Corse Net Infos - Pure player corse

Le joli mois de l’Europe avec la Capa : Les saveurs, le patrimoine et la culture en héritage…


le Jeudi 21 Mai 2015 à 18:28 | Modifié le Jeudi 21 Mai 2015 - 18:47


Il y a le ciel, le soleil et la mer…Et les sentiers battus pour sortir prendre un bol d’air au cours de ce joli mois de mai consacré à l’Europe. L’idée est séduisante, raison pour laquelle la CTC, l’Etat, la CAPA et l’Association l’Europe en Corse, organisent cette opération pour mieux apprécier l’action de l’Europe en Corse à travers des réalisations et des projets


Jean-Jacques Ferrara, président de la Capa et Merie-Paule Mancini-Neri, directrice de la Maison de l'Europe en Corse (à droite)
Jean-Jacques Ferrara, président de la Capa et Merie-Paule Mancini-Neri, directrice de la Maison de l'Europe en Corse (à droite)
La manifestation s’articule autour de trois dates :
-Jeudi 21 mai : l’organisation d’une rencontre à l’attention de l’ensemble des agents de la CAPA afin qu’ils comprennent mieux l’usage des fonds européens
-Vendredi 29 mai : la découverte du sentier du patrimoine à Cutuli e Curtighjatu et la visite di a Stretta di i Mulini pour les enfants des écoles de Mezzavia, Mezzana, Cutuli et Veru
-Samedi 30 mai : ouverture au grand public d’une journée exceptionnelle d’animations, toujours sur le sentier des Moulins à Cutuli e Curtichjatu
 
Le tout pour mieux connaître le développement du territoire communautaire. Au programme, des animations pour tous, de 7 à 77 ans et au-delà, dégustations des saveurs européennes, une chasse au trésor ainsi qu’un rallye nature, mais aussi des ateliers de biodiversité sur la thématique de l’Europe. Entrée libre. Le départ se fera à partir du village avec des navettes mises à disposition.
 
Un certain 9 mai 1950…
Jeudi matin, au cours d’une conférence de presse organisée par la CAPA, en présence de Jean-Jacques Ferrara, président, Jean Biancucci, vice-président délégué aux affaires européennes, Marie-Paule Mancini-Neri, directrice de la Maison de l’Europe en Corse, il a été présenté un programme original pour fêter ce mois de mai consacré à l’Europe, avec, comme nous l’avons signalé plus haut, trois temps forts mais aussi et surtout deux journées qui vont marquer les esprits et donner aux plus jeunes l’occasion de découvrir l’action de l’Europe en Corse à travers les dossiers subventionnés par les fonds européens (Feder et Feader) à hauteur de 1 300 000 euros pour la période 2077-2013, essentiellement le développement des services numériques, de la protection de l’environnement et de la mise en valeur du patrimoine.
l faut savoir que pour la période 2014-2020, la région corse sera dotée d’une enveloppe de 270 000 000 millions d’euros (Feder, Feader, FSE et hors FEAMP). Depuis la loi MAPTAM, les conseils régionaux deviennent autorité de gestion unique pour la Feder, FSE et Feader.
Marie-Paule Mancini-Neri explique : « L’Etat français a décidé que le mois de mai serait consacré à l’Union Européenne. Il faut rappeler que le 9 mai 1950, Robert Schuman, Ministre des Affaires Etrangères, a fait une déclaration dans le salon de l’Horloge, discours dans lequel  il lançait les bases de l’Union Européenne. L’Etat a donc souhaité que nous fêtions non seulement la journée de l’Europe mais cela durant tout le mois de mai. C’est ce que fait aujourd’hui la CAPA en nous invitant à présenter l’Union Européenne et cette semaine de visites et d’animations à Cutuli e Curtichjatu village proche d’Ajaccio où l’Union Européenne a participé à la réhabilitation du sentier des moulins. C’est d’ailleurs un des programmes importants en matière de préservation de l’environnement. »
 
Le berceau de l’Europe
La Corse, petite région de l’Europe, participe activement à cette manifestation de portée internationale. Pour Jean-Jacques Ferrara, président de la CAPA, il fallait mettre les petits plats dans les grands et répondre favorablement à cette grande fête : « Il a été admis que nous représentions à travers l’Europe l’une des régions qui reste le berceau historique  de l’Europe. Nous sommes au cœur de la Méditerranée et il va de soi que l’Europe joue un grand rôle dans le développement de notre île et plus particulièrement celui du territoire de notre agglomération. Il faut être bien conscient de ces enjeux qui sont des enjeux économiques, car le nerf de la guerre reste l’argent. L’Europe met à disposition des financements auxquels nous avons droit et tous nos efforts doivent être redoublés pour capter ces financements, les utiliser pour mener à bien des projets ambitieux qui vont contribuer au développement de notre territoire. Cela se fait actuellement dans une proportion qui, à mon avis, n’est pas suffisante et il va falloir mobiliser les personnels avec les compétences que nous avons réellement en interne. Avec les appuis de la CTC et de l’Etat, nous devons parvenir à obtenir plus de moyens et présenter des projets ambitieux pour pouvoir concrétiser davantage. »
Jean Biancucci, maire de Cutuli e Curtichjatu et vice-président de la CAPA chargé des Affaires Européennes a beaucoup insisté que l’importance des ces journées qui se dérouleront la semaine prochaine sur sa commune. Il estime que « l’Europe c’est l’avenir, car il y a beaucoup à faire avec l’UE au niveau d’enjeux tels l’économie, la culture et l’humain… »
J. F.   
 





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85537 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40955 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348