, aujourd'hui Izmit, un port de Turquie. Son père, un riche païen du nom de Dioscore, pour la protéger de ses prétendants, l'enferma dans une tour. Au retour d'un voyage, sa fille lui apprit qu'elle s’était convertie au Christianisme durant son absence.
Furieux, le père mit le feu à la tour mais Barbe réussit à s'enfuir et se réfugia dans les rochers des environs. Par malheur, un berger découvrit la cachette et avertit son père. Ce dernier la traîna alors devant le gouverneur romain de la province qui la condamna à d'affreux supplices. Comme la pieuse jeune fille continuait à invoquer le Christ, le gouverneur ordonna au père de trancher lui-même la tête de sa fille. Dioscore obéit et fut aussitôt châtié par le Ciel. La foudre le tua sur place. 
Depuis ce jour, Sainte-Barbe protège contre la foudre et la mort subite, donc contre le tristement célèbre coup de grisou, hantise des mineurs. Elle est la patronne des mineurs mais aussi des pompiers, des artificiers, des artilleurs et des carriers qui utilisent des explosifs pour entamer la roche. 
A l’issue de l’Office, les pompiers se retrouvaient au chalet de l’Amicale des Sapeurs-pompiers, au cœur du Village de Noël pour le verre de l’amitié.
 





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85597 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40997 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349