Corse Net Infos - Pure player corse

Les 71 grandes missions de Per a Pace : Tunisie et Sardaigne au cœur de l’humanitaire


le Vendredi 27 Décembre 2013 à 18:34 | Modifié le Vendredi 27 Décembre 2013 - 19:04


Depuis plus de vingt ans, cette association rayonne au cœur de la méditerranée. Elle apporte le bien, et crée le lien entre les peuples. A ce jour, elle a opéré 71 missions de solidarité internationale, jusqu’à la dernière, il y a quelques jours en Sardaigne. Des hommes et des femmes avec un cœur gros comme ça !


Les 71 grandes missions de Per a Pace : Tunisie et Sardaigne au cœur de l’humanitaire
L’échange fait partie intégrante de l’association Per a Pace, l’échange et l’amitié. La relation humaine est au centre de leurs différentes missions et c’est rassurant de voir le travail réalisé deux décennies durant à travers les pays qui connaissent de gros problèmes : « On vit aujourd’hui dans un monde très dangereux » rappelle Jacques Casammarta. Il poursuit : « On ne peut pas occulter ce qui se passe au Congo, avec près de six millions de mort en quelques années, on ne peut pas ignorer ce qui se passe au Soudan, en Centrafrique, avec ces guerres, ces génocides, ces conflits, ces bombardement d’Israël vers la Palestine, à Gaza une prison à ciel ouvert, on ne peut pas accepter cela. Il nous semble important, en tant que citoyen, de dénoncer ces états de fait, et de faire appel à la communauté internationale pour que partout où se déroule un conflit, on puisse le régler par le dialogue, l’intelligence et la négociation… »

La générosité insulaire en Méditerranée

Deux grandes opérations se sont déroulées récemment. La première en Tunisie, entamée en 2011, après la révolution, à Ghardimaou, d’où sont originaires beaucoup de Tunisiens qui vivent en Corse. Des dizaines de toiles venant de Borgo et appartenant à la CCAS ont été montées sur place, suivies par des lits médicalisés, du matériel médical etc. Le tout par des équipes de Per a Pace qui s’est rendue sur le terrain. 
Puis est arrivée la catastrophe d’Olbia, avec qui nous étions en contact grâce à l’association Sue Nuraghe, qui nous a parlé des besoins les plus importants, à savoir des réfrigérateurs, des plaques Chauffantes et autres matériels. C’est donc Michel qui est parti en Sardaigne avec la participation de la Méridionale qui a mis de places de bateau à notre disposition entre Propriano et Porto-Torres où nos envoyés spéciaux ont rencontré des sinistrés venus les attendre. 
Michel Fazzini, bénévole de l’association, nous raconte son intervention : « Il s’agit d’une opération éclair que nous avons effectuée tout récemment avec la participation des restaurants du cœur. Nous avons un camion chargé de produits alimentaires, du matériel, des gazinières, que nous avons acheminés jusqu’à Santa Teresa où on nous attendait. Le tout en un temps record compte tenu des problèmes et des horaires à respecter. Nos amis Sardes nous attendaient et nous ont remerciés chaleureusement pour cette intervention rapide. Nous n’avons pas pu nous rendre sur place compte tenu de la distance et en même temps des horaires de bateaux. Il nous a fallu rentrer aussitôt pour ne pas retarder le départ. Les besoins sont énormes au vu des inondations, notamment en ce qui concerne les équipements intérieurs du genre gazinières ustensiles de cuisine etc. tout ce qui leur permet de redémarrer dans la vie. Grâce à la CCAS nous avons eu l’opportunité de remettre ce matériel de qualité qui a fait grand bien dans les foyers d’Olbia et des environs.»

La Tunisie aussi

Antoine Fanucci, bénévole Per a Pace était lui, en Tunisie, avec trois autres personnes pour apprendre le montage des toiles à des jeunes gens sur place. Avec eux, les tentes bien sûr, mais aussi des lits médicalisés, du matériel médical, des couvertures et autres fauteuils roulants indispensables dans cette région de Tunisie très pauvres : « Sur place, nous avons rencontré les autorités locales pour leur parler de notre triple partenariat, ce qui amplifie fortement le mouvement humanitaire déployé sur place et renforcer les relations Corse-Tunisie. Nous avons également distribué du matériel scolaire, des fournitures de bureau car il y a de nombreux enfants un peu délaissés par le nouveau pourvoir en place. Nous nous sommes d’ailleurs engagés à y retourner avec le matériel indispensable. Nous tenterons de faire les efforts qui s’imposent. » 
J. F.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85487 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40919 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348