Corse Net Infos - Pure player corse

Le schéma directeur des routes corses sur internet


le Lundi 16 Décembre 2013 à 19:25 | Modifié le Lundi 16 Décembre 2013 - 21:32


Le schéma directeur des routes, adopté par l’Assemblée de Corse pour les dix années à venir marque la volonté de l’Exécutif de mettre à niveau et de moderniser le réseau territorial et de conférer une cohérence aux itinéraires. Cela, afin d’améliorer le confort,
le temps de parcours, la fluidité du trafic et la sécurité des usagers. Il a été présenté lundi à la CTC en même temps que son site Internet appelé à promouvoir la politique du schéma routier qui sera régulièrement actualisé.


Le schéma directeur des routes corses sur internet
« Ce site s’adresse naturellement aux professionnels du bâtiment public mais aussi au grand public. Il s’agit d’un outil interne qui permettra de suivre au quotidien les travaux routiers qui vont s’étaler sur dix ans » a déclaré Paul Giacobbi, président du Conseil de l’Exécutif de la Corse, lundi, au cours d’une conférence de presse à laquelle assistaient MM. Perrino et Santoni, de la Fédération Corse du BTP. 
Il va sans dire que pour atteindre ses objectifs, l’Exécutif a bénéficié de la collaboration active du service des études et investissements. Le projet s’articule autour de trois grands axes :
- Le désengorgement des entrées et sorties des agglomérations ajaccienne et bastiaise Il ressort d’une étude de comptage du trafic que la moitié des résidents empruntent les axes entrée sud de Bastia et entrée d’Ajaccio. Le traitement de ces itinéraires constitue une priorité
- Les opérations ponctuelles de sécurité sur les axes accidentogènes : Des créneaux de dépassement permettant de doubler en toute sécurité sur un tronçon fixé et des giratoires et tourne-à-gauche permettant de limiter les entrées et sorties sur la nationale et supprimer les mouvements cisaillants.
- Les aménagements de traverse : Une réflexion doit être menée avec les communes et les deux départements pour résoudre les difficultés liées au trafic estival.
Ces opérations 
permettront d’améliorer le temps de parcours pour les automobilistes : 
- 1. Soit de création de voirie dans la perspective d’aménager un itinéraire bis en relation avec la collectivité départementale pour mailler le territoire de la commune ; 
- 2. Soit de mise en sécurité de traverses avec la création de parking, cela dans le but d’éviter le stationnement sauvage.
 
La promotion du schéma routier
Pour chaque itinéraire de l’actuel réseau des routes territoriales, un parti d’aménagement est établi, qui traduit en données techniques et économiques, les niveaux de modernisation et d’équipements retenus. Dans cet esprit, une communication autour de la politique définie par le Schéma Directeur a été mise en place. Elle permet d’informer en temps réel les mairies mais aussi les administrés sur les projets à l’étude pour lesquels les procédures administratives sont parfois longues à aboutir. Elle permet également de prévenir les usagers des différentes perturbations. 
« Avec la montée en puissance des applications Internet, la communication s’oriente vers le digital. Le Web a contribué à faire évoluer ce métier dont la mise en œuvre s’est effectuée dans le cas du service des études et investissements routiers par l’élaboration d’un site Internet appelé à promouvoir la politique du schéma routier » a rappelé Paul Giacobbi pour mieux situer l’importance de la communication des images de chacune des opérations recensées dans le Schéma Directeur, et d’ajouter : « Il est de nature à fédérer les différents publics (administrés, collectivité, acteur du BTP) autour de valeurs et de pôles d’intérêts communs, dont la stratégie a été présentée.»
Il en ressort des objectifs précis, à savoir :
- Apprécier le réalisme et l’évolution des orientations du Schéma Directeur en définissantla périodicité prévue de chacun des projets pour les études et les travaux. Le schéma doit être réalisé en dix ans.
- Préfigurer un programme pluriannuel d’investissements pour assurer une cohérence des interventions entre les différentes collectivités mais aussi lisser les dépenses publiques afin de pérenniser les emplois dans le domaine des travaux publics au bénéfice des entreprises, placées en situation de fixer leur chiffre d’affaire sur un montant constant de la demande publique.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85494 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40928 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348