Corse Net Infos - Pure player corse

Les "Barackoudeuses" avec Melina Drout-Battestini à l’assaut du “Red bull Can you make it 2016”


Rédigé par le Dimanche 28 Février 2016 à 22:43 | Modifié le Lundi 29 Février 2016 - 00:59


Melina Drout-Battestini est originaire de Moita et de Cervioni. Avec deux copines de Polytech Clermont-Ferrand - Marion Potier et Mélissa Pairet - ou elle étudie le Génie civil, elles tentent actuellement de se qualifier pour le challenge “Red bull Can you make it 2016”. Elles ont passé avec succès le cap des présélections - 7es sur 65 avec une voix d'écart avec les sixièmes, mais le trio doit désormais faire partie des 10 équipes élues pour participer à l'épreuve qui à la manière d'un Pekin-Express va leur faire parcourir l'Europe sans le moindre centime d'euros en poche, mais si la moisson de cannettes de la marque est bonne elles auront les moyens d'avancer...



Melina nous explique le principe du jeu.

Le challenge ?
Des équipes venant du monde entier participent au “Red bull Can you make it 2016”.
En France, 10 équipes seront sélectionnées.Le principe de ce défi ?on nous envoie dans un des points de départ européen le plus proche de chez nous puis on nous enlève nos téléphones et moyens de paiement (argent, carte bleue, etc.). Après, c'est simple, nous avons 7 jours pour arriver à Paris en passant par un maximum d'autres villes européennes en nous débrouillant seulement avec des canettes de Red bull ! Nous en disposerons d’un certain nombre par personne, et au cours du voyage nous pourrons en gagner d'autres.

 

Qui sont elles ?
Mélissa et Mélina ont déjà pas mal voyagé. Marion un peu moins. Aussi cette dernière est-elle très motivée à l’idée de sillonner l’Europe.

Marion est la sportive qui motive le trio. Triathlète, elle ne sort jamais sans son vélo ou ses baskets. Outre un corps d'athlète et une tête bien faite, Marion est aussi manuelle : elle sait réparer et agrémenter toutes sortes d'objets !
Elle vient de Vierzon et a suivi un cursus à l’IUT Génie civil avant d'arriver à Polytech Clermont-Ferrand. Pour l’anecdote, elle est fan des “Reines du shopping”. Mais sa passion réside avant tout dans les sports extrêmes et les entraînements en tout genre. Entraînements qu'elle inflige à l'équipe toutes les semaines ! Elle aime aussi cuisiner, elle y met beaucoup de volonté et de créativité même si elle ne réussit jamais la cuisson d'un gâteau.

 

Mélissa. Handballeuse en club depuis le collège, Melissa est le demi de l'équipe, la fonceuse. Sous ses airs de jolie fille tête en l'air, elle est réfléchie et stratégique. Elle a participé à beaucoup de courses d'orientation ! Elle sait aussi s'adapter aux difficultés comme personne. Elle a déjà à son actif un voyage en Suède qu'elle a entrepris toute seule ! Elle saura donc s'adapter à toutes les situations, à différentes cultures. Avant d'arriver à Polytech Clermont-Ferrand, elle était en Peip à Montpellier et est originaire de Perpignan. Elle a aussi fait du parapente, un saut en parachute, du ski nautique, wake board et adore le quad. Petit plus: son permis bateau.

 

Mélina est la reine des bons plans. D’un contact facile, elle parle aux gens sans problème. Avec elle pas de souci à se faire, l’équipe ne dormira jamais à la belle étoile ! Toujours la patate, elle ne recule devant aucun obstacle. Têtue mais pas bornée, elle est passionnée de surf et pourrait rester dans l'eau des heures. C'est aussi une grande sportive car elle faisait des cross avec son club d'athlétisme quand elle était au collège et du handball depuis 3 années en compétitions universitaires. Jamais une année sans pratiquer au moins deux sports, une vraie pile électrique. Elle en Peip à Paris avant d'arriver à Polytech Clermont-Ferrand.  C'est surtout une insulaire qui n’a de cesse de vanter les atouts de son île (de beauté) : la Corse (idéale pour le parapente, le canyoning… Quoi de mieux que la nature?) 

 

"Bref, nous sommes trois filles qui n'ont pas froid aux yeux, nous faisons des études dans une filière où il y a peu de femmes mais nous sommes totalement à l'aise dans ce qu'on fait" explique Melina. "Pareil pour le challenge, ce n'est pas parce qu'on est trois filles qu'on ne peut pas le faire. Nous on fait de cela une force ! Nous sommes dynamiques, toujours souriantes, sportives mais surtout nous aimons les mathématiques et les difficultés à surmonter ! On n'a pas peur de relever les défis, ça fait même partie de nos études alors on adore ça ! 

"Nous sommes toutes les trois futurs ingénieurs en génie civil mais, quelque part, nous avons gardé notre âme d'enfant. L'inconnu ne nous fait pas peur, il nous rend plus fortes! Nous sommes motivées, entraînées et déterminées pour participer au “Red bull Can you make it 2016” "


A la rencontre d’autres cultures
"Nous y participons pour nous surpasser, découvrir d'autres cultures, rencontrer de nouvelles personnes, explorer de nouveaux lieux. Nous faisons partie d'une génération à qui on ne donne pas beaucoup d'espoir, nous avons besoin de montrer que oui il y a de l'espoir, que nous vivons dans un monde fabuleux plein de richesses et d'amour !

Ce défi représente pour nous une véritable occasion de découvrir l'Europe tout en vivant une aventure unique. Une expérience qui restera gravée dans notre mémoire, car c'est une expérience humaine inoubliable et forte en émotion. Seule la solidarité des gens et la cohésion de notre équipe pourra nous aider à atteindre la destination finale sans argent ni téléphone ! "


Yes we can
A la question "Can you make it?", nous avons répondu YES WE CAN (d'où Barack et sa présence à la fin de la vidéo https://www.redbullcanyoumakeit.com/fr-fr/applications/5547/  que l'on peut retrouver aussi sur YouTube : http://youtu.be/C9oAjIq3n7k). Conjuguée à “Baroudeuses”, la célèbre formule nous a permis de trouver le nom de notre équipe, nous sommes “Les Barackoudeuses” !
Notre page Facebook: https://www.facebook.com/LesBarackoudeuses/
Feront-elles partie des 10 équipes françaises - sur 1(5 équipes composées d'étudiants issus de plus de 50 pays à travers le monde qui auront 7 jours pour traverser l'Europe avec des canettes de Red Bull pour seul moyen de paiement.
Réponse du jury le 7 Mars, mais leur 7e place, obtenue au terme des présélections, autorise bien des espoirs à Melina et à ses deux copines…

 





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13924 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8551 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Philippe Jammes | 09/06/2016 | 6215 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28