Corse Net Infos - Pure player corse

Le recteur a fait la rentrée au collège Arthur-Giovonni


Rédigé par Vanina Bruna le Jeudi 4 Septembre 2014 à 13:26 | Modifié le Jeudi 4 Septembre 2014 - 17:31


Michel Barat, recteur de l'académie de Corse, accompagné de l’inspecteur d’académie, directeur académique, Guy Monchaux, de l’IEN de circonscription Christiane Revest et du directeur de cabinet Jean-Luc Giocanti, s'est rendu, jeudi matin, au collège Arthur-Giovonni pour rencontrer élèves et parents d'élèves à l'heure le passage, délicat, de l'école primaire à la sixième.


Le recteur a fait la rentrée au collège Arthur-Giovonni
Aucun incident a déclarer pour cette rentrée 2014 au Collège Arthur-Giovonni.
Pour le Recteur la rentrée dans son ensemble se présente bien, et en choisissant Arthur-Giovonni il envisage, déjà, les prochaines.
"Pourquoi Arthur-Giovonni? Parce que c est un collège important en nombre d'élèves, ou il y a de la mixité sociale, ou il y a des enfants provenant de tous les milieux, qui traite aussi la question de l'handicap, et qui un jour sera, sans doute, appelé a avoir un statut de REP +. L'éducation nationale a modifié le statut des zones d'éducation prioritaire, il y a des établissements 101, des établissements 102, il y en a un a Bastia, celui de Corse-du-Sud, ce sera Arthur-Giovonni. Mais pour pouvoir faire ça il ne suffit pas d'avoir la mixité sociale et le public en situation difficile, il s'agit d'avoir les équipes pour le faire, les équipes de direction, professorales, de santé, de vie scolaire... Nous sommes dans un établissement ou tout est réuni pour pouvoir le faire." a précisé le recteur.

L'équipe académique s'est donc rendu dans deux classes de sixième dans lesquelles les élèves ont le choix de plusieurs langues vivantes, des la sixième, des spécificités que le Recteur soutient et encourage. Il s'est ensuite rendu au près des parents d'élèves pour leur manifester leur sympathie et leurs encouragement dans le long chemin qu'est l'éducation dans lequel ils s'engagent au coté de leurs enfants. 

On revient encore sur la réforme des rythmes scolaires à Ajaccio

C'est ce jeudi matin que la nouvelle réforme des rythmes scolaires est devenue effective.
Si la seule obligation était d'ouvrir les classes le mercredi matin, le recteur a précisé qu'il a "appris avec plaisir de la bouche de Guy Monchaux, directeur académique que le maire d'Ajaccio révisait son point de vue. Si Monsieur le Maire révise son point de vue, nous allons lui dire "Bienvenue" et nous allons l'accompagner ! C'est une bonne chose !". L'école de Jules Ferry, a évolué, même si, déjà, à son époque, comme le souligne le recteur, "nombreux étaient les maires qui ne voulaient pas le faire, au vu du coût. Heureusement ils ont, eux aussi, revu leur position."

Précisions sur le 8 septembre

Le recteur académique a, enfin, précisé que, oui "le 8 septembre, les classes vaqueront. Ce ne sera pas un jour chômé, mais un jour rattraper au cours de l'année. Avant, il n'y avait pas classe le 8 septembre, parce que la rentrée avait lieu après. En raison du calendrier plus matinal au niveau national, je n'ai pas, par rapport au texte, la possibilité de faire la rentrée après cette date."
"Peu d'élèves se rendront en classe, plus en Haute-Corse qu'en Corse-du-Sud, mais que va-t-on faire alors? Réduire le nombre d'élève et faire de la garderie? Ce n'est pas la vocation de l'Education Nationale!"




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85565 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40965 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348