Corse Net Infos - Pure player corse

Les gendarmes de la Compagnie de Calvi ont fêté Saint-Geneviève


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 16 Novembre 2013 à 17:50 | Modifié le Samedi 16 Novembre 2013 - 18:56


La compagnie départementale de Gendarmerie de Calvi a célébré ce samedi Sainte-Geneviève, patronne de la Gendarmerie Nationale. Après la messe chantée célébrée en l’église Sainte-Marie Majeure de Calvi, en présence des autorités civiles et militaires, une réception devait suivre à l’hôtel de ville.


Les gendarmes de la Compagnie de Calvi ont fêté Saint-Geneviève

A 10 heures, en l’église paroissiale de Calvi, c’est l’archiprêtre Ange Michel Valery qui présidait la messe concélébrée par le frère Olivier Marie de la communauté de Saint-Jean au couvent de Corbara. La messe était rehaussée par la présence de chorale de la gendarmerie et d’un organiste.
Au premier rang des personnalités, on notait la présence de Ange Santini, maire de Calvi, conseiller territorial, membre du Conseil Economique Social et Environnemental, Jean-Toussaint Guglielmacci, adjoint au maire de Calvi, conseiller général de Calvi-Lumio, Josée Martelli, présidente de l’association des maires de Balagne, Paul Lions, maire de Corbara, Eugène Ceccaldi, maire de Lumio, Christian Guyard, sous-préfet de l’arrondissement de Calvi – Conca d’Oru, Frédéric Guglielmi, secrétaire général de la sous-préfecture de Calvi, colonel Didier Rahmani commandant du groupement départemental de gendarmerie de Haute-Corse, Commandant Régis Barillot, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de Calvi et son adjoint le Capitaine Patrick Veyre, Lieutenant Badetz, commandant la communauté de brigades de Calvi, Capitaine Frédéric- Antoine Santonio, commandant le Centre de Secours de Calvi, Adjudant-chef Lynda Chochois, commandant la Brigade de Gendarmerie de L’Ile-Rousse, Claude Deceninck, président des Anciens Combattants et le colonel Pierre Neuville, ancien du Bataillon de Choc….

Le commandant Barillot quittera Calvi en 2014
A l’issue de la messe, gendarmes et invités étaient accueillis dans la salle des fêtes de l’hôtel de ville mise à disposition par la municipalité.
Le commandant Régis Barillot prenait la parole pour souhaiter à tous la bienvenue et adresser des remerciements au maire et à la municipalité de Calvi, à l’archiprêtre, aux maires de Balagne, aux commandants d’unités et à l’ensemble des personnels de la gendarmerie, sans oublier l’escadron mobile de Marseille qui a assuré le renfort l’été dernier, le capitaine Veyre qui a assuré le commandement de la compagnie durant une longue absence médicale et a ceux qui sont partis, à ceux atteints par la maladie, aux épouses des militaires, …
« Je ne vais pas dévoiler ici les chiffres sur la Balagne, je dirais simplement qu’ils sont bien orientés et que je souhaite que cela se poursuive. Comme vous le savez, je ne suis pas toujours tendre, je suis très exigeant mais j’espère à l’écoute de tous ».
C’est non sans émotion que le commandant Barrillot annonçait ensuite qu’il serait appelé d’ici quelques mois sur d’autres missions et que c’était sans doute là son dernier discours à Calvi..
Enfin,  avec toujours autant d’émotion, il  rendait un hommage émouvant à son épouse et saluait l’arrivée d’un troisième enfant..

L’engagement du gendarme est porteur d’exigences »
Le colonel Didier Rahmani commandant du groupement départemental de gendarmerie de Haute-Corse adressait à son tour des remerciements avant de rappeler que Sainte Geneviève appartenait à notre histoire « Simple bergère de Nanterre, elle a entraîné dans la Résistance le peuple de Paris menacé par les envahisseurs. Elle lui a aussi redonné espoir, alors qu’il était décimé par une épidémie. De moyens elle ne  disposait guère, de la volonté, elle en avait beaucoup, pour rassembler, montrer le chemin et donner un sens à l’action…. »
Et de poursuivre en s’adressant plus particulièrement aux personnels de la gendarmerie: «  Malgré des moyens qui sont comptés et des budgets contraints, l’engagement du gendarme, quels que soient son grade et sa fonction, est porteur d’exigences aussi proches de celles incarnées par son illustre patronne, exigences ô combien difficiles à assumer et porter au quotidien. Dans nos microrégions, dans nos villages, vous exercez un rôle irremplaçable.
Les chiffres de la délinquance de la compagnie de gendarmerie de Calvi ne suffisent pas à décrire le rôle que joue la gendarmerie dans la qualité du lien social, dans la reconnaissance par le plus grand nombre des valeurs de la République
 ».
Le colonel Rahmani se déclarait confiant dans l’avenir de la gendarmerie avant de mettre l’accent sur les défis que l’institution devra relever dans l’année à venir. Au nombre de quatre, ces défis sont les suivants : "Continuer à travailler de mieux en mieux avec les autorités d’emploi, les yeux dans les yeux, en jouant la transparence, de clarté, de franchise, génératrice de confiance et d’adhésion ; relever l’effort de réduction de la dépense publique qui s’impose à tous, y compris aux forces de sécurité intérieure ; le devoir de concilier l’excellence attendue par nos concitoyens en matière de sécurité et  de lien social, avec l’épanouissement de notre institution et des personnels qui la servent. Enfin , celui qui consiste à poursuivre l’ouverture de la gendarmerie à l’ensemble des acteurs de la société ».
Et de conclure : «  C’est par l’esprit de corps, la discipline, la cohésion que nous progresserons dans l’efficacité ».
Plusieurs gendarmes recevaient ensuite un diplôme de félicitations suite à des actions menées avec brio.
Avant de s’adresser au commandant Barillot, Ange Santini, maire de Calvi , rappelait la place particulière que la gendarmerie occupe en  Corse.
 «  Mon commandant nous avons été  les uns et les autres émus comme vous par vos propos. Involontairement sans doute, vous avez rappelé que derrière un uniforme, il y a un homme, une femme, un père, une mère de famille, des frères, des sœurs.  Vous nous avez  aussi rappelé que nous avons des fonctions à exercer, un métier  à exercer, une passion à assouvir  mais que derrière toutes les fonctions, tous les uniformes, toutes les passions, il y a avant tout des êtres humains. Vous avez été ce matin , comme vous savez  l’être,  profondément humain ».
« Cette année, nous  avons volontairement  omis d’évoquer un certain nombre de chiffres. Je ne les connais pas tous mais je sais que votre travail sur le terrain a été efficace, parfois contraignant c’est vrai, mais indispensable. Cette année, grâce à votre travail de prévention, nous n’avons à déplorer hélas, sans doute encore trop, qu’un seul décès contre 8 l’année précédente.
Je voulais vous remercier au nom des élus du travail, parfois ingrat,  que vous effectuez. Je sais que ce n’est pas toujours facile, vous pouvez compter sur notre soutien  vous pouvez compter sur les échanges, sur un  travail en commun  que nous accomplissons. Nous  avons aussi des missions à remplir ensemble
 ».

« On ne peut pas, on n’a pas le droit de toucher au budget de la défense, de la gendarmerie, de la justice »
« Monsieur le sous-préfet, je sais que si ça ne dépendait que de vous, sans doute nous n’en serions pas là,  mais les gendarmes ont besoin du  soutien de l’ensemble des élus et de l’Etat.
Je sais qu’ici comme ailleurs, les moyens  mis à votre disposition sont de plus en plus restreints Je pense objectivement qu’il y a beaucoup, beaucoup  d’économies à faire dans un certain nombre de budgets mais on ne peut pas, on n’a pas le droit de toucher les budgets de la Défense, de la Gendarmerie, de la Justice. Ce sont les piliers de la République. Si demain  dans les interventions vous avez des gens qui sont mieux armés que vous, ne risquez pas vos vies. Il faut vous donner les moyens de vous mettre au service de la population avec beaucoup plus d’efficacité
 ».
L’assistance applaudissait l’intervention offensive et déterminée du maire de Calvi
Evoquant ensuite les renforts mis en place l’été dernier, Ange Santini saluait le travail des militaires et ce malgré les restrictions  mais déplorait cette restriction dans une station touristique multipliée par 12 en pleine saison.
Et de conclure : "Vous pouvez compter sur nous pour vous donner les moyens  d’accomplir vos diverses missions au service de la Corse, au service de la France. Merci pour ce que vous faites pour nous ».

« La sécurité de nos concitoyens est une des priorités du gouvernement
A la veille de souffler sa première bougie de présence  en Balagne, Christian Guyard, sous-préfet de Calvi-Conca d’Oru rappelait les liens étroits de la gendarmerie avec l’ensemble de  la population.
« La sécurité de nos concitoyens est une des priorités  du gouvernement. Vous accomplissez  une mission exigeante et difficile, vous avez un devoir d’exemplarité qui fait toute la noblesse du corps que vous avez choisi de servir.
Depuis ma prise de fonction il y a 1 an, mon commandant, mon capitaine, je n’ai eu qu’à me réjouir de notre coopération. Vous m’avez aidé à mieux appréhender ce territoire et je vous en remercie.
La compagnie de Calvi n’a pas à rougir de ses statistiques,  que ce soit en matière de délinquance  générale ou de sécurité routière. Sur ce point, certes des efforts restent à faire, notamment au niveau des comportements mais les différents contrôles que vous menez régulièrement sur nos routes  portent leurs fruits.  Je vous demande dans ce domaine de ne pas faiblir
 ».
Le représentant de l’Etat saluait ensuite le travail accompli dans la lutte contre le travail clandestin et celui contre les tapages nocturnes tant à Calvi qu’à Ile-Rousse qui font que le quotidien est un peu moins agréable.
« Par ailleurs, je connais votre préoccupation, notamment au  plan matériel et je pense aussi qu’une réflexion doit être menée conjointement sur vos conditions de logement  ii et vos conditions de casernement ».
Christian Guyard soulignait enfin l’implication de la gendarmerie, malgré les restrictions évoquées, lors de différents festivals et temps forts de la saison estivale, notamment le Tour de France cycliste.
Un buffet était, ensuite, offert par la compagnie de gendarmerie de Calvi.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85183 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40759 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345