Corse Net Infos - Pure player corse

Les élus insulaires satisfaits par la visite de Ségolène Royal


Rédigé par le Vendredi 24 Avril 2015 à 23:15 | Modifié le Samedi 25 Avril 2015 - 03:53


La ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie était ce vendredi à la Collectivité Territoriale de Corse où elle tenait une réunion de travail sur la loi de Transition Énergétique et la programmation pluriannuelle de l’énergie. Au cours de celle-ci, elle a remis à Paul Giacobbi une lettre du président de la CRE, qui a suscité la satisfaction des élus insulaires, qui voient là l’aboutissement d’un chantier vieux de plusieurs années et une avancée concrète de leurs travaux


(Photo: Marilyne Santi)
(Photo: Marilyne Santi)
20 minutes d’une réunion avec Ségolène Royal, en visite à la Collectivité Territoriale de Corse ce vendredi matin auront donc permis d’aller plus loin que 4 ans de travail, dans le grand chantier de la transition énergétique de l’île.

Première étape de sa visite de deux jours sur l'île, la ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie a en effet tenu une réunion de travail à la CTC à propos de la loi de Transition Énergétique et de la programmation pluriannuelle de l’énergie. Une réunion où la ministre est bien entendue revenue sur les différents axes de la transition énergétique notamment par les transports propres et les énergies renouvelables.

Mais, c’est surtout la lettre, quasi historique, que la ministre avait apporté dans ses bagages qui a été au cœur de toutes les attentions: une lettre par laquelle le président de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) atteste « prendre en considération le principe d’une prise en compte dans les charges financées par le CSPE » du coût des études des modalités d’approvisionnement de la Corse en gaz et du remplacement de la centrale du Vazzio, « sous réserve de leur inscription effective dans la Programmation Pluriannuelle de l’Energie ».
En somme, une nouvelle de la plus haute importance au regard des travaux sur la transition énergétique de l’île, qui n’a pas tardé à être saluée par les présidents des groupes politiques de l’Assemblée de Corse présents à la réunion de ce vendredi.
 
A l’exemple d’Etienne Bastelica, président du groupe « Communistes et Citoyens du Front de Gauche : « Vous êtes venue nous annoncer quelque chose que nous avions demandé. Cela veut dire que les échanges entre ce gouvernement et notre Assemblée sont fructueux », a-t-il déclaré.
 
Marie-Antoinette Santoni-Brunelli qui portait la voix du groupe de droite « Rassembler pour la Corse », visiblement contentée par les déclarations de la ministre, a quant à elle confié : « J’étais venue avec des questions. Je vais repartir avec des réponses sans même avoir posé mes questions ».
 
Du côté de l’Exécutif, on ne cachait pas, là non plus, une satisfaction certaine.
 
Maria Guidicelli, conseillère exécutive et président de l’Agence d’Aménagement durable de planification et d’Urbanisme de la Corse (AAUC) s’est ainsi réjouie du caractère singulier des annonces de la ministre : « C’est un démarrage opérationnel du projet gazier pour la Corse, c’est un point absolument fondamental ! La ministre a garanti financièrement la mise en œuvre du projet de raccordement et d’arrivée du gaz naturel en Corse et par conséquent la réalisation de la centrale du Vazzio comme étant alimentée au gaz. Elle a aussi invité la collectivité, et c’est la première fois que cela se produit, à travailler au sein d’un groupe de travail au niveau national sur le projet gazier. Un groupe de travail qui mettra en présence l’Etat, bien évidemment EDF, GRT gaz, et la collectivité. Ca ne s’était encore jamais vu ! ».
 
« Si on nous avait dit il y a six mois qu’on en serait arrivés à cet état de fait, je ne suis pas sûr que bon nombre de nos collègues nous auraient cru », a quant à lui plaisanté le président de l’Assemblée de Corse, Dominique Bucchini, « C’est un jour béni pour l’Assemblée de Corse, et pour la Corse », a-t-il rajouté.
 
Paul Giacobbi, enfin, a lui aussi tenu à saluer la bonne nouvelle : « Pour la première fois, le gouvernement ayant sollicité la CRE, lance le calendrier qui va nous permettre l’abandon définitif du fioul lourd et du fioul léger, et l’arrivée d’une desserte de gaz programmée, organisée et financée. C’est quelque chose de tout à fait considérable. Nous vous remercions, madame la ministre, car pour avoir cela c’est votre impulsion qui a été décisive », a-t-il déclaré, avant de conclure : « Tout ce que nous demandions au niveau de la PPE, nous l’obtenons aujourd’hui ».
 
Des éloges auxquelles Ségolène Royal répondra quelques minutes plus tard, non sans une pointe d’humour : « Les visites ministérielles sont parfois utiles pour accélérer les processus ».




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85504 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40930 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348