Corse Net Infos - Pure player corse

Les 13èmes rencontres Cinéma-Histoire à Ajaccio


Rédigé par Lydie Colonna le Lundi 7 Avril 2014 à 20:49 | Modifié le Lundi 7 Avril 2014 - 23:02


Pour la 13ème année consécutive, les rencontres Cinéma-Histoire se déroulent à Ajaccio jusqu'au 10 avril. Organisée par l’ANACR2A (les amis de la résistance en Corse) cette manifestation prévoit la programmation de plusieurs films sur 4 jours, ce lundi et mardi à l’espace Diamant à Ajaccio et les 9 et 10 Avril à la CCAS de Porticcio. Tous ces films sont à destination de tout public mais des séances sont réservées aux scolaires du CM2 au lycée.


Les 13èmes rencontres Cinéma-Histoire à Ajaccio
Ce lundi, alors que 3 films avaient, déjà, été diffusés, Jacqueline Vroblewsky, présidente de l’ANACR2A, a prononcé une allocution de bienvenue en présence de Dominique Bucchini, président de l’assemblée de Corse, Jean Dominique Coggia, représentant du rectorat, Simone Guerrini, adjointe au maire d’Ajaccio, attachée à la culture et au patrimoine, Marie-Jeanne Nicoli, directrice de la culture à la ville d’Ajaccio, des représentants du CCAS de Porticcio, des membres de l’association Per A Pace, de Corse palestine.
Mario Papi, secrétaire de l’ANACR2A, est intervenu, ensuite, pour expliquer les objectifs de la commission cinéma dans les choix des différents films proposés.
Deux points importants ont été pris en compte. Tout d’abord le contexte social et économique de cette crise qui dure et rend notre époque difficile à vivre. Une crise qui fait ressurgir les vieux démons que sont le racisme et la xénophobie. Ensuite le remise en cause de certains acquis comme l’accès  aux soins et le droit à l’éducation. Mais avant tout, comme l'a rappelé Mario Papi, le premier intérêt, est le jeune public avec qui il est nécessaire de créer des liens privilégiés.

Les films au programme

Cinéma et histoire
  • Cinéma et histoire
  • Cinéma et histoire
  • Cinéma et histoire
  • Cinéma et histoire
  • Cinéma et histoire
« Le journal d’Anne Frank » dessin animé réalisé par Julian Wolf.
Célèbre roman adapté pour le cinéma d’animation, le journal d’Anne Frank relate la vie de sa famille, en Hollande, où ils vivent cachés pendant la seconde guerre mondiale.
Mardi 8 avril : 8H30 au Diamant
Jeudi 10 avril : 9H à la CCAS de Porticcio
 
« Hannah Arendt » réalisé par Margarethe Von Trotta en avril 2013.
En 1961, Hannah Arendt se retrouve isolée et incomprise de tous suite à la publication d’articles sur sa théorie de « la banalité du mal » s’agissant de la déportation des juifs pendant la guerre.
Mardi 8 avril : 21H au Diamant
Jeudi 10 avril : 21H à Porticcio
 
« La voleuse de livres » réalisé par Brian Percival en février 2014.
Le pouvoir des mots comme échappatoire à la guerre pour deux jeunes : une jeune fille envoyée dans sa famille d’adoption en Allemagne et un jeune homme, réfugié juif, caché sous les escaliers.
 
« La vie sera belle » d’Edwin Baily.
Retour sur l’histoire des « martyrs du lycée Buffon », ces 5 jeunes lycéens qui décident d’entrer dans la lutte intestine contre l’occupant.
Mardi 8 avril : 14H au Diamant
Mercredi 9 avril : 9H à Porticcio
 
« Les jours heureux » de Gilles Perret en novembre 2013.
Rédaction entre mai 1943 et mars 1944, du programme du conseil de la résistance intitulé « les jours heureux », par 16 hommes de tous les partis politiques, tous les syndicats et tous les mouvements de résistance. Programme qui a donné naissance à la sécurité sociale, aux retraites, aux comités d’entreprise…
Mardi 8 avril : 17H30 au Diamant
Mercredi 9 avril : 21H à Pporticcio
 
« Ni travail, ni famille, ni patrie… » de Mosco Levi Boucault en 1993.
Les survivants de la 35ème brigade des francs tireurs partisans de la main d’œuvre immigrée, évoquent leur engagement dans la résistance et leur activité clandestine.
Jeudi 10 avril : 18H30 à Porticcio
 
« Une élite Corse » documentaire de Dominique Lanzalavi.
Document qui retrace le parcours des garnds élus de Corse de la 3ème république qui se sont hissés au plus haut sommet de l’Etat pour assurer l’implantation et l’enracinement de la république en Corse.
 
« Le grand Moro » documentaire de Dominique Lanzalavi.
La vie du grand avocat corse Vincent de Moro-Giafferi qui s’est engagé pour la défense des libertés fondamentales et a mené un combat sans relâche contre le racisme.
Mercredi 9 avril : 18H30 à Porticcio




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85534 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348