Corse Net Infos - Pure player corse

Le site scolaire d'Aregnu va être réhabilité et modernisé


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Lundi 9 Janvier 2017 à 19:21 | Modifié le Lundi 9 Janvier 2017 - 19:41


Le projet de réhabilitation du bâtiment qui abrite le groupe scolaire du regroupement pédagogique intercommunal, et la salle polyvalente d'Aregnu, en Balagne a été présenté ce lundi à la mairie du village lors d'une réunion exceptionnelle du conseil municipal. Les travaux devraient débuter au 2e semestre de 2017. Montant prévisionnel du projet: 1 150 000€ hors taxes


Le site scolaire d'Aregnu va être réhabilité et modernisé

C'est incontestablement un événement et un tournant pour cette commune d'Aregnu en Balagne et pour ses 616 habitants recensés. L'immense maison de maître, datant du XIXe siècle, située en bordure de la Route Départementale, à l'entrée du village, va être réhabilitée.
La commune d'Aregnu s'est portée acquéreur de ce bien en janvier 1956, pour y abriter l'école et plus tard la salle polyvalente.
61 ans plus tard, la Municipalité, conduite par son jeune maire, David Calassa a présenté ce lundi à 15h30, en mairie, le projet de réhabilitation de cette bâtisse qui est l'âme du village, et pour cause.
En effet, c'est là qu'est située l'école du regroupement pédagogique intercommunal du bassin de vie, fréquenté à ce jour par 53 élèves des communes d'Aregnu, Cateri, Sant'Antonino, Lavatoghju et Pigna, mais aussi la salle polyvalente, théâtre de nombreuses manifestations.
Ce projet s'inscrit dans une logique d'avenir et aux ambitions de la commune dont l'objectif est de tout  mettre en œuvre pour fixer la vie au  village où, il est vrai,  il y fait bon vivre.

Le projet phare de cette mandature
"Ce projet  n'est pas sorti de terre  comme par enchantement. Il est l'œuvre d'un travail de longue haleine, effectué dans la réflexion et la concentration. Il convient en effet d'y associer mes prédécesseurs Claude Impériali et Jacques Andréani, qui ont ouvert la voie de cette réhabilitation de la bâtisse et que nous avons poursuivi, avec notamment les adjointes Elodie Carlotti et Létizia Castellani"  précise David Calassa, avant de présenter ce dossier qui est le projet phare de cette mandature.
"En travaillant sur ce projet,   avec l'architecte Isabelle Fanet, nous avons raisonné en termes de site, avec deux pôles bien distincts: celui de l'école et celui de la salle polyvalente, ce qui nous a amené à revoir la conception des accès avec notamment une entrée par l'arrière du bâtiment, un ascenseur...
Pour ce qui est du groupe scolaire, là aussi, nous avons misé sur le long terme, avec une capacité d'accueil de 80 élèves, contre 53 aujourd'hui".


Une surface globale de 920 m2
Et de poursuivre : 
" La surface globale actuelle est de 290 m2. A celle-ci on va y ajouter 170 m2 de création, un préau de 160 m2 et une aire de jeux de 300 m2, soit un total de 920 m2.
A ces réalisations, il faut y ajouter une cour extérieure de 410 m2 et un espace parking
Sans rentrer trop dans le détail, ce site  divisé en deux pôles est en harmonie et servira, tant à l'un qu'à l'autre. Par exemple, le préau de l'école servira de socle à une terrasse  pour la salle polyvalente vouée à la location pour des événementiels.
Pour ce qui est de l'aire de jeux, elle est dédiée en priorité à l'école durant le temps scolaire, mais également à la population en dehors du temps scolaire.
Par ailleurs, notre souci était d'optimiser l'existant, sans avoir à utiliser le terrain communal qui jouxte la bâtisse. Celui-ci pourra servir à des projets futurs.
Dans le contexte économique que l'on connaît, avec une baisse de la  dotation de l'Etat et autres subventions,  ou encore les transferts de compétences qui se profilent, il nous fallait avoir une idée globale des projets tout en maîtrisant leurs coûts, sans en impacter les impôts locaux".


Début des travaux au 2e trimestre 2017
Le budget prévisionnel de cette opération de réhabilitation est de l'ordre de 1 150 000€ hors taxes.
Le  plan de financement, à hauteur de 80%  pour les collectivités et 20% pour la commune, s'établit comme suit :
Subvention d'Etat disponible: 410 000€
Collectivité Territoriale de Corse: 352 000 € (accord de principe)
Conseil Départemental :  156 000€ ( arrêté pris et contrat signé entre commune et département
Commune: 230 000 (par le biais d'un emprunt).
Au cours de la présentation du projet à son conseil municipal, David Calassa annonçait qu'il avait bon espoir de voir ce chantier débuter au second semestre 2017.

 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire






Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 86456 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 43027 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 363