Corse Net Infos - Pure player corse

Le feu de Barghjana-Mansu n'est toujours pas maîtrisé


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 12 Août 2017 à 10:28 | Modifié le Dimanche 13 Août 2017 - 00:04


Le dernier bilan du feu de Barghjana-Mansu fait état de plus d'une centaine d'hectares parcourus par les flammes. Samedi matin les deux Tracker n'ont pu travailler en raison de la fumée. Actuellement 124 pompiers sont mobilisés sur ce feu. Une colonne de pompiers d'Occitanie débarquée à Ajaccio sera positionnée en Balagne où le Complexe Sportif Calvi-Balagne leur est mis à disposition


Le feu de Barghjana-Mansu n'est toujours pas maîtrisé

La nuit a été pénible, très pénible pour les 124 soldats du feu engagés sur le feu de Mansu-Barghjana, en direction du GR20, où plusieurs randonneurs sont confinés, et de la forêt de Bonifato.
On l'a dit vendredi, les moyens aériens ont travaillé jusqu'à l'extrême limite, à la nuit tombante, pour tenter de ralentir les flammes alors qu'au sol, les pompiers poursuivaient leur mission afin  éviter que les flammes ne prennent des directions catastrophiques.
Au PC, Pasquale Simeoni, maire de Mansu est proche des pompiers pour suivre l'évolution de ce feu qui fait état samedi matin de de 155 hectares ravagés par les flammes.


Ce feu qui a pris naissance vendredi après-midi du fond de la vallée du Fangu pour se diriger vers la crête, provoque, comme partout ailleurs en Corse, une vague de haine et de colère.
De la haine et de la colère  en voyant partir la Corse en fumée, de la haine et de la colère de voir qu'à de rares exceptions près, il y a des incendiaires qui assouvissement en toute impunité leur folie meurtrière.
Une haine et une colère contenue pour l'heure, mais jusqu'à quand ?


Il y a des hommes et des femmes, pompiers professionnels ou volontaires, militaires, sapeurs forestiers et bien d'autres qui risquent leur vie pour protéger des biens, sauver des vies et tout faire pour que cette Corse qui fait la fierté de tous ne soit réduite à l'état de cendres.
Il y a les discours après chaque gros feu, et après...
On parle beaucoup dans ces incendies du courage et de la détermination des soldats du feu devant les quels on doit s'incliner et dire "RESPECT" mais il y a aussi, les gendarmes qui font un travail considérable de prévention en patrouillant ou encore comme ce fut le cas vendredi, sous les ordres du capitaine Pascal Hervé, du travail de mise en sécurité des populations, pour couper les axes routiers afin de permettre aux secours de travailler en toute sécurité et éviter que des automobilistes se fassent piéger dans le feu, Les Brigades de recherches sont là aussi sur le terrain pour enquêter sur les circonstances d'un feu, en liaison avec le Parquet.

A noter aussi le rôle prépondérant des gendarmes du PGHM qui sont allés sur le GR20 pour demander aux randonneurs de se confiner dans les refuges jusquà nouvel ordre.
Chacun a en mémoire, dans un autre registre que celui du feu, les 7 victimes du Cirque de la Solitude en juin 2015 dont les noms sont gravés sur une stèle non loin de là.


Une colonne de renfort de pompiers d'Occitanie positionnée en Balagne
Samedi matin, deux colonnes de pompiers d'Occitanie ont débarqué à Ajacciopour prêter main forte à leurs collègues insulaires.
L'une d'entre elle sera positionnée en Balagne et si besoin engagée sur le feu de Mansu.
François-Marie Marchetti, président de la Communauté de Communes Calvi-balagne a mis à disposition la structure du Complexe Sportif Calvi-Balagne à disposition pour la durée de leur séjour.

Samedi matin, au PC Incendie, la cellule faisait le point de la situation:
Les deux trackers sollicités ont du repartir faute de ne pouvoir travailler en raison de la fumée trop dense.
Au total, on l'a dit, ce sont 124 hommes qui sont engagés et la surface brûlée est estimée à plus de 100 hectares.
Quatre actions sont en cours d'établissement avec deux hélicoptères PUMA et l'UIISC7 de Brignoles pour le traitement des trois sautes dont une à 800 mètres pat hélicoptère du SDIS;  l'établissement de grandes longueurs avec le SDIS 2B et brûlage tactique par FORSAP du CD 2B.
Bien que moins violent qu'hier, le vent est toujours présent.


 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41999 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37810 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 45