Corse Net Infos - Pure player corse

Les Journées Napoléoniennes avec les Mousquetaires Vaudois


Rédigé par le Jeudi 15 Août 2013 à 01:59 | Modifié le Jeudi 15 Août 2013 - 02:30


Les journées napoléoniennes, qui se déroulent à Ajaccio, connaissent cette année encore un grand succès. Au programme : défilés, relèves de la garde, expositions, musiques, aubades, soirée Empire, etc. Et En invité d'honneur, les Mousquetaires Vaudois.


Photos Marilyne SANTI
Photos Marilyne SANTI
La journée de mercredi a marqué l’ouverture officielle des journées napoléoniennes par Simon Renuci maire de la ville d’Ajaccio. Cette année les festivités qui se dérouleront jusqu’au 15 août auront comme invités la Suisse et ses mousquetaires vaudois. Ils défileront dans les rues d’Ajaccio, accompagnant le 2e régiment des chasseurs à pied de la garde impériale d'Ajaccio.  Grognards et mousquetaires suisses ont été reçu en fin d’après midi dans les salons napoléoniens, en présence de François Cardinaux capitaine du contingent des mousquetaires vaudois, Jacques Buchet chef du service de la sécurité civile et militaire du Canton de Vaud, représentant le président du Grand Conseil Vaudois monsieur Laurent Wehrli.Parmi les invités on pouvait noter la présence de Napoléon Wyse et Madame, descendant de Lucien Bonaparte, par sa fille et nièce de Napoléon, Laetizia-Christine Bonaparte, qui épousa en Angleterre sir Thomas Wyse.
Présents aussi à cette cérémonie, Nicolas et Martial Mutte, venus présentés en avant première en Corse, leur roman de fiction historique  « Napoléon –Résurrection » (MJB  Editions). Reçus en ce même lieu mardi, ils y ont officialisé la sortie de leur livre.
Le contingent des mousquetaires vaudois, qui défileront ces quelques jours dans les rues d’Ajaccio avec la garde impériale, rendent par leur venue, un hommage à Napoléon Bonaparte, libérateur du pays de Vaud  en 1798, de la tutelle bernoise. La trentaine de mousquetaires présents à Ajaccio étaient revêtus des costumes d’époque (1820) : uniformes, armes, sabres et fusils.
Ce premier défilé est parti du Fossé de la citadelle vers 17 heures, empruntant la rue du roi de Rome, les avenues Eugène Machini, du 1er Consul, et Antoine Serafini, pour s’arrêter Place Foch où Simon Renucci passé en revue les troupes impériales et suisses.
Les traditionnels tirs de la garde impériale on ensuite marqué la fin de ce rassemblement, qui a eu un grand succès place Foch. 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13924 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8551 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Philippe Jammes | 09/06/2016 | 6215 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28