Corse Net Infos - Pure player corse

Les gendarmes de Balagne ont fêté Sainte Geneviève à Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Vendredi 5 Décembre 2014 à 12:50 | Modifié le Samedi 6 Décembre 2014 - 00:34


La compagnie départementale de Calvi a célébré ce samedi Sainte-Geneviève, patronne de la Gendarmerie Nationale. Après la messe célébrée en l’église Sainte-Marie Majeure de Calvi, en présence des autorités, une réception devait suivre à l’hôtel de ville de Calvi..


Les gendarmes de Balagne ont fêté Sainte Geneviève à Calvi

La messe célébrée à 10 heures, en l’église paroissiale de Calvi, était présidée par l’archiprêtre Ange Michel Valery qu'il a concélébrée en compagnie du frère Paul André de la communauté de Saint-Jean au couvent de Corbara.
C’est sur un extrait de l’Oratorio Saül, de Haendez que les fidèles étaient accueillis.
Au premier rang, on notait la présence de Ange Santini, maire de Calvi, conseiller territorial, membre du Conseil économique social et environnemental et de Anne Ballereau, sous-préfète de l’arrondissement de Calvi – Conca d’Oro Haut-Nebbio, Frédéric Guglielmi, secrétaire général de la sous-préfecture de Calvi,  Jean-Jo Allegrini-Simonetti, maire de l’Ile-Rousse, Hyacinthe Mattei, conseiller général de l’Ile-Rousse, de nombreux maires, adjoints et conseillers municipaux de Balagne, colonel Didier Rahmani commandant du groupement départemental de gendarmerie de Haute-Corse, Capitaine Olivier Burles, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de Calvi et son adjoint le Capitaine Patrick Veyre, Lieutenant Céline Gouret, commandant la communauté de brigades de Calvi, les différents commandants de brigades de Balagne, Claude Deceninck, président des Anciens Combattants  de Calvi….
Dans son homélie, L’archiprêtre  Ange Michel Valery, évoquait la présence plus que n’importe où ailleurs,  du gendarme en Corse.


Sainte Geneviève est née à Nanterre vers 420. Alors qu’elle a 7 ans, l’évêque Saint Germain d’Auxerre, de passage, la remarque et la consacre à Dieu.
C’est dans le monde qu’elle mènera sa vie consacrée. En 451, les Huns menacent Paris.
Geneviève persuade les parisiens affolés que les Barbares n’attaqueront pas la ville et qu’il est inutile de fuir. En effet, Paris est épargné.
Puis, ce sont les Francs qui viennent l’assiéger. Geneviève s’échappe par la Seine et va quérir du ravitaillement jusqu’à Troyes. Plus tard, elle jouit de la confiance des rois Francs et obtient d’eux  la grâce des condamnés
Elle se lia d'amitié avec sainte Clotilde. Sa réputation est telle qu'elle se répand jusqu'en Syrie où saint Syméon le Stylite, du haut de sa colonne, se recommande à ses prières. Elle passera sa vie à secourir les pauvres et guérir les malades. 
Site du diocèse de Nanterre dont elle est la patronne et où elle est née.
Femme forte, paisible et de grande autorité, femme qui sut rétablir l'ordre et la paix de la cité au cours des pires épreuves, Geneviève reste un repère et un exemple pour tous les gendarmes dans leur labeur, en même temps qu'elle intercède pour eux.
Par décret en date du 18 mai 1962, le bienheureux pape Jean XXIII a solennellement désigné sainte Geneviève comme patronne de la Gendarmerie, dont il avait pu apprécier les engagements et le sens du service comme nonce apostolique à Paris, peu auparavant.

Au calendrier de l'Église, la fête de sainte Geneviève figure au 3 janvier qui correspond à la date de sa mort, c'est-à-dire de sa naissance au ciel. Cependant, cette date n'étant pas favorable au rassemblement des gendarmes requis par cette célébration, elle est célébrée par la gendarmerie au 26 novembre, qui correspond à la fête de Sainte Geneviève des Ardents, institué par le pape Innocent II pour le diocèse de Paris en l'honneur des miracles de guérison de la peste opérés à l'invocation de la suite en cette ville en l'an 1130. La gendarmerie étant une unité dont les origines sont liées à l'histoire de la ville de Paris, cette date paraît particulièrement bien convenir. À Paris, vers l’an 500, la mise au tombeau de sainte Geneviève, vierge de Nanterre, qui, à l’âge de quinze ans, reçut le voile des vierges à l’invitation de saint Germain d’Auxerre. Elle réconforta les habitants de la cité lors de l’invasion des Huns, et vint en aide à ses concitoyens pendant une famine.

Après la communion, c’est le capitaine Veyre, adjoint au commandant de compagnie qui récitait la prière du gendarme «  Par l’intercession de Sainte Geneviève, ô Dieu, trois fois Saint, je t’en supplie, soutiens mon service, ranime mon courage et fortifie ma foi.
Amen ».
En raison de l’accident mortel de la veille au soir à Calvi, c’est dans la discrétion et la simplicité que la  réception programmée  devait suivre en l’hôtel de ville de Calvi.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85158 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40748 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345