Corse Net Infos - Pure player corse

Le message des marins grévistes de la SNCM


Rédigé par le Mercredi 2 Juillet 2014 à 17:56 | Modifié le Mercredi 2 Juillet 2014 - 18:32


Les marins grévistes de la SNCM se sont rassemblés mercredi matin à Porto-Vecchio d'où ils ont fait part du message suivant. Auparavant ils avaient échangé avec les dockers, les agents portuaires et tous ceux qui interviennent sur le port où le Jean-Nicoli est toujours à quai…


Le message des marins grévistes de la SNCM

"La SNCM traverse actuellement la pire crise de son histoire et sa fin programmée de longue date lui est (enfin) promise. elle est pourtant la partenaire historique de la Corse, un employeur majeur de l'Île avec plusieurs centaines d'emplois directs ou induits.

Au 9e jour de grève nous subissons les conséquences de l'arrêt des traversées de la SNCM et ec qui arrivera à terme si elle disparait : le début d'un processus qui va amener à un cataclysme social en Corse.

Nos amis (dockers, lamaneurs, remorqueurs et agents portuaires) des ports secondaires sont aujourd'hui au chômage  tout court. S'ajouteront tous les autres  emplois indirects : linge, plats cuisinés, eaux, vins nettoyage… La liste est longue. Et s'ensuivra naturellement la disparition de 600 emplois marins insulaires, 600 familles corses !

Sans compter ceux du Continent !

Que font nos élus ?

Mis à part ceux du parti communiste, toujours à nos côtés, que font nos élus soit disant de gauche ?  Surtout MM. Giacobbi et Bartoli qui, auteurs de déclarations incendiaires, irresponsables et antirépublicaines cristallisent les craintes des salariés : alors que l'un concentre uniquement ses efforts sur le port de Propriano (à se demander s'il est réellement le président de l'OTC ou du port de Propriano?), l'autre valide le démantèlement de la SNCM via le tribunal de commerce et demande à son ami Cazeneuve l'intervention, pure et simple,; des forces de l'ordre pour débloquer les ports! Aucun dialogue, aucune rencontre, aucune solution ne nous a été proposé ou soumis.

A ce jour, les seuls initiatives positives sont à mettre au crédit des représentants de la société civile (Syndicats des transporteurs, CCI de Haute-Corse et de Corse-du-Sud et représentants des commerçants) et des marins afin d'interpeller des politiques plus sensibles aux désirs de financiers et industriels peu scrupuleux et d'une avidité sans limite qu'aux préoccupations de leurs concitoyens.

Alors que le préavis de grève des marins était déposé depuis plus d'un mois, le gouvernement est resté sourd et muet aux attentes des marins, des insulaires et des électeurs que nous sommes.

Nous demandons à l'Etat actionnaire ( 25% et CDC 23%) qui englué et " jusqueboutiste" dans son désir de réformes antisociales, de tenir ses engagements pris et signés afin de permettre à la SNCM de vivre et de stabiliser une situation désormais périlleuse et explosive sur notre île." 

 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85149 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40747 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345