Corse Net Infos - Pure player corse

Les îles et les schémas climat-air-énergie


le Mercredi 24 Octobre 2012 à 11:02 | Modifié le Mardi 30 Octobre 2012 - 21:37


La mise en place de buts stratégiques doit impérativement répondre à des objectifs internationaux en matière de protection du climat et plus encore tendre vers l’autosuffisance énergétique. En clair, lutter contre le réchauffement et les émissions de polluants atmosphériques.


Cela se passait mardi au palais des congrès d’Ajaccio en présence de Dominique Bucchini, président de l’Assemblée de Corse qui a prononcé l’allocution d’ouverture, Maria Giudicelli, conseillère exécutive chargée de l’Energie, Louis Galantine, du Conseil de Guadeloupe, Alin Guezello, du conseil régional de la Réunion, Manwane Bejgane, directeur de l’Environnement et des politiques territoriales.

Au menu de cette journée marathon, les enjeux et les objectifs de la CTC, l’établissement de Schémas Régionaux Climat Air Energie, le lancement du plan Climat Energie Corse, la présentation des projets des conseils régionaux de Guadeloupe, de la Réunion et de la Martinique.

 

La fluctuation du prix du baril

Pour la Corse, l’enjeu est d’importance, comme le soulignait Maria Giudicelli lors de ses interventions :

« C’est effectivement une journée importante au cours de laquelle nous allons dessiner les contours d’une stratégie qui doit nous conduire vers une autonomie énergétique à l’horizon des années 2050. On a voulu bien sûr mettre en place une réflexion partagée avec les territoires insulaires, à savoir la Guadeloupe, la Réunion, la Martinique et la Corse. Conformément aux lois Grenelle, nous devons chacun élaborer un schéma régional climat-air-énergie. En fait, nous devons définir et décliner les stratégies que nous devrons mettre en œuvre au cours des prochaines années  pour tendre vers cette  autonomie énergétique parce que nous avons une dépendance aux produits pétroliers supérieure au taux national. Notre production électrique et de l’énergie dépend fortement de l’apport des produits pétroliers.

Cela a forcément des conséquences compte tenu du prix du baril qui explose et des conséquences environnementales qui en découlent. »

 

- Autrement dit, un travail de longue haleine pour les générations qui arrivent ?

Tout à fait. Nous sommes obligés d’écrire la feuille de route que nous entendons mettre en œuvre afin que nos futures générations tendent vers un environnement préservé. Les énergies renouvelables, la maîtrise de la demande d’énergie, toute la problématique  liée aux transports et à la mobilité (les voitures électriques à promouvoir par exemple) en clair, toute cette énergie doit nous amener vers une autonomie énergétique. »

Propos recueillis  par J.F.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:16 Bastia : Revaloriser la filière coutelière corse

Mardi 6 Décembre 2016 - 15:06 Âne corse : Hè nata Muvrella

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13946 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8553 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7480 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28