Corse Net Infos - Pure player corse

Le sport automobile corse en deuil : Jean Sialelli nous a quittés


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Vendredi 19 Août 2016 à 21:03 | Modifié le Vendredi 19 Août 2016 - 21:14


Un nuage de tristesse s’est abattu sur Ajaccio jeudi en fin de journée. Notre ami Jean Sialleli s’en est allé dans un monde que l’on dit meilleur. Il a lutté avec force, courage et détermination contre cette terrible maladie qui mine, contre laquelle il faut se battre jour et nuit et qui finit par l’emporter sur la détermination, la volonté de vivre et de rester auprès des siens.


Jean était homme de bien, courageux et volontaire, conscient que la maladie contre laquelle il se battait depuis six ans finirait par reconnaitre sa défaite. Mais elle était bel et bien là, coriace et destructrice contre laquelle la force de la passion et la soif de vivre ne disposent pas des armes nécessaires pour l’endiguer. Alors Jean a fait avec, il s’est défendu avec l’aide, le soutien et l’amour de son épouse et de ses enfants. Cela n’a pas suffit mais jusqu’à son dernier soupir, le cœur était toujours là, tout comme son regard vers les siens qu’il aimait par-dessus tout.
 
« Sial » et la coupe Gordini
Enseignant d’éducation physique dans la région parisienne, il revenait régulièrement recharger ses accus dans sa ville et durant de longues années, profitait de ses moments de loisirs pour disputer des rallyes un peu partout en France et bien sûr en Corse pour le Tour qu’il affectionnait tout particulièrement.
Jean avait commencé très jeune la compétition auto, avec notamment la coupe Gordini dont il était l’un des animateurs sous le pseudonyme de « Sial » mais il aimait par-dessus tout le rallye qu’il disputait aux quatre coins de l’hexagone, du Var au Vivarais, des Cévennes au Mont-Blanc, avec cette fougue et cette hargne qui le situait très haut sur la pyramides des valeurs sûres du sport automobile national.
Avec la retraite, les séjours dans son île natale devenant plus fréquents, Jean s’intéressait de près aux épreuves historiques sur lesquelles on le voyait de temps à autres avec l’œil du connaisseur et du passionné qui sait de quoi il parle. Son site Facebook ne traitait que de ces épreuves disputées des décennies durant mais c’est au Tour de Corse qu’il vouait une admiration sans borne.
Jean s’en est allé retrouver tout ce monde de l’automobile dans lequel il retrouvera bien des connaissances pour continuer à parler rallye et promener son regard sur les siens, sur ses amis, sur cette Corse qu’il a tant aimée.
Saluta o amicu. 
J.-F. V.  
 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85178 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40757 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345