Corse Net Infos - Pure player corse

Le réservoir d'eau potable, réhabilité, du col de Salvi inauguré par Saveriu Luciani


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Vendredi 3 Juin 2016 à 14:08 | Modifié le Vendredi 3 Juin 2016 - 21:36


Le président de l' Office d'Equipement Hydraulique de Corse, Saveriu Luciani était en Balagne vendredi matin pour inaugurer au Col de Salvi, sur la commune de Montegrossu, le réservoir d'eau potable d'une capacité de 40 000 M3, réhabilité et mis en conformité. Montant des travaux: 1,6M€ Ht financés à 60% par l'OEHC et 40% dans le cadre du PEI


Le réservoir d'eau potable, réhabilité, du col de Salvi inauguré par Saveriu Luciani

D'une capacité de  stockage 40 000 m3, le réservoir en eau potable du Col de Salvi, sur le territoire de la commune de Montegrossu en Balagne, inauguré vendredi matin par le président de l'Office d'Equipement Hydraulique de Corse Saveriu Luciani après sa réhabilitation et mise en conformité, est l'un des ouvrages les plus importants existant à ce jour.
Complètement intégré dans le site du col de Salvi, cet ouvrage réalisé en 1980 avait vu  sa capacité de stockage réduite à moins de 15 000 m3 à la suite de nombreuses dégradations. C'est dire si aujourd'hui  avec les travaux de réhabilitation et de mise en conformité, cet ouvrage constitue un atout majeur pour la microrégion de Balagne.


Autour du président Saveriu Luciani, on notait la présence d'une autre élue de la collectivité territoriale de Corse Marie Simeoni,  Jean-Marc Borri, adjoint au maire de Montegrossu, Frédéric Guglielmi, secrétaire général de la sous-préfecture de Calvi, François Marchetti, président de la communauté de communes de Calvi-Balagne, Lionel Mortini, président de la communauté de communes E Cinque Pieve, François-Xavier Acquaviva, conseiller municipal de Calvi, délégué communautaire...
Saveriu Luciani rappelait en préambule que l'un des objectifs de cette mandature restait la refonte du schéma d'aménagement hydraulique de la Corse, ainsi que la réalisation d'infrastructures de desserte en eau dans des zones qui en sont actuellement dépourvues et en adéquation avec les orientations du PADDUC.


Des axes prioritaires de travail
Après avoir évoqué les conséquences du réchauffement climatique des ces dernières années et la  nécessité de la poursuite et de l'accentuation du programme de travaux structurants hydrauliques permettant la sécurisation en eau de l'ensemble des microrégions desservies par les ouvrages de la CTC dont l'OEHC est concessionnaire, il définissait trois axes de travail prioritaires: renforcement des stockages, amélioration de la connaissances sur les ressources en eau et amélioration des rendements de l'ensemble des réseaux hydrauliques.
" Face à cet enjeu sociétal majeur l'OEHC, outre sa mission globale d'aménagement et de gestion des ressources hydrauliques de la Corse, accentuera ses efforts sur la mise en œuvre des axes qui viennent d'être cités" ajoutait Saveriu Luciani.
Revenant sur l'inauguration du réservoir, le président de l'OEHC rappelait dans un premier temps que l'alimentation en eau de la Balagna est assurée à partir de plusieurs ressources dotées de dispositifs de production avec des systèmes hydrauliques de transfert interconnectés constituant le schéma hydraulique général nommé Codole - Figarella.
A ce titre, à l'exception de quelques communes, la quasi-totalité des communes de Balagne sont concernées par ce mode d'alimentation.
Le cours d'eau de la Figarella constitue la ressource principale de la Balagne en dehors de la période de pointe (mai à octobre); elle permet, en outre, le remplissage principal du réservoir de sécurité de Salvi.


L'eau potable vendue aux communes de Balagne à moins de 1€
Revenant justement sur l'ouvrage inauguré, Saveriu Luciani précisait: " Le montant global de l'opération s'élève à 1,6M€, financé à 60% par l'OEHC et 40% sur les fonds du PEI. Il n'y aura donc aucune répercussion sur le prix de l'eau potable vendue aux communes de Balagna, soit 0,9795€/M3, redevance de l'Agence de l'Eau comprise.
Désormais, ce réservoir de Salvi est véritablement une source d'appoint, un ouvrage de sécurité qui peut permettre de répondre à une indisponibilité temporaire d'un ouvrage de production ou de transfert. Cette sécurité supplémentaire qui faisait jusqu'ici défaut, donne donc à présent, aux exploitants, plus de souplesse pour le fonctionnement du système hydraulique général
"


D'autres réalisations en cours ou en projet sur le court terme
Saveriu Luciani évoquait ensuite dans le cadre du renforcement de leurs actions, d'autres réalisation en cours et en projet sur le court terme. elles concernent le réservoir de Belgodère, la station de pompage de Lozari et celle de Calvi avec sa rénovation, complète, la rénovation du surpresseur de la Bolaccia, le barrage de Codole et la station de traitement et de transfert de Bonifato.
Et de conclure:
" Je terminerai en saluant et en félicitant le professionnalisme et l'investissement des cadres et agents de l'OEHC, mais aussi des entreprises qui ont permis cette belle réalisation".
Maryline Casabianca et Karine Brizi sont enfin intervenues pour expliquer le cheminement de ce réservoir depuis sa réalisation en 1980 à aujourd'hui, insistant notamment sur les caractéristiques dimensionnelles de l'ouvrage, d'une capacité de 40 000 M3 et des travaux réalisés. L'ouvrage de 90X90 en crête, d'une hauteur de talus de 7 mètres comporte 88 piliers.
Les différents modes de fonctionnement étaient détaillés
Le mode hivernal :  le réseau du col de Salvi assure gravitairement l'alimentation en eau potable de l'ensemble des communes de Balagne, hormis Calvi, son remplissage étant assuré par deux prises sur la Figarella, positionnées sur les affluents Melaghja et Lamitu.
Le mode estival :  l'ouvrage constitue essentiellement une réserve de secours en cas d'indisponibilité du barrage de Codole pour divers motif.
Les volumes excédentaires de l'usine de Codole peuvent par ailleurs être stockés dans la réserve de Salvi.
En  secours (été ou hiver): La réserve de Salvi peut également être alimentée depuis les installations de Calvi par la station de pompage de Moncale.
Tous les invités étaient ensuite invités à un déjeuner dans la plaine de Montegrossu.

 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85201 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40767 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345